Vikidia 128px.png
Logo-lilo.png
Communauté  • Livre d'or
Contribuer, diffuser, rejoindre l'association, faire des recherches, ou regarder une vidéo ; il existe de nombreuses façons de soutenir Vikidia.

L'Or du Rhin

« L'Or du Rhin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les walkyries viennent se plaindre à Loge, A. Rackham, 1910

L'Or du Rhin est un opéra allemand (Das Rheingold) en un acte basé sur la mythologie allemande et scandinave dont Richard Wagner a écrit la musique et les paroles. C'est le prologue de trois opéras du cycle de l'Anneau du Nibelung, qui relate les aventures de Siegfried et d'un anneau magique dont le possesseur a le pouvoir de gouverner le monde.

Après une première représentation en 1869 à Munich, la première officielle eut lieu le 13 août 1876 à Bayreuth avec les trois autres opéras. Le succès fut immédiat.

Ce cycle est encore à l'heure actuelle considéré comme un chef-d’œuvre de mise en scène mêlant danse, théâtre, poésie, arts plastiques et musique, l'unité musicale étant apportée par les leitmotivs.

Contexte artistique[modifier | modifier le wikicode]

Le palais de Bayreuth en 1895

C'est le premier opéra de cette tétralogie, qui raconte la fin dramatique des divinités et de leur monde, provoquée par un anneau magique. Les ressorts de l'action sont basés sur les défauts humains (l'envie, le mensonge et la jalousie) et sur le pouvoir rédempteur de l'amour d'une femme.

Wagner commence à rédiger le scénario en 1848 avec l'intention de ne raconter que la mort de Siegfried dans un opéra intitulé Le crépuscule des dieux. Puis il décide de mettre aussi en scène toute la vie de son héros.

Il écrit en premier les trois opéras du cycle qui correspondent à trois journées : La Walkyrie, Siegfried puis le Crépuscule des Dieux.

Il décide de raconter aussi les événements antérieurs, dans un prélude, L'Or du Rhin.

Une fois tous les textes prêts, Wagner se met à composer la musique, dans l'ordre où ces quatre pièces musicales seraient présentées. Exceptionnellement pour l'époque, la musique tient autant de place que les chants.

Entre temps, il dut composer également l'opéra de Tristan et Isolde (1865) et Les Maîtres Chanteurs de Nuremberg (1868).

C'est aussi la période où il fait construire le Palais des festivals à Bayreuth, qu'il finance avec ses tournées européennes et des fonds procurés par divers bienfaiteurs, dont le roi Louis II de Bavière. C'est là que commencent les premières répétitions des opéras de l'Anneau du Nibelung.

Il lui aura donc fallu près de vingt ans pour venir à bout de la création de ce monument musical.

Les personnages et leur voix[modifier | modifier le wikicode]

Weiche, Wotan, weiche, extrait de l'opéra enregistré en 1907
Les géants et l'or du Rhin, par A. Rackham, 1910.
  • Les dieux
Wotan, le chef des dieux, baryton-basse ;
Fricka, sa femme, mezzo-soprano ;
Freia, déesse de la jeunesse, de l'amour et de la beauté, soprano ;
Loge, le dieu du feu et de la ruse, ténor ;
Donner, le dieu du tonnerre, des tempêtes et du vent, baryton ;
Froh, le dieu du printemps et de la virilité, ténor.
Erda, déesse de la Terre, contralto.
  • Les géants
Fasolt, baryton-basse ;
Fafner, basse ;
  • Les Niebelungen
Alberich, un nain, barytone ;
Mime, un nain, ténor.
  • Les filles du Rhin
Woglinde, soprano ;
Wellgunde, soprano ou mezzo-soprano ;
Flosshilde, mezzo-soprano.


L'histoire[modifier | modifier le wikicode]

Les filles du Rhin dans le fleuve
Albérich a réduit les nains en esclavage
  • Scène 1
Un trésor fabuleux est caché dans les eaux du fleuve, c'est l'Or du Rhin qui est gardé par les trois filles du Rhin.
Un des nains Nibelung, Alberich, veut s'en emparer. Les filles du Rhin lui expliquent que celui qui réussira à forger un anneau avec cet or aura tout pouvoir sur le monde mais il doit renoncer à trouver l'amour.
Alberich fait du charme aux trois filles mais sans succès, à cause de sa laideur et de sa grossièreté. Il renonce alors à les conquérir et vole l'or du fleuve.
  • Scène 2
Les géants Fafner et Fasolt ont construit une forteresse pour abriter les dieux. En échange, Wotan leur avait promis Freia ; mais il n'a pas l'intention de respecter sa promesse et cherche une autre manière de les rémunérer.
Pendant ce temps, Alberich a forgé un anneau avec l'or du Rhin. Il a réduit en esclavage son camarade Mime qui forge un casque magique qui rend invisible.
Loge propose d'offrir l'anneau et les trésors d'Alberich aux géants au lieu de Freia. Ceux-ci acceptent mais, prudemment, gardent Freia en otage. Mais les dieux, privés des pommes de jouvence de Freia, se mettent à vieillir.
  • Scène 3
Loge et Wotan pénètrent dans le domaine souterrain d'Alberich ; Wotan s'empare de l'anneau et des trésors, en particulier du casque magique.
Alberich lance une malédiction contre les voleurs : celui qui portera l'anneau connaitra un destin de malheur et de mort.
  • Scène 4
Les géants acceptent le trésor et relâchent Freia.
Wotan tente de conserver l'anneau mais Erda le met en garde.
Wotan remet l'anneau aux deux géants qui refusent de partager et se battent pour le posséder : Fafner tue Fasolt.
Les filles du Rhin pleurent l'or perdu du Rhin.
Les dieux pénètrent dans leur nouveau domaine, le Valhalla, où ils prévoient de vivre le bonheur éternel mais les graines de la destruction fatale ont été semées.

Airs célèbres[modifier | modifier le wikicode]

  • Prélude
  • Le chant des filles du Rhin
  • L'histoire de Loge
  • La descente au pays de Nibelheim
  • La malédiction d'Alberich
  • La mise en garde d'Erda
  • Le chant de Donner : Heda ! Heda ! Hedo !
  • Musique du pont de l'arc-en-ciel.

Texte en français1.

Discographie[modifier | modifier le wikicode]

Quelques enregistrements : deux en studio et un lors d'une représentation.

  • Georg Solti et l'orchestre philharmonique de Vienne ;
  • Herbert von Karajan, Orchestre philharmonique de Berlin ;
  • Pierre Boulez, Orchestre du Festival de Bayreuth, 1976.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.