John Ford

« John Ford » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
John Ford en 1946.

John Ford (de son vrai nom John Martin Feeney) est un important réalisateur américain né en 1894 à Cape Elizabeth, près de Portland dans l'État du Maine, et mort en 1973 à Palm Desert en Californie.

Pendant sa longue carrière de cinéaste (de 1917 à 1966), il s'est intéressé à plusieurs genres cinématographiques (drame, film d'aventures, comédie dramatique, film de guerre, etc.) mais il est principalement connu pour les westerns qu'il a réalisés, souvent avec John Wayne dans le rôle du personnage principal. Il est le cinéaste ayant gagné le plus grand nombre (4) d'Oscars du meilleur réalisateur.

Famille[modifier | modifier le wikicode]

Ses parents, nés en Irlande, ont émigré aux États-Unis où ils se sont rencontrés. Ils ont eu onze enfants après leur mariage, dont John est le dernier. L'Irlande sera plus tard un des thèmes préférés de John Ford.

Sa carrière[modifier | modifier le wikicode]

Affiche du film Le Cheval de fer (1924).
Le site de Monument Valley (Arizona) où John Ford a tourné plusieurs westerns.

En 1914, John Feeney s'inscrit à l'Université du Maine, mais il préfère finalement rejoindre à Hollywood son frère aîné Francis Ford qui est alors un réalisateur et un acteur connu1. Francis Ford engage son frère John et le fait travailler sur ses films comme accessoiriste, assistant, cascadeur et même acteur à l'occasion. Sur ses conseils, John adopte le même pseudonyme que son aîné, Ford. En 1917, recommandé par son frère, John Ford devient à son tour réalisateur et il tourne pendant la période du cinéma muet un peu plus d'une soixantaine de films (longs et courts métrages). Selon les spécialistes, le premier film important de John Ford est un western muet réalisé en 1924, Le Cheval de fer (Iron Horse en anglais)2.

Après l'arrivée du cinéma sonore, John Ford devient un cinéaste reconnu ; en 1936, il gagne son premier Oscar du meilleur réalisateur pour Le Mouchard, dont l'action se passe en Irlande. Pendant la Seconde Guerre mondiale, John Ford et d'autres professionnels du cinéma d'Hollywood se mettent au service de l'armée américaine et, avec son équipe, il part en 1942 filmer les combats. Il réalise plusieurs documentaires dans le Pacifique, en Afrique du Nord, pendant le Débarquement en Normandie et sur de nombreux lieux de combat. Sa carrière de cinéaste se poursuit après la guerre avec entre autres, La Poursuite infernale (1946), L'Homme tranquille (1952), La Prisonnière du désert (1956), L'Homme qui tua Liberty Valance (1962) et Frontière chinoise (1966, son dernier film).

Récompenses[modifier | modifier le wikicode]

John Ford est le réalisateur ayant gagné le plus grand nombre d'Oscars :

  • 1935 : Le Mouchard
  • 1940 : Les Raisins de la colère
  • 1941 : Qu'elle était verte ma vallée
  • 1952 : L'Homme tranquille

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Article sur Wikipédia (consulté le 20 octobre 2015)
  • Joseph McBride, A la recherche de John Ford, traduction de Jean-Pierre Coursodon, Institut Lumière/Actes Sud, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Son vrai nom était Frank Feeney (1881-1953). Francis Ford est tombé dans l'oubli à partir des années 1920 et John lui a donné plus tard des petits rôles dans certains de ses films (on ne doit pas le confondre avec Francis Ford Coppola, un cinéaste américain né en 1939 qui a réalisé Le Parrain).
  2. Il s'agit du chemin de fer.

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail du cinéma —  Tous les articles sur le 7e art et sur les cinéastes
Portail des États-Unis —  Tous les articles concernant les États-Unis.