Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Informatique

« Informatique » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Révision datée du 11 février 2018 à 09:30 par OrBot (discussions | contributions) (Collecte : Portail)
Aller à : navigation, rechercher
Images sur l'informatique Vikidia possède une catégorie d’images sur l'informatique.

L'informatique est une science du traitement de l'information.

Origine du mot

Le mot informatique a été créé à la fin des années 1950 par la contraction des mots information et automatique. Il a été validé par l'Académie française dix ans après. Il a été décliné dans d'autres langues comme l'espagnol, l'allemand... et même en russe. Les anglos-saxons ont eux créé l'expression "science des ordinateurs" - computer science.

Principe

L'informatique utilise les techniques de la collecte, du tri, de la mise en mémoire, du stockage, de la transmission et de l'utilisation des informations traitées automatiquement, grâce à des programmes (logiciels) qui sont utilisés sur un ordinateur.

Codage

Pour pouvoir être traité par des ordinateurs, les informations sont codées sous la forme d'une suite de 1 ou de 0. On parle d'une représentation sous forme binaire (2 états possibles, 0 absence de courant électrique, 1 présence de courant électrique) de l'information. Un bit représente donc une information qui peut avoir uniquement la valeur 1 ou 0.

Article à lire Article à lire : Codage de l'information

Le code ASCII est l'un des plus anciens codes toujours utilisés par les ordinateurs pour représenter des caractères latins. Il utilise pour chaque caractère une suite de 8 bits qui forment un octet (attention, en anglais on parle de byte à ne pas confondre avec bit) et représente un caractère. Par exemple le caractère A est représenté sous la forme d'un octet (suite de 8 bits) ayant pour valeurs: 0 1 0 0 0 0 0 1 en binaire ou 65 en décimal.

Article à lire Articles à lire : Codage des caractères et Code ASCII

Ce code permet de représenter au maximum 256 valeurs différentes allant de 0 à 255 (2x2x2x2x2x2x2x2, ou bien 28 font 256).

Des codes plus récents ont été mis au point pour permettre de représenter les alphabets non latins tels que le code UTF-8, tout en restant compatible avec le code ASCII. Ils reposent sur des suites plus longues de bits (16bits, 32 bits...) permettant d'augmenter la capacité de codage.

Il existe d'autres codes pour permettre la représentation sous forme informatique d'autres informations. Ainsi, on peut représenter la couleur d'un point sur un écran sous la forme de 3 octets, chaque octet représentant une couleur primaire:

  • 8 bits pour le rouge,
  • 8 bits pour le vert,
  • 8 bits pour le bleu.

Si on veut afficher sur un écran ou imprimer un point vert avec un vert d'intensité maximum, on codera 3 octets avec les valeurs suivantes:

  • 0 0 0 0 0 0 0 0 = la valeur représentant le rouge
  • 1 1 1 1 1 1 1 1 = la valeur représentant le vert
  • 0 0 0 0 0 0 0 0 = la valeur représentant le bleu

Des milliers de codes existent pour représenter les informations de façon compréhensibles par un ordinateur (caractères, couleurs, sons, images, videos, ...). Pour en savoir plus, voir {{|Codage de l'information}}

Collecte

Différents appareils ou supports peuvent être utilisés pour la collecte des informations par les ordinateurs avant leur traitement. Historiquement, on a utilisé la carte perforée. Sur une carte, on représente chaque bit par la présence ou l'absence d'un trou, ce qui permet de coder un 1 ou un 0. Chaque colonne permet de former un octet.

B o n j o u r

0 0 0 0 0 0 0

1 1 1 1 1 1 1

0 1 1 1 1 1 1

0 0 0 0 0 1 1

0 1 1 1 1 0 0

0 1 1 0 1 1 0

1 1 1 1 1 0 1

0 1 0 0 1 1 0

Si on lit la première colonne, on retrouve bien 01000010 qui représente le B en code ASCII(66)

Puis d'autres périphériques sont apparus pour transmettre des informations aux ordinateurs comme le clavier, la souris, le capteur photo/video, le capteur de température, etc. Chaque périphérique est associé à un composant qui va donc coder l'information. Quand on appuie sur la touche B du clavier, le composant envoie à l'ordinateur la séquence binaire 01000010

Portail de l'informatique —  Tous les articles sur son histoire, les logiciels, Internet…