Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Husky sibérien

« Husky sibérien » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Husky sibérien
Dandy Beauty.jpg
Nom Husky sibérien
Région d'origine Sibérie
Taille 54 à 60 cm au garrot (mâle) 51 à 56 cm (femelle)
Poids 21 à 28 kg (mâle) 16 à 23 kg (femelle)
Robe Toutes les couleurs sont admises
Caractère énergique, doux, affectueux, n'aboie pas, musclé
voir modèle • modifier


Huskies lors d'une course de chiens de traîneau

Le husky1 sibérien est une race de chien d'attelage (ou chien de traîneau) originaire du Nord-Est de la Sibérie, et adapté aux pays froids.

Il est proche du loup[modifier | modifier le wikicode]

Le Husky est un des chiens les plus proches du loup. On le remarque surtout au fait qu’il s’enfuit facilement pour rejoindre d’autres chiens quand il est dans un jardin mal clôturé ! Comme le loup, le Husky vit surtout de contacts sociaux.

Son énergie[modifier | modifier le wikicode]

Le Husky est un chien qu’il faut surveiller à peu près 24h/24h : si jamais il s’enfuit et qu’il rencontre des poules ou des canards, ces animaux risquent de ne pas y survivre. Le Husky n’y peut rien si l’instinct du loup lui revient très facilement. Pour éviter ça il faut qu’il dépense son énergie : lui faire de très longues promenades assez souvent par exemple. Le chien sera ensuite très content !

Ses protections naturelles[modifier | modifier le wikicode]

Le Husky est un chien qui vivait dans les plus rudes conditions : ainsi, il a développé une série de protection. Par exemple : sa peau produit une graisse qui vient imperméabiliser sa fourrure ! Voilà pourquoi il n’est pas bon de donner un bain à un Husky. Et en plus, sa fourrure se nettoie toute seule, donc, pas de mauvaises odeurs !

Un village sauvé par des huskies[modifier | modifier le wikicode]

Durant l’hiver 1925, une épidémie se déclare dans le village de Nome, en Alaska. La pharmacie du docteur est vide et la ville la plus proche est à 1100 km. Impossible aux hommes de partir à cause de la neige. Ainsi, les chiens qui ont dû faire le travail à leur place pour apporter les médicaments. Cet exploit a été immortalisé par la statue de Balto, un des chiens, à New York.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. Au pluriel, des huskies.
Portail des canidés —  Tous les articles sur les canidés