Jean-Jacques Goldman

« Jean-Jacques Goldman » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Jacques Goldman
Jean-Jacques Goldman lors d'un concert en 2002.
Jean-Jacques Goldman lors d'un concert en 2002.
Surnom JJG, Sweet Memories, Sam Brewski, O. Menor, First Prayer
Date de naissance 11 octobre 1951 (69 ans)
Lieu de naissance Paris
Profession Auteur-compositeur-interprète
Nationalité France Français
Œuvres célèbres Quand la musique est bonne
Envole-moi
''Elle a fait un bébé toute seule
La-bas
voir modèle • modifier

Jean-Jacques Goldman, né le 11 octobre 1951 à Paris (69 ans), est un auteur-compositeur-interprète français.

Il est la personnalité préférée des Français en 2020 selon le sondage annuel qu'effectue Le Journal du Dimanche.

Vie privée[modifier | modifier le wikicode]

Jean-Jacques Goldman est né le 11 octobre 1951 à Paris, d'un père d'origine polonaise et d'une mère allemande, tous deux juifs. Il est le troisième d'une famille de quatre enfants. Très vite, ses parents lui apprennent à jouer du violon. Alter Goldman est son père et Ruth Ambrunn sa mère. Ses parents tenaient un magasin de sport ensemble.

Il se marie une première fois en 1974 avec Catherine. Il aura trois enfants : Caroline (en 1975), Michael (en 1979) et Nina (en 1985). Ils divorcent en 1997.

Goldman se remarie en octobre 2001 avec Nathalie. Il aura trois filles : Maya (en 2004), Kimi (en 2005) et Rosse (en 2007).

Carrière[modifier | modifier le wikicode]

Début de carrière[modifier | modifier le wikicode]

Jean-Jacques Goldman commence sa carrière en tant que membre du groupe des Red Mountain Gospellers, un groupe composé de sept membres, interprétant des chansons dans le registre gospel. Un album sort en 1966.

Abandonnant partiellement la musique durant ses études (il continue à jouer dans des bals), il reprendra véritablement sa carrière en 1975, en intégrant le groupe Taï Phong en tant que chanteur. Le succès est au rendez-vous avec le premier titre du groupe : « Sister Jane ». Malheureusement, ce premier succès sera aussi le dernier et Goldman quittera le groupe en 1978 et sera remplacé par Michael Jones.

Les années 80[modifier | modifier le wikicode]

Le premier succès solo de Jean-Jacques Goldman aura lieu entre fin 1981 et début 1982, avec la chanson Il suffira d'un signe. Dès lors, les prochains titres (Quand la musique est bonne, Au bout de mes rêves, Comme toi, Envole-moi, etc.) seront de grandes réussites.

En 1985, Jean-Jacques Goldman co-écrit, avec Michael Jones qui l'accompagne dans ses tournées depuis 1982, la chanson Je te donne qui restera pendant huit semaines d'affilées n°1 du Top 50. C'est aussi cette année-là que Coluche, humoriste français, demanda à Goldman d'écrire et composer une chanson pour la banque alimentaire qu'il avait créé quelques jours plus tôt. La Chanson des Restos, faite en trois jours seulement, deviendra ainsi l'hymne officiel des Restaurants du Cœur.

1986 marque le décès de Daniel Balavoine, un autre chanteur grand ami de Goldman, en janvier ainsi que celui de Coluche en juin. Au pied levé, Jean-Jacques prend en charge l'organisation de la saison 86-87 des Restos du Cœur. Pendant ce temps, Goldman prépare son nouvel album Entre gris clair et gris foncé.

Les Enfoirés sont créés en 1989 et chantent, durant sept soirées, en faveur des Restaurants du Coeur. Le nom de l'album qui en sortira est Tournée d'Enfoirés.

Les années 90[modifier | modifier le wikicode]

En 1990, Jean-Jacques Goldman s'associe avec deux de ses chanteurs, Michael Jones et Carole Fredericks, pour un nouvel album, Fredericks Goldman Jones (avec notamment la chanson Né en 17 à Leidenstadt). Cet album sera suivi d'une tournée en 1991. Un autre album, Rouge, sortira en 1993 avec la participation des Chœurs de l'Armée Rouge et fera l'objet d'une tournée entre 1994 et 1995.

