Hymne à la joie

« Hymne à la joie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'Ode à la joie ou Hymne à la joie est un poème de Friedrich von Schiller, écrit en 1785.

La 9e Symphonie et l'hymne européen[modifier | modifier le wikicode]

Il est surtout connu par les paroles du final du quatrième mouvement de la 9e Symphonie de Beethoven, choisi en 1972 par le Conseil de l'Europe, et à nouveau en 1985 par les chefs d'État et de gouvernement de l'Union, comme hymne officiel de l'Union européenne.

Écoutez l'Hymne à la joie !

Les paroles de l’Hymne à la joie[modifier | modifier le wikicode]

Début du texte original en allemand :

O Freunde, nicht diese Töne !
Sondern laßt uns angenehmere
anstimmen und freudenvollere.
Freude !

Traduction en français :

Mes amis, cessons nos plaintes !
Qu'un cri joyeux élève aux cieux nos chants
de fêtes et nos accords pieux !
Joie !

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Portail de l'Europe —  Tous les articles sur l'Europe !
Portail de la musique — Tous les articles concernant la musique.