Josef Mengele

« Josef Mengele » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Josef Mengele en tenue de SS (au milieu), Auschwitz, 1944.

Josef Mengele, né le 16 mars 1911 à Guntzbourg et mort le 7 février 1979 à Bertioga, est un officier allemand de la Schutzstaffel (SS).

Mengele est un criminel de guerre, connu pour avoir été médecin dans le camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz durant la Seconde Guerre mondiale. Il était surnommé par les déportés « l'Ange de la mort », car il participait à la sélection effectuée parmi les victimes à l'entrée du camp, entre ceux qui allaient aux travaux forcés, et ceux qui allaient directement aux chambres à gaz. Il a aussi pratiqué de nombreuses expérimentations « médicales » sur les déportés, les torturant et les assassinant de diverses manières.

Il incarne aujourd'hui encore, dans l'imaginaire européen et américain, l'archétype du médecin sadique et tortionnaire, capable des pires atrocités pour réaliser ses expériences personnelles.

Parcours personnel[modifier | modifier le wikicode]

Né en Bavière, une région allemande, Mengele obtint des doctorats en anthropologie et en médecine à l'université de Munich avant de rejoindre le parti nazi en 1937, puis la SS en 1938.

Durant la guerre, il fut déployé dans un bataillon médical sur le Front de l'Est. Il est transféré à Auschwitz au début de l'année 1943. Il fuit le camp en janvier 1945, échappant à l'armée soviétique qui le libère à la fin du mois.

Rôle dans la Shoah[modifier | modifier le wikicode]

Photographie d'un wagon devant un long bâtiment en briques
Photographie d'une sélection de déportés pour les travaux forcés ou les chambres à gaz. Auschwitz-II (Birkenau), mai/juin 1944.

Maillon essentiel dans le génocide des juifs (la Shoah), il participe à la sélection des déportés envoyés à un gazage immédiat à leur arrivée dans le camp.

il réalise aussi de nombreuses expérimentations « médicales » meurtrières sur de les détenus. En effet, Josef Mengele s'intéresse à la génétique, et voit dans son poste l'occasion de mener ses recherches sur des sujets humains. Ceux-ci sont juifs pour la plupart, et il les torture et les assassine sans la moindre compassion.

Ses victimes, témoins de ses exactions, le surnommèrent « l'Ange de la mort ».

Fuite après la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le wikicode]

Après la guerre, il s'enfuit en Amérique du Sud où il meurt en 1979, sans jamais avoir été jugé pour ses actes.

Bien qu'arrêté par les troupes américaines, il ne fut pas identifié comme criminel de guerre et il rejoignit l'Argentine en juillet 1949 avec l'aide d'anciens SS.

Il vécut à Buenos Aires avant de s'enfuir au Paraguay en 1959 et au Brésil l'année suivante pour échapper aux enquêteurs allemands et israéliens.

Malgré les mandats d'arrêt émis par le gouvernement allemand et les opérations du Mossad (les services secrets israéliens), Mengele ne fut pas capturé.

Il se noya alors qu'il se baignait près de São Paulo en 1979. Il fut enterré sous un faux nom et ses restes ne furent exhumés et identifiés qu'en 1985.

Reichsadler Deutsches Reich (1935–1945).svg Portail du nazisme - Tous les articles concernant le nazisme.
Portail de l'Allemagne —  Tous les articles sur l'Allemagne.
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...