Le Livre d'or  • l'aide
DessinActus.PNG Actualités des Vikidiens, interview... Venez lire la Gazette printemps 2020 de Vikidia ! DessinInterview.png

Jean-Henri Fabre

« Jean-Henri Fabre » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Henri Fabre.

Jean-Henri Fabre est un entomologiste et un écrivain français, né le 21 décembre 1823 à Saint-Léons du Lévézou (Aveyron) et mort le 11 octobre 1915 à Sérignan-du-Comtat (Vaucluse).

Sa vie[modifier | modifier le wikicode]

Jean-Henri Fabre est l'ainé de deux garçons (son jeune frère Frédéric deviendra instituteur). Son père est cafetier et, pour des raisons économiques, la famille déménage souvent ; Jean-Henri Fabre étudie donc à Rodez, Aurillac, Toulouse, Montpellier, puis il entre à l’école normale d’instituteurs à Avignon. En 1842, il est nommé instituteur à l’école primaire de Carpentras ; il perfectionne ses connaissances en sciences (en particulier les mathématiques ; plus tard, il obtient une licence en sciences naturelles) et est passionné par la nature et les insectes. Il se marie en 1844 avec Marie-Césarine Villard.

La maison de Jean-Henri Fabre, Harmas, à Sérignan.

Sa nomination en 1849 comme professeur de physique au collège d'Ajaccio, lui donne l'occasion d'étudier la nature en Corse. Puis il est nommé professeur à Avignon en 1853 et reste à ce poste jusqu'en 1871. Il continue ses observations sur les insectes, et échange ses découvertes avec d'autres scientifiques. Ses travaux commencent à être reconnus, Louis Pasteur vient le consulter en 1865 pour trouver un moyen de guérir les vers à soie menacés par une épidémie. L'année suivante, Jean-Henri Fabre est nommé conservateur du musée d'Histoire naturelle d'Avignon et, en 1867, il reçoit la Légion d'Honneur. Il quitte l'enseignement en 1871 pour se consacrer uniquement à ses recherches.

En 1879, il s'installe définitivement à Sérignan (un village situé près d'Orange) et commence à publier les Souvenirs entomologiques. Sa femme étant morte en 1885, il se remarie en 1887. Dans le jardin de sa maison à Sérignan, il consacre une grande partie de son temps à observer et à étudier les insectes et la nature ; ses manuels scolaires et ses ouvrages sur les insectes et sur la botanique connaissent un grand succès. Jean-Henri Fabre meurt en 1915 à l'âge de 91 ans.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

  • Son œuvre la plus connue, les Souvenirs entomologiques (10 volumes, publiés entre 1879 et 1907) rassemble ses observations sur les insectes.

Il est aussi l'auteur de poésies en français et en provençal.

Source[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.
Portail des sciences — Tous les articles sur la physique, la chimie et les grands scientifiques.