Vikidia 128px.png
Logo-lilo.png
Communauté  • Livre d'or
Contribuer, diffuser, rejoindre l'association, faire des recherches, ou regarder une vidéo ; il existe de nombreuses façons de soutenir Vikidia.

Impression sur tissu

« Impression sur tissu » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Dos de fauteuil recouvert d'une Toile de Jouy

Les tissus obtenus en croisant des fils de couleur n'avaient que des motifs très simples (bandes, quadrillages divers). Sinon ils nécessitaient un travail de tissage compliqué et très coûteux, comme pour les soieries lyonnaises utilisées surtout en décoration.

L' impression sur tissu permettait d'obtenir de façon moins coûteuse des motifs très variés. Les indiennes, étoffes fabriquées en Orient, avaient, avant d’être teintes, été marquées, grâce à des clichés de bois gravé, d’un produit cireux qui empêchait la teinture de tenir à l’emplacement des dessins. Au XVIIe siècle, au lieu de les importer, on s'efforça de fabriquer en France de tels tissus imprimés. On utilisa ensuite le même procédé pour des tissus foncés, appelés dégravés, qui restaient mouchetés de petits dessins clairs là où la teinture n’avait pas pris.

Pour obtenir des motifs fleuris, comme pour la cretonne provençale, on imprimait le tissu à la main avec des clichés de bois encrés de couleurs différentes.

Au milieu du XVIIIe siècle, le Français Oberkampf installa, à Jouy-en-Josas, une fabrique de tissus de coton imprimés de paysages avec personnages en une seule couleur, grâce à des gravures sur cuivre. D’où leur nom de toile de Jouy.

Dans ce domaine aussi, les progrès techniques permettent maintenant d’imprimer mécaniquement tous les dessins désirés avec de multiples couleurs.

Portail des techniques — Tous les articles sur les moyens de transport, l'informatique, les outils et les matériaux…