Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Landkreuzer P.1000 Ratte

« Landkreuzer P.1000 Ratte » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le Landkreuzer P.1000 Ratte vu de côté. (Attention, les plans du char sont confus : par exemple, si on cherche des photographies sur Internet, on trouve des représentations différentes en résultats.)

Le Landkreuzer P.1000 Ratte est un projet de char d'assaut super lourd allemand pendant la Seconde Guerre mondiale, mais qui n'a jamais dépassé le stade de la planche à dessin. Il a été imaginé par le directeur Grote et le docteur Hacker (chargé de la production des U-Boote (sous-marins) au ministère de l'Armement).

Origine du nom[modifier | modifier le wikicode]

Ce nom vient de l'allemand. Le mot Landkreuzer fait référence à un « croiseur terrestre » ; P.1000 pour son poids de 1 000 tonnes (plutôt 2000) ; et Ratte pour le "rat", un surnom pour peut-être cacher sa taille énorme.

Armement[modifier | modifier le wikicode]

Tourelles d'un navire de guerre.

Armement principal[modifier | modifier le wikicode]

L'armement de ce mastodonte terrestre est de 2 canons de marines de 28 cm (la tourelle étant une tourelle de navire de guerre, mais avec le canon central supprimé, pour faciliter le mécanisme de chargement). La portée de tir est extrêmement élevée, 42,5 km quand les tubes sont élevés au maximum (40 °).

Armement secondaire[modifier | modifier le wikicode]

Les canons de 28 cm de la tourelle étaient trop haut pour tirer sur des cibles près du char, donc un autre canon, de 128 mm, a été placé à l'avant de la caisse pour pouvoir mieux tirer en bas. Il aurait aussi pu être placé directement sur la tourelle, au milieu des deux canons de 28 cm.

Armement antiaérien[modifier | modifier le wikicode]

Avec sa taille, cette machine aurait été une cible de choix pour l'aviation ennemie. Deux tourelles armées de 4 canons de 20 mm ont donc été placées sur la grande tourelle principale, ou alors sur l'arrière de la caisse, selon les sources.

Dimensions[modifier | modifier le wikicode]

Comparaison des tailles d'un Landkreuzer P.1000 Ratte, d'un "Maus" et d'un "Tiger I".

Le Landkreuzer P.1000 Ratte fait tout simplement la taille d'un immeuble : 11 mètres de haut, 14 mètres de large et 39 mètres de long (en comptant la longueur des canons). Des échelles auraient même pu être installées pour monter à bord.

Blindage[modifier | modifier le wikicode]

Ce char d'assaut est lourdement blindé, autour des 300 mm, mais peut être pas assez pour une machine de sa taille. Son blindage de tourelle est de 360 mm à l'avant, de 250 mm sur les côtés et derrière. Celui de sa caisse est plus faible : 350 mm à l'avant et 200 mm sur les côtés comme à l'arrière.

Mobilité[modifier | modifier le wikicode]

Motorisation[modifier | modifier le wikicode]

Pour propulser 2 000 tonnes, il faut des moteurs puissant. Le Landkreuzer P.1000 Ratte aurait donc été équipé de moteurs de navires de guerre, étant un "croiseur terrestre", qui donneraient 17 000 chevaux à 1 600 tours/minute. Il aurait eu une vitesse maximale de 44 km/h et une autonomie sur route de 190 km.

Garde au sol[modifier | modifier le wikicode]

Avec sa lourde pesée, ce mastodontes aurait été incapable d'emprunter des ponts. Les concepteurs lui avaient donc prévu une garde au sol de 2 mètres, il aurait pu traverser la plupart des fleuves européens. Et contre des murs ou des bâtiments, il aurait simplement tout "défoncé" pour passer.

Les deux train de roulement, eux, sont surdimensionnés : d'une largeur de 3,6 mètres, composés de 3 chenilles de 1,20 mètres (donc 6 chenilles en tout). Le déplacement du Landkreuzer P.1000 Ratte aurait sans doute écrasé, ou même pulvérisé le bitume des routes sous son énorme poids

Légende de la tourelle[modifier | modifier le wikicode]

En arrière plan, la tourelle supposant être celle d'un Landkreuzer P.1000 Ratte...

Une rumeur circule, à propos d'un projet en réalité plus abouti. Aurait-il dépassé le stade de la planche à dessin ? Mais ici, sur la photographie, il s'agit de la tourelle du croiseur de bataille Gneisenau qui a été utilisée comme fortification, et non d'un Landkreuzer P.1000 Ratte.

Landkreuzer P.1500 Monster[modifier | modifier le wikicode]

Les allemands n'avait pas seulement envisagé de construire le Ratte, il avait aussi prévu de fabriquer le Landkreuzer P.1500 Monster. Il aurait été armé d'un canon Dora de calibre 800 mm (le plus gros canon jamais utilisé), et le char aurait pesé autour des 1 500 tonnes, voire dans les 2000.

Comparaison des tailles du cannon Dora allemand qui aurait équipé le Landkreuzer P.1500 Monster et d'un lance-missile Scarab Soviétique. Ils possèdent la même puissance de feu. (Notez que si le tank n'a jamais été construit, le canon de 800 mm, lui, a réellement été utilisé.)

Liens Externes[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 23 août 2021.
Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale
Portail des armes —  Tout sur les armes, les véhicules armés...
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...
Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.