Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Le Tour de Gaule d'Astérix

« Le Tour de Gaule d'Astérix » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
'Le Tour de Gaule d‘Astérix'
Le logo de la série Astérix
Le logo de la série Astérix
Titre Le Tour de Gaule d‘Astérix
Auteur René Goscinny
Dessinateur Albert Uderzo
Date de sortie 1965
Langue Français
Pays France France
Éditeur Dargaud
Série Astérix
Pages 48
Genre BD
voir modèle • modifier

Le Tour de Gaule d’Astérix est la cinquième BD de la série des Astérix de René Goscinny et d'Albert Uderzo, publiée en 1965.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

1: Village d'Astérix. 2 : Rotomagus (Rouen). 3 : Lutèce (Paris). 4 : Camaracum (Cambrai). 5 : Durocortorum (Reims). 6 : Divodurum (Metz). 7 : Lugdunum (Lyon). 8 : Nicae (Nice). 9 : Massilia (Marseille). 10 : Tolosa (Toulouse). 11 : Agínnum (Agen). 12 : Burdigala (Bordeaux). 13 : Gesocribate (Le Conquet).
Les habitants du village gaulois d’Astérix attaquent un camp romain.

En 50 av. J.-C., toute la Gaule (France) est occupée par les Romains - sauf un petit village armoricain. César en est excédé. Pour mettre fin à cette résistance, l'inspecteur général Fleurdelotus donne l'ordre de dresser une palissade tout autour pour isoler ces dissidents du reste du monde. Ainsi les résistants devront se nourrir des seuls fruits de leurs pauvres terres.

Alors, Astérix, son célèbre habitant lance un défi au général romain Fleurdelotus: des Gaulois briseront le blocus romain, et ils feront un tour de Gaule. Ils ramèneront des spécialités de chaque région et, à leur retour, ils inviteront le général à un banquet. L'envoyé de César tient ce pari et s’engage, en cas de perte, à lever le siège et à avouer sa défaite à Rome.

Astérix et Obélix, doués d'une force surhumaine grâce à la potion magique que prépare leur druide, réussissent à boucler leur périlleux tour de Gaule culinaire et à bien remplir leur sac de victuailles:

  1. Un jambon entier de Lutèce, l’antique Paris
  2. Des vraies Bêtises de Cambrai
  3. Quatre amphores de vin pétillant (brut, sec, demi-sec et doux) de Reims
  4. Un saucisson et des quenelles de Lyon
  5. Une amphore de salade Niçoise
  6. Une bouillabaisse de Marseille
  7. Une saucisse de Toulouse
  8. Des pruneaux d’Agen
  9. Une amphore de Bordeaux avec du vin blanc et une bourriche d’huîtres

De retour en vainqueurs, ils invitent comme convenu Fleurdelotus. Ils lui servent une dixième spécialité, celle de leur village: une châtaigne… - si forte qu’elle l’assomme. Comme toujours, tout se termine par un magnifique festin dont- selon la tradition - le barde est exclu.

Les étapes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la littérature —  Tous les écrivains et poètes, romans et romanciers, BD et bédéistes…