La Fée du robinet

« La Fée du robinet » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La Fée du robinet est un conte écrit par Pierre Gripari.

Les personnages[modifier | modifier le wikicode]

  • La Fée : C'est une gentille fée, mais elle manque d'expérience, elle épouse l'enchanteur bleu.
  • Martine : La sœur de Marie, elle est mal élevée et gourmande.
  • Les parents : Ce sont les parents de Marie et de Martine. Au début, ils n'hésitent pas à utiliser leurs filles, mais après, ils s'en prennent à la fée, car par la faute des dons, ils ont perdus leurs deux filles.
  • Marie : C'est la sœur de Martine, elle est douce et bienveillante.
  • Le médecin : Il est gentil et amoureux de Marie, il travaille dans une institution qui lutte contre les venins.
  • Raoul : Le mari de Martine, il l'utilise pour avoir des perles, lorsqu'elle perd son don, il la renvoie de chez lui.
  • L'enchanteur bleu, mari de la fée, plus puissant et sage que la fée, il enlève les dons au filles afin qu'elles retrouvent leurs anciennes vies.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Ce conte raconte l'histoire d'une fée qui vivait dans une source près d'un village gaulois. Un jour, la fée est emportée par l'eau dans des tuyaux et arrive dans un robinet.

Un soir, une fille nommée Martine a soif. Elle va boire au robinet, et à sa grande surprise, une fée sort du robinet. Martine devine facilement que l'inconnue est une fée, elle décide donc d'être gentille avec elle, donc quand la fée lui demande de la confiture, Martine accepte. En échange de sa gentillesse, la fée lui donne un don et à chaque mot que Martine prononce, une perle sort de sa bouche. Le lendemain, son père découvre que ce sont de vraies perles. Il décide donc que Martine n'ira plus à l'école et parlera toute la journée afin de produire des perles. Cette situation rend Martine, qui est bavarde et paresseuse, heureuse.

Après une journée, Martine est fatiguée, mais ses parents veulent qu'elle continue de parler, elle se chicane avec son père. Ses parents découvrent alors que lorsque Martine dit des gros mots, les perles sont plus grosses. Ils obligent donc Martine à ne dire que des gros mots. Après une semaine, Martine ne supporte plus sa condition et se sauve dans un parc. Au parc, elle rencontre un jeune homme qui découvre son don, il lui demande donc de l'épouser et Martine accepte, son jugement étant altéré par sa tristesse, mais le jeune homme ne veut que les perles.

Puisque Martine s'est sauvée, les parents de Marie lui servent une soupe très salée afin qu'elle aille boire de l'eau au robinet et bénéficie du don de la fée. Après plusieurs efforts afin de ne pas aller boire, Marie se laisse faire et ouvre le robinet, la fée en sort et lui demande de la confiture. Marie, bien élevée, lui répond qu'elle ne peut pas fouiller dans le réfrigérateur la nuit quand ses parents dorment. La fée lui jette alors un don, dès que Marie dit un mot, un serpent sort de sa bouche.

Ses parents l'emmènent voir un médecin, celui-ci découvre qu'une insulte dite par Marie donne des serpents venimeux tandis qu'un gros mot donne de gros serpents (comme un boa). Le médecin travaille dans un institut qui cherche des antidotes contre les venins de serpents, seulement l'institut manque de serpents. Le médecin demande donc aux parents s'il peut épouser Marie et ces derniers acceptent.

Le mariage de Marie se passe bien et le médecin est très attentionné et gentil avec elle, tandis que chez Martine, son mari lui ordonne de remplir des bocaux de grosses perles. La nuit suivante, la fée sort du robinet afin de voir ce qui est advenu des deux sœurs, les parents lui crient alors dessus et elle comprend sa méprise, elle a puni la gentille au lieu de la méchante.

La fée comprend alors qu'elle n'a pas assez d'expérience et de sagesse pour être une bonne fée, elle décide donc d'invoquer un enchanteur plus sage et de l'épouser. Le premier est l'enchanteur noir, mais il la trouve trop grosse. Le deuxième est l'enchanteur brun, mais il la trouve trop maigre. Le dernier est l'enchanteur bleu qui accepte de l'épouser. Il décide de retirer les dons aux jeunes filles, étant plus puissant que la fée, il y arrive aisément.

Raoul expulse immédiatement Martine de chez lui, puisqu'elle ne lui sert plus à rien. Alors que Martine retourne chez ses parents, le docteur quant à lui est heureux pour Marie et ne l'abandonne pas. La fée et l'enchanteur quittent ensuite la ville ensemble, ce qui conclut le conte.+

Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…