Juno Beach

« Juno Beach » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Les Canadiens débarquant à Juno Beach, le 6 juin 1944

Juno Beach est le nom de code d'une des cinq plages ayant servit pour le débarquement Alliés en Normandie le 6 juin 1944. Situé entre Gold Beach et Sword Beach, elle s'étend entre Courseulles-sur-Mer et Saint-Aubin. Elle tire son nom de celui de l'épouse d'un officier. Elle fut assigné à la 3e division d'infanterie canadienne. Elle avait pour objectif de couper la route entre Caen et Bayeux et s'emparer de l'aérodrome de Caen-Carpiquet situé à 18 km de la plage. La plage était défendu par la 716e division d'infanterie allemande, soit environ presque 10 000 hommes, environ 2 000 Osstruppen, ainsi que de 17 batteries lourdes dont celle de 150 mm situé à Plumetot1.

Soldats canadiens débarquant à Juno Beach au niveau de Bernières-sur-Mer

Il s'agit de la dernière des plages où débarquent les troupes Alliées, c'est également celle où les soldats s'avancent le plus2, au soir du 6 juin, les Canadiens ont été rejoint par les Britanniques de Gold Beach. La première vague fut meurtrière tout comme à Omaha Beach, mais les Canadiens n'ont pas reproduit la stratégie américaine de débarquer les chars amphibies loin des plages alors que la mer est agitée risquant de les renverser et de les couler. De ce fait, les Canadiens, décidé d'approcher les Landing Craft Tank le plus près possible sous les tirs allemands.

Contexte[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Débarquement en Normandie

Après la capitulation française de 1940, la Grande-Bretagne s'était retrouver isoler et seule dans la guerre. L'Opération Barbarossa, l'invasion de l'URSS par le Troisième Reich place alors l'Union Soviétique dans les camp de la Grande Bretagne, qui s'était depuis rapproché des États-Unis. Au début de l'année 1942, le premier ministre britannique et le président américain décidé de coordonner leur actions, mais il faudra attendre la conférence de Téhéran en 1943 et la rencontre entre Churchill, Roosvelt et Staline, pour que l'Alliance des « Trois Grands prennent forme ».

En 1942 avec le débarquement en Afrique du Nord, l'opération Torch, les Alliés ouvrent un second front que Staline réclame afin de soulager l'Armée Rouge au prise avec les Allemands à Stalingrad. Les Américains et les Britanniques ne disposait pas encore des ressources nécessaire pour mener à bien une invasion de grande envergure, mais élabore tout de même des plans d'invasions comme Sledgehammer au cas où la position allemande en Europe faiblirai, ou que l'URSS soit en très grande difficulté.

Le Canada est entré en guerre en septembre 1939 au côté du Commonwealth, mais à du attendre juillet 1943 et le débarquement en Sicile pour participer a de grandes opérations. Bien que la tentative de débarquement à Dieppe, l'opération Jubilee fut constitué en majorité de Canadiens, qui subit de lourdes pertes à cause de l'échec du raid : 900 morts et près du double de prisonniers sur les 4963 soldats blessés, tués ou capturés.

Après la victoire contre Erwin Rommel en Afrique du Nord en mai 1943, les Alliés débarquent en Sicile en juillet puis en Italie en septembre 1943, mais la progression Alliés est ralentit à partir de décembre 1943 à cause de la résistance des Allemands et de la géographie de l'Italie.

Plan d'invasion de la Normandie par les Alliés

L'idée d'une opération de débarquement dans le nord de la France, revient alors au début de l'année 1944, la direction de la futur Opération Overlord est donné au général Dwight D. Eisenhower et Frederick E. Morgan. Avec un date originel prévu au 1er mai 1944, l'assaut conjoint de cinq divisions d'infanterie devait mener à la plus grande opérations amphibie de l'Histoire. La date du débarquement est finalement repoussé au 5 juin 1944 et la Normandie est choisis comme zone de débarquement. A l'origine les plages était divisé en dix sept secteurs portant le nom d'une des lettres de l'Alphabet radio d'Able à l'ouest d'Omaha Beach jusqu'à Rodger à l'est de la zone d'invasion. 8 secteurs sont ajoutés lors que le plan d'invasion est entendue à Utah Beach dans la péninsule du Cotentin. La Seconde Armée britannique avait pour objectif final d'attaquer entre l'Orne et Port en Bessin, capturer Caen afin de former une ligne de front de Caumont-l'Éventé jusqu'au sud-est de Caen afin de couvrir la progession de l'armée américaine qui devait capturer Cherbourg. Elle devait ensuite prendre la ville de Falaise ce qui lui donnerai une position confortable afin d'avancer vers Argentan de franchir le Touques puis la Seine qui devait mener 90 jours plus tard à la libération de Paris.

Les défenses cotières[modifier | modifier le wikicode]

La côté comprise entre Courseulles-sur-Mer et Saint-Aubin, qui correspond à Juno Beach était un secteur peu défendu. La Kriegsmarine pensait que les rochers au large de cette plage rendrait un débarquement alliés peu probable. L'amiral Hennecke et son état-major basé à Cherbourg pense que l'objectif principale des alliés serait un grand port. Cela n'empêcha pas que des défenses furent construites, et les eaux au large de la plage furent minées, bien que la supériorité aérienne alliée empêcha d'en miner les abords. Pour pallier au problème, la 716e division d'avant garde, improvisa un champ de mines, en posant des caisses remplit de pierres et d'explosifs fixer sur des rocher en mer. Cependant, en pratique cela se révéla que très peu efficace, les marées et le courant démolirent les caisses dont le contenu se déversa sur la plage à marée basse.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Wiest, Andrew, « 6 juin 1944 D-Day Le Débarquement de Normandie », in Les Grand Événements de l'Histoire, Hors-Série n°8, juillet 2018, p 109
  2. Antoine Borguilleau, Laurent Brasier, Charlotte Desvaux, Gautier Lamy, Julien Marill, Rémi Pin Marc Bousquet, « L'Atlas de la Seconde Guerre mondiale », in A la découverte de l'Histoire, janvier 2017, p 132

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Seconde Guerre mondiale —  Tous les articles sur la Seconde Guerre mondiale
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.