Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Keys (Floride)

« Keys (Floride) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Coucher de soleil sur sable fin et cocotiers
Carte des Keys de Floride, jusqu'à Key West, avec les sanctuaires de préservation de la vie marine.

L’archipel des Keys (Florida Keys en anglais : ça se prononce "ki"/"kiz") est un ensemble d'îles du Sud des États-Unis, dans le détroit de Floride, entre la péninsule de Floride et l'île de Cuba. Cet archipel sépare l'océan Atlantique du golfe du Mexique.

Les Keys sont les sommets émergents d'une longue chaîne de récifs coralliens qui s'étire sur environ 200 kilomètres au bord du plateau continental.

Ces îles abritent 80 000 habitants permanents, auxquels viennent s'ajouter, été comme hiver, des hordes de touristes.

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Le nom de Keys ne vient pas de l'anglais key qui veut dire « clé », mais d'une adaptation du mot espagnol cayo/cayes, qui désigne des îlots sableux. Le mot français quai a probablement la même étymologie.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Situation géographique[modifier | modifier le wikicode]

Les Keys de Floride, depuis un satellite.

Les Keys comptent un bon millier d'îles et d'îlots. Les principales îles sont reliées entre elles par une grande route et une succession de ponts.

De Miami, capitale de la Floride, on prend la route n°1 vers le sud, laissant à droite le parc national des Everglades et, après 150 km, on atteint la côte et le premier pont routier qui mène à la première île, qui s'appelle Key Largo.

Vue aérienne d'un train renversé par l'ouragan de 1935

On continue par les îles d’Islamorada, Marathon, Big Pine Key et, de pont en pont (le plus long atteint 11 km) et d'île en île, après 180 km de route, on arrive enfin à Key West, qui est la dernière île habitée et le siège de l'administration du comté. Au-delà, l'archipel se termine par un groupe d'îles désertes du nom de Dry Tortugas. Key West n'est qu'à 150 kilomètres de La Havane, capitale de Cuba.

Climat[modifier | modifier le wikicode]

Entre deux îles, l'ancien pont du chemin de fer, parallèle à l'actuel viaduc autoroutier.

Le climat est de type tropical, tempéré par la proximité du Gulf Stream. L'hiver, les températures sont douces, de 19 à 24 °C et, grâce aux alizés et à la brise marine, les chaleurs d’été sont modérées, avec des moyennes estivales de 27 à 32 °C.

Les ouragans (cyclones) sont souvent dévastateurs : le plus terrible de tous, en 1935, détruisit les ponts de chemin de fer et renversa les trains. La ligne, qui avait été ouverte vers 1900, ne fut jamais reconstruite, mais remplacée par la grande liaison routière que l'on connaît aujourd'hui. Les restes des ponts ferroviaires ont souvent été conservés, parallèles aux actuels viaducs autoroutiers (Overseas Highway).

Flore[modifier | modifier le wikicode]

Key lime pie (Tarte aux limes des Keys)

La flore indigène est proche de celle de Cuba et des Antilles voisines, comme l'acajou des Antilles (Swietenia mahagoni) ou le gommier rouge (Bursera simaruba), mais elle comprend aussi des espèces des zones tempérées, comme l'érable (Acer rubrum), certains pins (Pinus elliotti) ou des chênes de diverses espèces.

D'autres plantes qui semblent symboliques de ces régions sont en réalité des espèces introduites : c'est le cas des cocotiers, bougainvillées, hibiscus et autres papayes pourtant si plaisants sur les cartes postales...

Le limettier mexicain (Citrus aurantiifolia), qui sert à faire le très renommé lime pie (tarte aux limes ou citrons verts), est lui aussi une plante introduite, originaire du Sud-Est asiatique : en Floride, il est apprécié pour son goût plus acide que le classique citron méditerranéen, originaire de Perse.

Faune[modifier | modifier le wikicode]

Les animaux endémiques des Keys sont le cerf des Keys (Odocoileus virginianus clavium), le crocodile américain (Crocodylus acutus), ainsi qu'un petit rongeur arboricole propre à cette île, le néotoma de Key Largo (Neotoma floridana smalli).

À l'extrémité de l'archipel, le parc national des Dry Tortugas est l'un des plus isolés et des mieux préservés du monde. Ces îles doivent leur nom à leur silhouette qui évoque, de loin, des carapaces de tortues.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le wikicode]

Key West[modifier | modifier le wikicode]

Key West rassemble à elle seule plus du quart de la population de l'archipel : l'île est entièrement urbanisée et c'est, depuis le début du XXe siècle, un lieu de villégiature qui a attiré un grand nombre d'intellectuels et d'artistes.

Hemingway, à Key West, posant avec des marlins (Istiophorus albicans) qu'il vient de pêcher.

Ernest Hemingway[modifier | modifier le wikicode]

L'écrivain Ernest Hemingway s'installa à Key West en 1931, avec sa femme Pauline, et y resta jusqu'en 1940. Il y écrivit les deux tiers de ses œuvres, dont L'Adieu aux armes, Mort dans l'après-midi, Les Neiges du Kilimandjaro, Les Vertes Collines d'Afrique, Pour qui sonne le glas.

Les chats polydactyles qui entourent la maison d'Hemingway sont une des grandes attractions de Key West : ils seraient les descendants de « Snowball », le chat d’Hemingway, lui-même très réputé pour sa polydactylie.

Tennessee Williams, en 1965.

Tennessee Williams[modifier | modifier le wikicode]

Le dramaturge Tennessee Williams vint régulièrement à Key West à partir de 1941. Vers 1947, il y aurait commencé sa pièce Un tramway nommé Désir. En 1949, il y acheta une maison qui devint son domicile, jusqu’à sa mort, en 1983.

Humphrey Bogart

Key Largo[modifier | modifier le wikicode]

Le film Key Largo (film) (wp) de John Huston (wp) (1948), avec Humphrey Bogart, a été tourné sur l'île du même nom.

On y trouve quatre personnes, dont la belle Lauren Bacall, prises en otage par des bandits peu rassurés, face à un énorme ouragan...

Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.