Le Joueur de flûte de Hamelin

« Le Joueur de flûte de Hamelin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
L'histoire du joueur de flûte, d'après un vitrail d'une église de Goslar.

Le Joueur de flûte de Hamelin (en allemand : Der Rattenfänger von Hameln, qui signifie littéralement « L'Attrapeur de rats de Hamelin ») est une légende allemande qui relate un désastre survenu, selon la tradition, le 26 juin 1284, dans la ville de Hameln (Hamelin en français), près de Hanovre, dans le nord de l'Allemagne.

La légende a été rendue célèbre par un récit des frères Grimm.

La légende[modifier | modifier le wikicode]

En l'an de Grâce 1280, la bonne ville de Hamelin, sise au bord de la Weser, se trouva envahie par les rats, tandis que ses habitants trépassaient de faim et de maladies. Lors, un beau jour, en cette ville, un joueur de flûte aux habits chatoyants et bien fait de sa personne se présenta aux autorités comme un dératiseur. Le maire de Hamelin promit au joueur de flûte un salaire de mille écus afin qu'il débarrasse la ville de ses rongeurs. L'homme prit sa flûte et par sa musique attira les rats qui le suivirent par milliers jusqu'à la Weser dans les eaux de laquelle ils se noyèrent. Cependant les habitants revinrent sur leur promesse et refusèrent de payer le joueur de flûte, le chassant même à coups de pierres.

Le joueur de flûte revint bientôt et, par une nuit paisible, joua de sa flûte, attirant cette fois à sa suite les enfants de Hamelin. Cent trente garçons et filles le suivirent hors de la ville jusqu'à une grotte qui se referma derrière eux, ou bien, selon d'autres versions, le joueur de flûte aurait aussi emmené les enfants à la rivière ou encore au sommet d'une montagne. Toujours est-il qu'on ne les revit plus jamais.

Origines de la légende[modifier | modifier le wikicode]

Le joueur de flûte, suivi des enfants déguisés en rats, au carnaval de Hameln.

Cette histoire trouve peut-être son origine dans la colonisation de territoires allemands de l'est à la fin du XIIIe siècle, ressentie à l'époque par de nombreuses familles comme une séparation forcée.

Dans le récit des frères Grimm, les enfants se retrouvent ainsi de façon magique en Transylvanie, une région de Roumanie riche de fabuleuses légendes où, aujourd'hui encore, beaucoup de gens parlent allemand.

Littérature et séries TV[modifier | modifier le wikicode]

Cette légende inspira à Goethe un poème, aux frères Grimm un épisode de leurs Légendes allemandes et un pittoresque récit à l'auteur français Prosper Mérimée, dans sa Chronique du règne de Charles IX.

Plus près de nous, l'histoire a été relatée sous diverses formes dans une multitude de dessins animés et de séries pour la jeunesse, et même par quelques chansons et autres jeux vidéo.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.
Portail des légendes —  Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.