Jean Froissart

« Jean Froissart » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jehan Froissart

Jehan Froissart, né en 1337 à Valenciennes et mort en 1405 à Chimay, est un important historien du Moyen Âge. Il est aussi connu dans le monde littéraire pour ses poèmes en ancien français.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Froissart est né dans une famille d'artisans. Très jeune déjà, il révèle des dons pour la poésie. Passionné d'histoire, il est appelé à ses 24 ans à la Cour d'Edward III, roi d'Angleterre, où il sera retenu jusqu'à la mort de la reine Philippa avant de retourner dans sa région natale.

Pendant cette période, sa seule charge est historien royal ; il peut donc ainsi se consacrer pleinement à l'étude de l'histoire, en toute tranquillité. À cette époque, nous sommes dans la Guerre de Cent Ans, qui oppose l'Angleterre à la France. Froissart va s'y intéresser, et recueillir de nombreux témoignages : il va relater toutes ses connaissances dans ce que l'on appelle de nos jours des chroniques, du nom même de l'œuvre. Cet ouvrage qui se compose de quatre volumes est un document de première main : il a été rédigé pendant que les actions se déroulaient, et pas plus tard, en se fondant sur des recherches archéologiques. C'est un document inespéré pour les historiens de nos jours, tant à propos des épisodes du conflit, que sur l'idéal chevaleresque de l'époque. Pour désigner Jehan Froissart aujourd'hui, on applique la graphie qui s'est substituée au cours de l'histoire, c'est-à-dire que l'on supprime la lettre « h » : cela donne Jean Froissart.

Société paysanne au XIVe siècle.jpg Portail du Moyen Âge —  Tous les articles sur le Moyen Âge.