Livre d'or
Livre d'or

Supers articlesarticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Isabelle II d'Espagne

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche
Isabelle II d'Espagne
Reine d'Espagne et princesse des Asturies
Portrait d'Isabelle II d'Espagne.
Portrait d'Isabelle II d'Espagne.
Fonction
Reine d'Espagne
Pays Espagne Espagne
Règne 1833 - 1868
Couronnement 29 septembre 1833
Dynastie Maison de Bourbon-Anjou
Prédécesseur Ferdinand VII
Successeur Alphonse XII
Fonction
Héritière du trône d'Espagne
Date 29 août 1839 - 30 septembre 1868
Prédécesseur Ferdinand VII
Successeur Alphonse XII
Nom de naissance María Isabel Luisa de Borbón y Borbón-Dos Sicilias
Naissance 18 octobre 1830 à Madrid
Décès 9 avril 1904 à Paris
Sépulture Crypte royale du monastère d’El Escorial
Père Ferdinand VII
Mère Marie-Christine de Bourbon
Frères et sœurs Luisa Fernanda (sœur)
Conjoint François d'Assise de Bourbon
Enfants Ce sera Alphonse XII qui héritera du trône d'Espagne. Voir Mariage arrangé et descendance.
Résidence Palais de Madrid
Grandes armoiries de la reine d’Espagne
Grandes armoiries de la reine d’Espagne
voir modèle • modifier

Isabelle II d'Espagne (espagnol : Isabel II de España), surnommée « la reina de los tristes destinos »1, ou « la reina castiza »2, et qualifiée par certains de « nymphomaneLe Dico des Ados small logo current.svg »3, née le 10 octobre 1830 au Palais royal de Madrid et morte le 9 avril 1904 73 ans) en exil à Paris, fut reine d'Espagne, grâce à la Pragmática Sanción, de 1833 jusqu'en 1870. Elle a été peu préparée à devenir reine, son règne fut très troublé, et elle deviendra parfois impopulaire.

Jeunesse[modifier | modifier le wikicode]

Peinture du roi d'Espagne et sa quatrième femme Marie-Christine de Bourbon.
Le roi d'Espagne et sa quatrième femme Marie-Christine de Bourbon.

Avant sa naissance[modifier | modifier le wikicode]

Le 29 mars 1830, quelques mois avant la naissance d'Isabelle, Ferdinand VII pensant que l'enfant de sa quatrième femme, Marie-Christine de Bourbon, pourrait être une fille, il déclara la Pragmática Sanción, indiquant si un monarque mourrait sans laisser de garçon, son ainée pourra régner directement après sa mort.

Naissance[modifier | modifier le wikicode]

Née le 10 octobre 1830 au Palais royal de Madrid, la future Isabelle II d'Espagne était la fille aînée de Ferdinand VII et de Marie-Christine de Bourbon, sa quatrième femme. Sa naissance était très attendue, le roi Ferdinand VII n'ayant pas eu de descendant malgré ses trois dernières épouses. Sa naissance écarta du trône son oncle et frère de Ferdinand VII, l'infant Charles de Bourbon.

Elle reçut le nom de María Isabel Luisa de Borbón y Borbón-Dos Sicilias, dont le prénom Isabel pourrait faire référence à Isabelle de Castille, reine d'Espagne, pour signifier que María Isabel Luisa de Borbón y Borbón-Dos Sicilias sera elle aussi Reine d'Espagne.

Enfance[modifier | modifier le wikicode]

Le 29 septembre 1833, elle fut couronnée Reine d'Espagne à presque trois ans — grâce à la Pragmática Sanción pour qui elle a prêté serment en tant que Princesse des Asturies —, à la mort de son père Ferdinand VII qui n'avait pas de garçon.

Cela déclencha une insurrectionLe Dico des Ados small logo current.svg pendant la minorité d'Isabelle II, durant sept ans, de la part du parti des carlistes et de son oncle Charles de Bourbon, frère de Ferdinand VII, qui, sans la Pragmática Sanción, aurait hérité de la couronne d'Espagne. Charles de Bourbon se revendiqua alors comme hériter du trône, et il fut déclaré par les carlistes comme roi Charles V. La première guerre carliste éclata, de 1833 à 1840.

Article à lire : Première guerre carliste.

