Inflammation

« Inflammation » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Un globule blanc polynucléaire est attiré vers une zone par des cytokines secrétées par des cellules endommagées par une agression. Il sort du capillaire sanguin et se dirige vers la zone : il y déverse des enzymes et, s'il trouve des bactéries, les détruit. Il détruit au passage d'autres cellules saines : l'organisme n'a pas intérêt à laisser une inflammation durer.

L'inflammation est une manière qu'a l'organisme de se défendre de manière non spécifique. L'inflammation consiste à augmenter localement la température corporelle et la circulation sanguine au niveau de la zone agressée. Les mécanismes physiques qui mènent à l'inflammation sont très complexes et impliquent une grande quantité d'hormones et de cytokines qui attirent les cellules actrices de l'inflammation. Il existe beaucoup de types d'inflammation différents selon l'endroit et la cause de cet état.

L'augmentation de la température a pour but de tuer des bactéries éventuellement présentes ou plutôt de les affaiblir. On observe alors du pus au niveau de la blessure, pus qui est constitué de bactéries mortes et de globules blancs ou lymphocytes polynucléaires et macrophages. L'augmentation de la température rend aussi plus actives certaines enzymes de défense de l'organisme.

L'augmentation de la circulation sanguine se fait par une dilatation du diamètre des vaisseaux sanguins. Le diamètre du tuyau qui augmente a pour conséquence d'augmenter la quantité de sang qui passe. Cet afflux de sang permet principalement de nettoyer la zone de l'inflammation des toxines et d'y amener plus de cellules de défense immunitaire.

Au niveau d'une inflammation, la peau devient donc rouge et se gonfle, il y a du pus si l'agression implique des bactéries, et on sent le pouls à ce niveau (on dit que « ça lançe »).

Parfois, l'inflammation est trop importante par rapport à l'agression et l'inflammation devient problématique : il faut la combattre pour supprimer la douleur. Les médecins prescrivent alors des anti-inflammatoires comme l'aspirine ou l'ibuprofène ou encore la cortisone, pour les cas plus importants pour leurs propriétés antalgiques. Des cas d'inflammation trop importante sont responsables de l'asthme par exemple.

Portail du corps humain —  Accédez aux articles de Vikidia concernant le corps humain.
Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...