Le Seigneur des anneaux

« Le Seigneur des anneaux » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Le Seigneur des anneaux », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Le Seigneur des anneaux
Trou de hobbit, décor du film Le Seigneur des anneaux.
Trou de hobbit, décor du film Le Seigneur des anneaux.
Auteur John Tolkien
Genre Fantasy
Pays Royaume-Uni Royaume-Uni
Lieu de sortie Londres
Éditeur Allen & Unwin
Collection Jeunesse
Date de sortie 1954-1955
Précédent Le Hobbit
Suivant Les Aventures de Tom Bombadil
voir modèle • modifier

Le Seigneur des anneaux (en anglais The Lord of the Rings) est une célèbre trilogie, à la base conçue comme un seul et unique roman (la division en trois parties est en fait une contrainte imposée par l'éditeur originel de l’œuvre), écrite par le Britannique J.R.R. Tolkien sur une douzaine d'années.

Paru environ dix ans après la Seconde Guerre mondiale, il constitue la suite du Hobbit (1937) et se compose de trois volumes qui correspondent à six livres sans titres :

  1. La Communauté de l'anneau : Livre I et Livre II (1954).
  2. Les Deux Tours : Livre III et Livre IV (1954).
  3. Le Retour du roi : Livre V et Livre VI (1955).

Ce roman est l'une des bases de la littérature fantastique dite de fantasy. Il décrit un monde peuplé de magiciens, d'elfes, de nains, de hobbits, de gobelins, de trolls1

Par la suite, il a été adapté au cinéma : d'abord à la fin des années 1970, puis au début des années 2000. Il a aussi donné lieu à la création de nombreux jeux aux formes variées. Tolkien est décédé en 1973, donc sans avoir connu ces évolutions de son œuvre. Il est généralement considéré comme un chef d'œuvre de la littérature.

L'histoire[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire commence en Comté, une région de Terre du Milieu. Bilbon Sacquet est un hobbit très célèbre, qui, plusieurs années auparavant, s'était procuré l'Anneau unique forgé jadis par Sauron le Grand, fidèle serviteur du terrible Morgoth. Sauron a placé une partie de ses pouvoirs dans l'Anneau unique. Lors de la bataille de Dagorlard, Isildur, fils d'Elendil, roi du Gondor, réussit à arrêter Sauron en lui tranchant le doigt. Il prit l'Anneau unique et le garda pour lui. Plus tard, lors d'une embuscade aux Champs des Iris, il fut tué et l'Anneau fut perdu dans les torrents du Grand Fleuve.

Bilbon Sacquet, lors de son 111e (undécante dans le livre) anniversaire, utilisa l'Anneau pour disparaître, ce qui naturellement intrigua les invités et plus encore Gandalf qui se trouvait là. (Bilbon avait en fait disparu en enfilant l'anneau à son doigt et s'en était retourné chez lui pour commencer un long et périlleux voyage jusqu'en Rivendell, la terre des elfes.) Mais il fut rattrapé par Gandalf, et ce dernier le somma de donner l'anneau à Frodon. Après de longues hésitations, Bilbon décide de laisser l'Anneau à son neveu.


Univers[modifier | modifier le wikicode]

L'univers imaginaire décrit est très riche, car l'auteur travaillait depuis presque quarante ans à une série de légendes qu'il avait inventées, publiée sous le nom du Livre des contes perdus. Il s'est servi de ces légendes pour nourrir son récit du Seigneur des anneaux. Des créatures folkloriques de la mythologie nordique et occidentale ont également inspiré Tolkien.

Il a été un des premiers à faire autant un travail d'écrivain que d'historien (pour écrire la chronologie des évènements et Le Silmarillion).

Adaptations[modifier | modifier le wikicode]

Cinéma[modifier | modifier le wikicode]

One Ring inscription.png

Le Seigneur des anneaux a été adapté deux fois au cinéma, sous la forme :

  1. Le Seigneur des anneaux : La Communauté de l'anneau (2001),
  2. Le Seigneur des anneaux : Les Deux Tours (2002),
  3. Le Seigneur des anneaux : Le Retour du roi (2003).

Jeux[modifier | modifier le wikicode]

Le Seigneur des anneaux a aussi été à l'origine de la création de nombreux jeux : des jeux de cartes à collectionner, des jeux de figurines, de société, de rôle, ou encore des jeux vidéo.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Consultées le 19 mars 2008 :

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le jeu de rôle Donjons et Dragons (Dungeons & Dragons) est directement inspiré de cette littérature.
Article mis en lumière la semaine du 8 décembre 2008.
Portail de la littérature —  Tous les articles sur les écrivains, les poètes, les romans, les bandes dessinées...
Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes
Portail fantasy —  Littérature, cinéma, jeux vidéo...