Isabelle II étant mineure, elle fut mise sous la régenceLe Dico des Ados small logo current.svg (comme l'avait demandé dans son testament Ferdinand VII) de Marie-Christine de Bourbon jusqu'en 1840 — forcée de céder la régence à cause de scandales de corruption —, puis du général Espartero — forcé de céder la régence à cause du bombardement de Barcelone (1842) (wp) —. Marie-Christine de Bourbon était dans le parti des libéraux, tandis que Charles de Bourbon était un carliste, la première guerre carliste éclata, déchirant l'Espagne.

Pendant sa minorité et sous la régence de sa mère puis brièvement du général Espartero, Isabelle II fut peu préparée à faire face à son rôle de reine, confiée à des dames d'honneur, qui lui donnèrent une éducation assez limitée, quasi superficielle, surtout sur la politique. Cette si faible éducation, pour la préparer au rôle de Reine, l'a rendis facilement manipulable et influençable, ce dont plusieurs personnes profitèrent.

Mariage arrangé et descendance[modifier | modifier le wikicode]

Vers de ses 16 ans, le gouvernement s'arrangea pour marier Isabelle II, contre son gré, le 10 octobre 1846, à l'infant François d'Assise de Bourbon, son double cousin duc de Cadix (son père Francisco de Paula, frère de Ferdinand VII, et sa mère, Louise-Charlotte de Bourbon-Deux-Siciles, sœur de la régente Marie-Christine). Le choix du mari pour le mariage de la reine d'Espagne fut très contrôlé et influencé par les autres pays européens, pour qu'il ne leur soit pas défavorable, et François d'Assise de Bourbon a été choisi pour son faible caractère et faible intérêt pour la politique.

Par son mariage, François d'Assise de Bourbon fut nommé roi consortLe Dico des Ados small logo current.svg. Ils se marièrent le jour des 16 ans d'Isabelle II d'Espagne, le même jour que celui de Luisa Fernanda (sœur d'Isabelle) et Antoine d’Orléans, duc de Montpensier, dans la salle du trône du Palais de Madrid. Mais leur relation amoureuse se dégrada rapidement et ne sera jamais heureuse, en raison, selon certains auteurs, du fait que François d'Assise de Bourbon serait homosexuel4.

Isabelle II d'Espagne eut de nombreux amants, avec qui elle eut plusieurs fils. Ces amants ont pu parfois influencer les décisions de la reine, grâce à leurs influences par les relations amoureuses, est par la préparation sommaire au trône qu'Isabelle II avait reçu pendant sa naissance.

Son mari et elle eurent officiellement 12 enfants dont seulement 5 survécurent de l'enfance, bien que la légitimité fut mis en doute pour certain :

  • Louis de Bourbon, mort à la naissance (20 mai 1849) ;
  • Ferdinand, mort quelques minutes après sa naissance (12 juillet 1850) ;
  • Isabel de Borbón, princesse des Asturies et comtesse Girenti, surnommée La Chata, (20 décembre 1851 -1931) ;
  • Marie-Christine, morte vers la naissance (5 janvier 1854) ;
  • Marguerite, mort à la naissance (23 septembre 1855) ;
  • François d'Assise Ferdinand, mort à la naissance (21 décembre 1856) ;
  • Alphonse XII (Alfonso Francisco Fernando Pío Juan de María de la Concepción Gregorio Pelayo de Borbón y Borbón), prince des Asturies et roi d'Espagne (1874 - 1885) ;
  • María de la Concepción de Borbón, morte vers deux ans (1859- 21 octobre 1861) ;
  • María del Pilar, (1861-1879) ;
  • María de la Paz de Borbón (1862 – 1946) ;
  • María Eulalia de Borbón, duchesse de Galliera, (1864-1958) ;
  • Francisco de Asís Leopoldo María Enrique, mort vers la naissance, (24 janvier 1866 -14 février 1866) ;

Règne d'Isabelle II d'Espagne[modifier | modifier le wikicode]

Le réseau ferré en Espagne au 19e siècle

Isabelle II d'Espagne a été déclaré majeure le 8 novembre 1843 à treize ans, majorité avais été avancé par les Cortes, qui l'avaient avancé d'un an, pour éviter une nouvelle régence, celle du général Espartero ayant pris fin. Sous son règne, l'Espagne se modernisa beaucoup, notamment par la création de nombreux chemins de fer.

La période du règne Isabelle II était très troublée, dont l'une des causes est le caractère capricieux d'Isabelle II. Trop peu entraînée à s'occuper de la politique, elle laissera une impression d'avoir dédaigné la politique, en faveur de ses nombreuses relations amoureuses, et les quelques fois où elle interviendra, cela la rendra impopulaire5.

