Livre d'or
Livre d'or

CommunautéGazette de l'hiver
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Joseph Goebbels

« Joseph Goebbels » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Joseph Goebbels faisant un discours en 1937

Joseph Goebbels (1897-1945) est un journaliste et homme politique allemand. C'est un des chefs nazis. Dès son adhésion au parti nazi en 1922, ce journaliste se charge de faire connaitre les idées d'Adolf Hitler. Il est le chef de la propagande du parti nazi en 1926. Il est élu député au Reichstag en 1928. En avril 1933, le chancelier Hitler le nomme ministre de la propagande du Reich. Par tous les moyens dont il dispose, et en particulier le contrôle des moyens d'information mais aussi le cinéma, le théâtre, l'art et la littérature, Goebbels va éliminer les idées politiques adversaires des idées nazies. En juillet 1944, il fait échouer à Berlin, le complot des généraux contre Hitler. Chargé de la direction de la « guerre totale », il organise la politique de la « terre brûlée » face à l'avance des armées alliées sur le sol allemand. Il se suicide avec toute sa famille quelques heures après Hitler fin avril 1945.

Joseph Goebbels est le fils d'un contremaître d'usine. A l'issue de ses études supérieures il obtient son doctorat de philosophie. En 1922, il adhère au parti nazi et se range dans l'aile gauche du parti (celle qui a le plus de revendications sociales). Il devient journaliste, rédacteur en chef et fondateur de divers journaux. En 1926, il est nommé chef du parti nazi (Gauleiter) pour la région de Berlin et chef de la propagande. En 1928, il est élu député au Reichstag.

En avril 1933, Goebbels est nommé ministre du Reich pour l'Éducation du peuple et la Propagande. Il regroupe les intellectuels dans une association qu'il préside, il fait purger les bibliothèques des livres jugés anti-allemands et les fait détruire dans des autodafés publics. Il contrôle la radio et la presse écrite pour censurer l'information disponible pour les Allemands. Le théâtre, le cinéma, la chanson, l'art doivent désormais glorifier la puissance du Reich et la naissance d'un ordre et d'un homme nouveau imprégnés des idées nazies. Il est le responsable des violentes manifestations anti-juives (progroms) de la semaine de cristal en 1938. Pendant la guerre, par ses discours il parvient à maintenir le moral des Allemands, surtout à partir de 1942, quand les Alliés déclenchent des bombardements massifs répétés sur les villes allemandes.

En juillet 1944, par son sang froid il fait échouer, à Berlin, le complot des généraux après l'attentat contre Hitler. Nommé « ministre de la Guerre totale », il mobilise toutes les ressources économiques et humaines (jusqu'aux enfants et aux vieillards qui sont enrôlés comme soldats) dans les territoires allemands qui sont encore sous le contrôle des nazis. Avant de se suicider Hitler le nomme Chancelier du Reich. Mais Goebbels se suicide avec toute sa famille le 29 avril 1945.

Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.