Le groupe se sépare pendant l'année 1996, les trois membres poursuivent chacun une carrière solo. Jean-Jacques Goldman sort l'album En passant en 1997, suivi d'une tournée l'année suivante. Carole Fredericks, dont la participation au groupe a permis de la populariser, sort un nouvel album, Springfield, en 1996. Michael Jones, quant à lui, édite son premier album en français en 1997 intitulé A consommer sans modération. Il a eu un Grammy Awards de l'album de l'année en 1997.

Durant cette décennie, Jean-Jacques Goldman écrira pour bien d'autres artistes, notamment Patricia Kaas, Céline Dion, Johnny Hallyday et Khaled pour ne citer qu'eux.

Pour Céline Dion, il a écrit l'album "D'eux". Cette album écrit et réalisé par Jean-Jacques Goldman est devenu l'album en langue française le plus vendu de l'histoire de la musique (plus de 10 millions d'albums vendus). Le titre le plus célèbre est le titre "Pour que tu m'aimes encore". Cet extrait reste 12 semaines numéro 1 en France. Il devient surtout l'un des rare titre à avoir un succès international (y compris dans les pays de langue anglaise).

Les années 2000 et 2010[modifier | modifier le wikicode]

Le dernier album en date de Jean-Jacques Goldman, Chansons pour les pieds, est publié fin 2001 et devient rapidement un grand succès. Une dernière tournée, Un tour ensemble, fera suite à cet album en 2002. Il a eu un disque d'or en 2003.

En 2004, Jean-Jacques annonce qu'il met sa carrière en pause pour se consacrer à sa famille.

En 2012 et 2013, deux albums de reprise sortent sous le label de My Major Company, entreprise fondée par Michael Goldman, fils de Jean-Jacques Goldman.

Jean-Jacques Goldman a confirmé fin 2014 qu'aucun album n'était prévu pour les prochaines années.

Albums solos[modifier | modifier le wikicode]

  • (Sans Titre) officieusement Démodé - 1981
  • (Sans Titre) officieusement Minoritaire - 1982
  • Positif - 1984
  • Non homologué - 1985
  • Entre gris clair et gris foncé - 1987
  • En Passant - 1997
  • Chansons pour les pieds - 2001

Albums Live[modifier | modifier le wikicode]

  • En public (Tournée 1985-1986) - 1986
  • Traces (Tournée 1988-1989) - 1989
  • Tournée 98 En Passant (Tournée 1998-1999) - 1999
  • Un tour ensemble (Tournée 2002) - 2003

Compilations[modifier | modifier le wikicode]

  • L'Intégrale 81/91 - 1991
  • Singulier 81/89 - 1996
  • L'Intégrale 90/00 - 2000
  • La Collection 81-89 - 2008
  • La Collection 1990–2001 - 2012

Albums de groupe[modifier | modifier le wikicode]

Au sein de Taï Phong[modifier | modifier le wikicode]

  • Taï Phong - 1975
  • Windows - 1976
  • Last Flight - 1979
  • Les Années Warner - 1984 (compilation)

Au sein de Fredericks Goldman Jones[modifier | modifier le wikicode]

  • Fredericks Goldman Jones - 1990
  • Rouge - 1993

Hors studios[modifier | modifier le wikicode]

  • Sur scène (Tournée 1991) - 1992 (album live)
  • Du New Morning au Zénith (Tournée 1994-1995) - 1995 (album live)
  • Pluriel 90/96 - 2000 (compilation)

Chansons[modifier | modifier le wikicode]

  • Il suffira d'un signe, 1981
  • Quand la musique est bonne, 1982
  • Comme toi, 1983
  • Au bout de mes rêves, 1983
  • Envole-moi, 1984
  • Encore un matin, 1984
  • Long is the road (Américan), 1984
  • Je marche seul, 1985
  • Je te donne (avec Michael Jones), 1985
  • La vie par procuration, 1986
  • Elle attend, 1986
  • Pas toi, 1986
  • Elle a fait un bébé toute seule, 1987
  • Là-bas, 1987
  • Il changeait la vie, 1988
  • Puisque tu pars, 1988
  • C'est ta chance, 1988
  • Né en 17 à Leidenstadt, 1990
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.