Jean Béraud

« Jean Béraud » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Autoportrait de Jean Béraud

Jean Béraud, né le 12 janvier 1841 à Saint-Pétersbourg et mort le 4 octobre 1935 à Paris, est un peintre français de la Belle Époque, connu pour ses représentations de la société parisienne, aussi bien de jour que de nuit, à l'extérieur qu'à l'intérieur.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Né à Saint-Pétersbourg, Jean Béraud grandit dans une famille d'artistes : son père, du même prénom que lui, est un sculpteur qui travaille au chantier de la cathédrale Saint-Isaac. Il a une sœur jumelle, Mélanie, ainsi que deux autres sœurs aînées : Adrienne et Estelle. Lorsqu'en 1853 le père de cette famille nombreuse meurt, la mère Geneviève Eugénie Jacquin déménage avec ses quatre enfants à Paris.

Dans la capitale française, Jean suit une solide éducation : il étudie au prestigieux lycée Bonaparte (actuel lycée Condorcet) pour devenir avocat. Cependant, en 1870, lors de la guerre guerre franco-prussienne, il change d'avis et se trouve une vocation d'artiste. Ayant rejoint l'école des beaux-arts, il a notamment le privilège d'assister aux cours du célèbre portraitiste Léon Bonnat (wp).

Jean Béraud a exposé ses toiles au Salon pour la première fois en 1872. Cependant, il n'a accédé à la célébrité qu'en 1876 avec son tableau Le Retour de l'enterrement qui lui permet ensuite d'exposer dans différentes sociétés parisiennes. Dans ses toiles mêlant impressionnisme et sens de l'observation irréprochable, il dépeint la bourgeoisie parisienne, les petites gens, la vie quotidienne parfois agitée de Paris : il devient vite un personnage incontournable de la vie artistique de la capitale.

Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1887, puis officier en 1894. En 1897, il est le témoin de Marcel Proust dans un duel contre un journaliste, signataire d'un article jugé injurieux à son égard par l'écrivain. À la fin de sa vie, Jean Béraud consacre moins de temps à la peinture : il participe à des jurys artistiques et des comités d'exposition. Mort sans enfants et sans épouse en 1935, il est enterré au cimetière du Montparnasse.

Peintures[modifier | modifier le wikicode]

Lieux extérieurs de Paris[modifier | modifier le wikicode]

Lieux intérieurs de Paris[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.
Portail de Paris — Tous les articles concernant Paris et sa banlieue.