Histoire naturelle

« Histoire naturelle » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Une planche d'un livre de botanique, illustrant un rameau de noisetier
Une collection d'escargots dans un musée

L'histoire naturelle est une ancienne science qui portait sur la nature, c'est-à-dire les êtres vivants (végétaux et animaux), mais aussi les roches, les minéraux et les fossiles.

Description[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire naturelle autrefois[modifier | modifier le wikicode]

L'histoire naturelle est apparue dans l'Antiquité. Les savants qui pratiquent cette science sont appelés les naturalistes. Plusieurs naturalistes célèbres ont vécu dans l'Antiquité, notamment Aristote. Le célèbre auteur latin Pline l'Ancien est également connu pour avoir écrit une Histoire naturelle (Naturalis Historia).

Au départ, l'histoire naturelle est une science qui cherche à connaître et décrire la nature qui nous entoure. C'est une science d'observation : le naturaliste observe les animaux, les plantes et les roches, et tente de les décrire.

Les naturalistes ont aussi essayé de classer ce qu'ils observaient : de là est née la classification. Aristote, et Buffon, avaient déjà proposé des exemples de classification. C'est un autre naturaliste, Linné, qui a posé les bases de la classification que l'on utilise aujourd'hui.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Classification.
Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Classification classique.

Les naturalistes exploraient le monde, pour faire la liste des choses qu'ils pouvaient observer, et les décrire.

L'évolution de l'histoire naturelle[modifier | modifier le wikicode]

On a fini par admettre que l'histoire naturelle était en fait une science : on l'a donc renommée Sciences naturelles.

Mais plus on découvrait de choses sur le monde qui nous entoure, et plus il devenait dur pour une même personne de toutes les apprendre : on ne peut pas tout savoir !

Si Aristote s'intéressait à tout, les plantes, les animaux, les roches, et même l'astronomie et les mathématiques, des savants plus récents, ne pouvaient pas tout apprendre sur tout : ils devaient se spécialiser dans un domaine particulier.

Par exemple, Buffon s'intéressait surtout aux animaux, Linné aux plantes, Cuvier, aux animaux et aux roches...

L'histoire naturelle, puis les sciences naturelles, ont donc fini par disparaître, car divisée en un certain nombre de spécialités : d'abord, certains scientifiques se sont intéressés aux roches, aux fossiles, aux minéraux... tandis que les autres préféraient les plantes et les animaux.

Ainsi sont nées la géologie (la science de la Terre), et la biologie (la science des êtres vivants).

De nos jours, la biologie et la géologie sont à leur tour tellement développée, que les scientifiques ont dû se spécialiser d'avantage :

...

L'histoire naturelle aujourd'hui[modifier | modifier le wikicode]

Aujourd'hui, on ne parle presque plus d'histoire naturelle, car il existe un très grand nombre de sciences différentes, qui sont suffisamment développées pour qu'on ne puisse pas les apprendre toutes.

À l'école, cependant, on étudie encore les animaux, les plantes, et les roches, en les observant et en les décrivant. On cherche à connaître le monde qui nous entoure. Cela fait l'objet d'une discipline, les Sciences de la Vie et de la Terre, ou SVT. Les élèves et les professeurs de SVT travaillent donc un peu comme les naturalistes d'autrefois, et font donc de l'histoire naturelle.

D'ailleurs, le fonctionnement des cours de SVT est appelé « démarche naturaliste ».

Les naturalistes[modifier | modifier le wikicode]

Les scientifiques qui pratiquent l'histoire naturelle ou les sciences naturelles sont appelés des naturalistes.

Contrairement à un spécialiste, un naturaliste est un scientifique qui s'intéresse aussi bien aux plantes qu'aux animaux et aux roches. Les naturalistes travaillent avant tout sur l'observation du monde qui les entoure.

Quelques naturalistes célèbres[modifier | modifier le wikicode]

Les muséums d'histoire naturelle[modifier | modifier le wikicode]

Un muséum (ou musée) d'histoire naturelle est un endroit où l'on entrepose des collections concernant les roches, les fossiles, les plantes, et les animaux. On peut par exemple y trouver des squelettes d'animaux, ou encore des herbiers. L'herbier du Muséum national d'histoire naturelle, à Paris, est le plus grand du monde, avec ses quelques dix millions d'échantillons.

Certains muséums d'histoire naturelle sont très célèbres, comme par exemple le Muséum national, à Paris, qui abrite notamment le Jardin des Plantes (avec sa ménagerie), et la Galerie de l'Évolution.

Littérature[modifier | modifier le wikicode]

  • Un grand nombre de naturalistes ont écrit des livres sur l'histoire naturelle, qui portent des titres comme Histoire naturelle, Traité d'histoire naturelle, ou Dictionnaire d'histoire naturelle,
  • Histoires naturelles est un livre écrit par Jules Renard. Il s'agit d'un recueil de petites histoires courtes, ou de poèmes en prose, sur la nature et la vie de la ferme vues par un parisien au XIXème siècle.
Portail de la biologie —  Tous les articles sur les plantes et les animaux.
Portail de la géologie —  Tous les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.