Huile alimentaire

« Huile alimentaire » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Des bouteilles d'huile d'olive de Provence.

Une huile alimentaire est une huile destinée à l'alimentation, c'est-à-dire à être mangée, ou à préparer des aliments que l'on mange.

C'est un liquide visqueux, moins dense que l'eau.

Huile et santé[modifier | modifier le wikicode]

Les huiles font partie des matières grasses, et posent donc un double problème du point de vue de la santé :

  • D'une part, les matières grasses sont indispensables pour vivre : ce sont même les nutriments les plus importants.
  • Mais, d'un autre côté, on en a besoin de très peu, et, si on en mange trop, l'excès de matière grasse devient dangereux pour la santé.

Une petite comparaison pour bien comprendre : les protides servent essentiellement à construire le corps : un peu comme la carrosserie d'une voiture ; les sucres servent à apporter de l'énergie au corps, un peu comme le carburant de la voiture, et les matières grasses servent à entretenir le corps, un peu comme l'huile de la voiture. Dans une voiture, on met beaucoup plus de carburant que d'huile. Pourtant, si la voiture manque de carburant, elle va simplement s'arrêter, alors que si elle manque d'huile, elle risque de se casser. C'est pareil pour le corps humain : les matières grasses sont vraiment très importantes, mais on n'en n'a pas besoin de beaucoup.

Toutes les matières grasses ne sont pas aussi bonnes pour la santé. D'une manière générale, les huiles sont meilleures pour la santé que les autres matières grasses, comme le beurre, mais en réalité, c'est un peu plus compliqué que cela :

Les différents types d'huiles et leurs constituants[modifier | modifier le wikicode]

Les acides gras[modifier | modifier le wikicode]

Fleurs de tournesol, dont les graines servent à fabriquer de l'huile.

Une huile est principalement constituée de matières grasses appelées acides gras. Il en existe plusieurs types :

  • les acides gras saturés, les moins bons pour la santé,
  • les acides gras mono-insaturés'
  • et les acides gras poly-insaturés, qui sont les meilleurs pour la santé, car ils sont mieux utilisés par le corps.

Toutes les huiles contiennent ces éléments, en proportions différentes ; du coup, quand on regarde la composition des différentes huiles, on comprend bien qu'elles ne soient pas toutes aussi bonnes pour la santé :

  • huile de palme : acides gras saturés 49,5% ; acides gras mono insaturés : 38% ; acides gras poly-insaturés : 10,5%
  • huile de tournesol : acides gras saturés 11%% ; acides gras mono insaturés : 19,7% ; acides gras poly-insaturés : 67%
  • huile d'arachide : acides gras saturés 10,3 à 33,5% ; acides gras mono insaturés : 35,5 à 74,6% ; acides gras poly-insaturés : 13 à 43,6%
  • huile de colza : acides gras saturés 7% ; acides gras mono insaturés : 61% ; acides gras poly-insaturés : 32%
  • huile de noix : acides gras saturés 9,4% ; acides gras mono insaturés : 22,6% ; acides gras poly-insaturés : 68%
  • huile d'olive : acides gras saturés 14,9% ; acides gras mono insaturés : 76,1% ; acides gras poly-insaturés : 9,02%

Il faut donc préférer des huiles qui contiennent moins d'acides gras saturés, et plus d'acides gras poly-insaturés. Mais ce n'est pas tout :

Oméga-3 et oméga-6[modifier | modifier le wikicode]

Il existe plusieurs sortes d'acides gras, et, notamment, certains acides gras poly-insaturés sont indispensables pour le corps, car on ne sait pas les fabriquer : c'est ce que l'on appelle des acides gras essentiels. Il faut donc non seulement préférer une huile riche en acides gras poly-insaturés, mais aussi qui contienne les bons acides gras.

C'est notamment le cas de la famille des oméga-3 et des oméga-6, que l'on trouve dans certaines huiles, mais pas dans toutes.

Ainsi, l'huile de tournesol, pourtant très riche en acides gras poly-insaturés, est très riche en oméga-6, mais extrêmement pauvre en oméga-3! elle n'est donc pas si bonne pour la santé, ou, du moins, quand on consomme de l'huile de tournesol, il faut aussi consommer d'autres matières grasses en complément, pour avoir les oméga-3 manquants.

Vitamines[modifier | modifier le wikicode]

Certaines vitamines ne se trouvent que dans les matières grasses : il faut donc consommer des matières grasses pour en trouver. C'est notamment le cas des vitamines A, D et E.

Ainsi, on trouve de la vitamine E en grande quantité dans l'huile de germe de blé, dans l'huile de palme, un peu moins dans l'huile de tournesol.

Au contraire, les huiles végétales sont assez pauvres en vitamine A, alors qu'on la trouve en grande quantité dans les matières grasses d'origine animale, comme l'huile de foie de morue, ou le beurre.

Quelle huile choisir?[modifier | modifier le wikicode]

Certaines huiles sont meilleures pour la santé que d'autres. Cependant, il n'existe aucune huile "parfaite", qui couvre les besoins de l'alimentation humaine : il faut donc varier, consommer différentes huiles. De plus, certaines huiles sont meilleures cuites, ou, au contraire, crues. Certaines huiles donnent un goût particulier aux aliments, d'autres non. Enfin, certaines huiles sont beaucoup plus chères que d'autres.

On pourra, par exemple, faire cuire les aliments dans de l'huile de colza, ou de l'huile d'olive. Pour la vinaigrette et les assaisonnements froids, on pourra utiliser de petites quantités d'huile de noix, ou de pépins de raisin...

Portail de l'alimentation —  Accédez au portail sur l'alimentation.