En 1846, la deuxième guerre carliste éclata, confrontant l'armée espagnole fidèle à Isabelle II, et des troupes rebelles ayant rejoint la cause de Charles de Bourbon. Elle se termina en 1849.

La Constitution espagnole de 1845 (wp), fut une constitution adoptée le 23 mai 1845, et appliquée en Espagne pendant le règne d'Isabelle II.

En 1851, le général Narvaez démissionna, après avoir été chef du gouvernement espagnol depuis 1844, lors de la majorité d'Isabelle II d'Espagne. Le chef du nouveau cabinet fut M. Bravo Murillo précédant M. Alarmiez de la Rosa. Cette même année, le Concordat de 1851 (wp) fut établi, ainsi que le Canal de Isabel II (wp) qui fut nommé au nom de la reine d'Espagne.

Le 2 février 1852, le prêtre Merino tentant de tuer la reine avec un talon aiguille. Il la blessa avec son arme vers l'hypocondre droit, avant d'être arrêté par les hallebardiersLe Dico des Ados small logo current.svg de la Garde Royale, sans résister. Isabelle II guérira et il fut exécuté après un procès rapide, où il déclara avoir agi seul.

Timbre représentant la tentative d'attentat le 2 février 1852 de Martín Merino y Gómez, mieux connu sous le nom de prêtre Merino, au Palais Royal de Madrid, contre la reine Isabelle II au
Le prêtre Martín Merino y Gómez essayant de tuer la reine Isabelle II d'Espagne, le 2 février 1852 au Palais Royal de Madrid.6

Cette décennie prit fin en 1854, où, en juillet, la révolution espagnole de 1854 (wp) éclata, conduite sous le général Leopoldo O'Donnell (wp). Le général Narvaez sera rappelé pour être chef du gouvernement espagnol.

La guerre hispano-marocaine (1859-1860) (wp), est une guerre coloniale qui confronta l'Espagne sous Isabelle II, et le Maroc. Elle se termina par la défaite du Maroc sur plusieurs batailles, et sa signature au traité de Wad-Ras (wp), dont les conditions seront très avantageuses à l'Espagne.

La Bataille de Tétouan, peinture de Dionisio Fierros Álvarez.

Exil en France[modifier | modifier le wikicode]

Photo en noir et blanc d'Isabelle II d'Espagne de face, lors de son exil, années 1870.
Isabelle II d'Espagne en exil, années 1870.

Elle fut exilé en train depuis Saint-Sébastien où elle avait passé l’été, pour aller en France à la fin du septembre 1868, mais se consacrera à la restaurationLe Dico des Ados small logo current.svg de son fils Alphonse XII (wp). Elle reçut en France la protection de Napoléon III, et de son Eugénie de Montijo, et s'établit au palais parisien de Castille jusqu’à sa mort.

Mais pendant son exil, Amédée Ier, membre de la famille royale italienne, gouvernera l'Espagne pendant 2 ans.

C'est le 25 juin 1870, qu'elle abdiquera officiellement en faveur de son fils, Alphonse XII.

Sous le règne de son fils, elle fut autorisé de faires quelques visites à Madrid très contrôlées, mais cela éveilla la méfiance des hommes politiques de la capitale de l'Espagne et ils lui demandèrent de retourner rapidement en France. Elle y mourût le 9 avril 1904, à Paris.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Notes, sources et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

Le vaisseau l'Isabelle II, Ordre d'Isabelle II (wp) et le Canal de Isabel II (wp) portent son nom.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. surnom venant de Benito Pérez Galdós, dans le dixième et dernier roman La De los tristes destinos (es) de Épisodes nationaux (es), qui raconte la chute d'Isabelle II d'Espagne.
  2. surnomée ainsi pour les préférences quelle avait pour le casticisme (wp).
  3. en raison de nombreux amants qu'elle a eu pendant son règne.
  4. idée pouvant avoir été diffuser pour dégrader l'image de roi consort d'Espagne.
  5. « La reine Isabelle II. souvent interféré dans politique d’une manière capricieuse et sans scrupules qui l’a rendue très impopulaire. » traduction de (en) Encyclopædia Britannica/Isabelle II — Wikisource.
  6. description détaillé sur Régicide du prêtre Mérinos - ceres.mcu.es
Ingres, Napoleon on his Imperial throne.jpg
Souverains et chefs d'États au XIXe siècle
Portail de l'Espagne —  Tous les articles sur l'Espagne
Portail des femmes —  Tous les articles concernant les femmes et le féminisme.
Portail de la monarchie —  Tous les articles concernant la monarchie.
Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.