Johann Strauss II

« Johann Strauss II » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Johann Strauss.

Johann Strauss, surnommé « le roi de la valse », est un célèbre compositeur autrichien, né à Vienne, en Autriche, le 25 octobre 1825 et mort le 3 juin 1899 dans cette même ville.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

À six ans, il improvise sa première valse, mais son père (lui-même musicien), s'appelant également Johann Strauss, destine son fils à un autre métier que celui de la musique : employé de banque. Johann continue ses études conformément au souhait de son père, ce qui ne l'empêche pas de prendre secrètement des leçons de musique (violon et composition), contrairement à la stricte interdiction de son père.

En 1842, lorsque le père de Johann se fâche avec sa famille et l'abandonne, Johann a libre cours pour commencer de solides études en musique. Deux ans plus tard, il décide de constituer un orchestre de 24 musiciens qui remporte un grand succès : Johann entre en compétition avec son père, alors le principal musicien de Vienne, avec qui il ne s'est jamais réconcilié. À la mort de ce dernier, il réunit l'orchestre de son père avec le sien, et entreprend une tournée partout en Europe et même jusqu'aux États-Unis.

Il est engagé en Russie, d'abord pendant les étés, puis plus longtemps à partir de 1854. Pendant ses absences de plus en plus longues, il laisse l'orchestre aux mains de ses deux frères Joseph et Eduard de moins grande renommée. En 1863, il est engagé à la Cour de l'Empereur de l'Autriche ; c'est l'époque de ses grandes valses, d'abord avec Le Beau Danube Bleu (1867) (« An der schönen blauen Donau »), en référence au Danube, le fleuve qui traverse Vienne, sa ville natale et Histoires de la forêt viennoise (1868). Sa dernière œuvre majeure est la Valse de l'Empereur composée en l'honneur du Kaiser Guillaume II afin de symboliser l'entente germano-autrichienne.

Œuvres célèbres[modifier | modifier le wikicode]

  • Le Beau Danube Bleu (1867)
  • Histoires de la forêt viennoise (1868)
  • Tritsch-Tratsch-Polka (1858)
  • Le Carnaval à Rome (Der Karneval in Rom) (1873)
  • La Chauve-Souris, opérette (Die Fledermaus) (1874)
  • Le Baron tzigane (Der Zigeunerbaron) (1885)

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.
Portail de l'Autriche —  Accédez au portail sur l'Autriche.