Jean Bouin

« Jean Bouin » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jean Bouin termine second à la course du 5 000 mètres aux Jeux Olympiques de Stockholm en 1912.

Jean Bouin est né le 24 décembre 1888 à Marseille et a été tué lors des combats de la Première bataille de la Marne le 29 septembre 1914 à Xivray dans la Meuse. C'est un athlète français spécialiste de la course de fond. Il a gagné la médaille d'argent aux Jeux olympiques d'été de 1912 sur 5 000 mètres et trois fois de suite le Cross des nations. Il a été également été le détenteur de sept records du monde sur différentes distances et durées.

Adolescent, Jean Bouin pratique l'escrime et la gymnastique. À partir de 1903, il se spécialise dans l'athlétisme. Le 28 février 1904, il remporte un cross-country de 10 000 mètres avec handicap, (c'est la première course à laquelle il prend part). Le directeur de l'agence bancaire de la Société générale de La Canebière lui offre un emploi de coursier ce qui lui permet de gagner sa vie tout en continuant son entrainement.

Jean Bouin est l'un des adeptes de la méthode dite naturelle d'entraînement à travers les forêts : chaque jour il parcourt une vingtaine de kilomètres sur terrains variés. Il s'intéresse aussi à améliorer ses conditions d'entraînement, son alimentation et son hygiène de vie ; il évoquera ses idées dans son livre Comment on devient champion de course à pied, paru en 1912.

Le 7 mars 1909 à Amiens, Jean Bouin devient champion de France de cross-country, avec 2 min 30 s d'avance sur le deuxième. Sur piste, le 30 mai 1909 à Colombes, il parvient à battre plusieurs records de France au cours d'une même et seule tentative de record de l'heure : 3 miles, 5 000 mètres, demi-heure, 10 000 mètres, 15 000 mètres, 10 miles et celui de l'heure.

En 1912, aux jeux olympiques d'été de Stockholm, il ne termine pas la course de cross-country mais pendant les séries du 5 000 mètres : il bat le record de France (15 min 5 s) et le 10 juillet, il remporte la médaille d'argent finissant un mètre derrière le Finlandais Hannes Kolehmainen qui en profite pour établir le premier record du monde.

Mobilisé dans l'infanterie, Jean Bouin est tué par des éclats d'obus à l'issue de la bataille de la Marne.

De nombreuses installations sportives portent son nom.

Portail des sports —  Tous les articles sur les sports.