Jane Austen

« Jane Austen » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Jane Austen, dessinée par sa sœur Cassandra en 1810.
Orgueil et Préjugés : lady Catherine tentant de dissuader Élisabeth d'épouser Mr Darcy.

Jane Austen, née le 16 décembre 1775 et morte le 18 juillet 1817 (à 42 ans), est une écrivaine anglaise. Elle a écrit de nombreux romans à propos de la noblesse et de la bourgeoisie britannique, appelée « gentry (wp) », dont le fameux livre Orgueil et Préjugés (1813).

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Née d'un père pasteur de Steventon, dans l'Angleterre profonde et rurale, Jane Austen grandit dans une famille religieuse et nombreuse, composée de sept frères et sœurs. Jane vit ainsi à la campagne, au sein de cette famille de petite bourgeoisie provinciale, mais vivant modestement. Les parents de Jane, George et Cassandra, ont à cœur d'inculquer à leur enfant une solide éducation.

Jane est une lectrice insatiable : elle dévore la bibliothèque familiale sans le moindre répit. Elle n'attend pas longtemps pour commencer à écrire elle-même : dès 11 ans, ses parents lui offrent du papier coûteux afin qu'elle donne corps à son inspiration. Jane étudie beaucoup tout ce qui l'entoure : la campagne, la religion, les manières de la bourgeoisie... Rien de lui échappe : elle retranscrit toutes ses observations dans ses petits essais.

En 1801, quand George prend sa retraite, la famille déménage en ville, à Bath. Après la mort de son père, elle voyage beaucoup à travers le pays avec sa mère. Pendant toute sa vie, Jane Austen écrit des poèmes, des pièces de théâtre, des petits contes, des longs romans : au total, elle laisse quatorze œuvres, dont un roman inachevé. Elle meurt en 1817 à Winchester, où elle cherchait un remède à sa maladie, la tuberculose.

Œuvre littéraire[modifier | modifier le wikicode]

Une écrivaine engagée[modifier | modifier le wikicode]

D'un point de vue littéraire, Jane Austen est considérée comme une romancière réaliste : très critique à l'égard du sentimentalisme de la fin du XVIIIe siècle, elle s'attache à reproduire dans ses œuvres le réel qu'elle observe chaque jour. Elle est particulièrement habile pour ce qui est de caractériser les personnages du quotidien et soigne ses dialogues avec un souci de la spontanéité reconnue par tous. Dans certains passages de ses œuvres, on dénote également un sens de l'humour assumé, avec des personnages très comiques.

D'un point de vue politique, Jane Austen est aussi une écrivaine très engagée qui n'hésite pas à aborder des problèmes moraux : dans les petites histoires qu'elle raconte, elle souligne la dépendance économique et sociale des femmes au mariage. Ce combat en fait une écrivaine féministe.

Orgueil et Préjugés (1813)[modifier | modifier le wikicode]

À compléter Cette section est vide, pas assez détaillée ou incomplète. Améliore-la !


Traductions en ligne sur Wikisource[modifier | modifier le wikicode]

Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…