Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Iwo Jima

« Iwo Jima » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Iwo Jima est une île de l'océan Pacifique. Elle était située à près de 1 000 km au sud du Japon et pouvait donc servir de base aérienne et de base d'appui afin d'attaquer Tokyo et d'autres villes japonaises.

La bataille d'Iwo Jima[modifier | modifier le wikicode]

Le lieutenant général Kuribayashi dirigeait la garnison militaire formée de plus de 21 000 hommes. Elle fut attaquée par les Américains à la fin de la Seconde Guerre mondiale, mais les Japonais, fanatiques, préférèrent se faire tuer plutôt que de lâcher la position. Quelques temps auparavant de cette attaque, le lieutenant avait fait creuser de nombreuses galeries et tunnels souterrains afin de se protéger de l'ennemi. En effet, Iwo Jima était une île très hostile, avec peu de végétation qui n'offrait pas d'abri naturel notable. Le mont Suribachi cependant, pic culminant de l'île, offrait une bonne possibilité de défense. L'intuition du commandant fut juste, l'aviation alliée bombarda violemment l'île pendant plusieurs jours afin d'en préparer l'invasion.

Le bilan de la bataille[modifier | modifier le wikicode]

Le bilan de la bataille fut 21 000 Japonais morts sur 23 000 et environ 6 500 hommes pour les Américains. La proportion de morts japonais est comparable à d'autres batailles opposant les Américains aux Japonais sur des îles, par exemple la prise de l'atoll de Tarawa qui fit plus de 1 000 morts chez les Marines et plus de 4 700 morts chez le camp opposé. Ce bilan lourd chez les Japonais est dû au code de l'honneur des samourais dit "Bushido" qui imposait de mourir au combat ou de se suicider le cas échéant, sans jamais devoir se rendre à l'ennemi.

Drapeau du Japon Portail du Japon - Tous les articles concernant le Japon.

24° 47′ 00″ N 141° 19′ 00″ E / 24.7833, 141.3166