Larme

« Larme » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le système lacrymal :
a : Glande lacrymale
b : Point supérieur lacrymal
c : Canal lacrymal supérieur
d : Sac lacrymal
e : Point lacrymal inférieur
f : Canal lacrymal inférieur
g : Canal nasolacrymal
La partie la plus rose à droite de l'œil s'appelle la caroncule lacrymale.

Les larmes sont des gouttes de liquide lacrymal qui coule sur le visage lorsqu'il est produit en excès par les glandes lacrymales.

Les larmes peuvent être l'expression de la douleur, de la souffrance ou d'autres émotions.

Le liquide lacrymal

Le liquide lacrymal est sécrété par les glandes lacrymales, situées à la base de l'œil. Ce liquide a pour fonction de maintenir humide la surface externe de la cornée et d'évacuer les poussières qui viennent s'y coller. Les paupières aident à ce nettoyage en essuyant la cornée.

Tous les mammifères, dont l'être humain, sécrètent des larmes. Le liquide lacrymal est un fluide biologique salé, qui n'est rien d'autre que du sang filtré par les glandes lacrymales.

Les larmes

Les larmes trahissent le plus souvent un état de désespoir, de tristesse ou de douleur, mais peuvent aussi apparaître en d'autres circonstances émotionnelles : joie, rire... Pleurer est normalement un acte réflexe, mais certains comédiens peuvent produire des larmes en évoquant intérieurement des circonstances provoquant la tristesse.

La production des larmes est activée par certains stimuli, par exemple si le système nerveux détecte un danger au niveau de la cornée, comme l'acide qui attaque l'œil quand on épluche un oignon : dans ce cas, la larmoiement dilue l'acidité et la chasse de la paroi oculaire.

Pleureuses

Dans diverses cultures, des pleureuses sont appelées pour pleurer les morts dans les cérémonies funèbres.

Portail du corps humain - Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.