Histoire des jeux vidéo

« Histoire des jeux vidéo » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L'histoire des jeux vidéos débute, dans les années 1950. Celle des consoles, sur le plan de la commercialisation commence dans les années 1970. Depuis 2004 a été lancée la septième génération.

Première génération[modifier | modifier le wikicode]

La Magnavox Odyssey avec sa manette.
Le jeu Pong par Atari.

La première génération arrive dans les années 1950 avec le début du jeu vidéo. En 1967, Ralph Baer1 et ses collègues inventent la toute première console de salon appelé la Brown Box. Sur cette console, ils ont développé un jeu sur cette console (car les cartouches n'existaient pas encore à l'époque). C'est un jeu de poursuite où on contrôle un petit carré. Cette console doit accueillir deux joueurs maximum. Arrive ensuite en 1972 le jeu d'arcade Pong, un jeu de ping-pong pour deux développé par Atari et arrive la même année la Magnavox Odyssey par Magnavox qui est la première entreprise à avoir créé une console de jeux. La Magnavox Odyssey est la toute première console de salon à être commercialisée. En 1976, Atari sort le jeu Break Out, un jeu où on doit rattraper une balle pour casser des briques et où le but est simple : casser toutes les briques.

Un clone du jeu Space Invaders.

Deuxième génération[modifier | modifier le wikicode]

La deuxième génération débute avec la Fairchild Channel F en 1976, jusqu'au krach du jeu vidéo de 1983. Elle est marquée par la première console portable avec des cartouches changeables : la Microvision. En 1977, Atari sort la première console à cartouche changeable : l'Atari 2600 ou aussi appelée VCS. Cette console a eu un succès phénoménal à l'époque grâce au principe des cartouches changeables. La même année arrive la Color TV-Game 6, qui est la toute première console (de salon) de Nintendo. En 1978, la société japonaise Taito sort un jeu d'arcade appelé Space Invaders. Ce jeu a très bien marché et n'a pas tardé à devenir la grande star des jeux d'arcade.

Troisième génération[modifier | modifier le wikicode]

La NES et sa manette.
La Sega Master System avec sa manette.

L'histoire continue avec la troisième génération. Elle commence avec la sortie de la NES (ou Nintendo Entertainment System) en 1983 qui marque le début du succès de Nintendo. La console se vend à 61,91 millions d'exemplaires ce qui est énorme pour l'époque. La NES proposait un catalogue de jeux gigantesque, ce qui expliquait son succès. L'entreprise concurrente de Nintendo, Sega ne parvient pas à concurrencer la NES avec leur Sega Master System qui ne se vend qu'à environ 13 millions d'exemplaires. Atari, essayant de se remettre dans la course, sort une version améliorée de l'Atari 2600, l'Atari 7800. Celle ci n'a pas du tout marché contrairement à son prédecesseur l'Atari 2600. Elle ne se vend qu'à environ 3 millions d'exemplaires, ce qui est très peu, même pour l'époque. Sur la NES, un jeu mythique de tout le domaine du jeu vidéo sort, en 1986. Après le jeu d'arcade Donkey Kong, avec le héros Jumpman (alias Mario), arrive le premier jeu connu de Mario, Super Mario Bros., inventé par le célebre Shigeru Miyamoto. Sous le succès phénoménal, Mario devient la mascotte de Nintendo. Quelques années plus tard, en 1991, arrive la première mascotte de Sega, Sonic. Il apparaît dans le jeu Sonic the Hedgehog. Il est aussi couronné de succès, mais sous le nombre de ventes de la Master System, il ne concurrencera pas Super Mario Bros. C'est aussi la sortie d'un premier jeu d'une série très connue : The legend of Zelda inventé également par Shigeru Miyamoto. Il sort sur NES en 1987. En 1984, le russe Alexei Pajitnov crée Tetris. Ce jeu existe sur beaucoup de plateformes maintenant et a été repris par Nintendo. La plus connue est la version mobile. Le jeu est vendu actuellement à 170 millions d'exemplaires (toutes plateformes confondues) et devient le deuxième jeu le plus vendu du monde.

Quatrième génération[modifier | modifier le wikicode]

SNES avec sa manette.
La Sega Mega Drive.
La Game Boy.

La quatrième génération est encore dominée par Nintendo, avec l'arrivée d'une console améliorée de la NES, la SNES (ou Super Nintendo Entertainment System) en 1990. Elle marche aussi bien que la NES, et domine donc à nouveau le marché. Elle se vend quand même moins bien que son prédécesseur, mais quand même à 49,10 qui, encore, est énorme pour l'époque. La SNES dispose également d'un grand catalogue de jeux, ce qui encourageait les joueurs à acheter leur console. Du côté de Sega, voulant rattraper son échec cuisant de la troisième génération, sort la Sega Mega Drive en 1988 (2 ans plus tôt avant que la SNES s'impose). Celle ci ne rattrape pas les nombres de ventes par rapport à la SNES, mais n'est pas un échec commercial cette fois ci, elle arriva à concurrencer quand même la SNES (49,10 millions pour la SNES et 39,70 millions pour la Mega Drive). Au niveau des jeux, plusieurs jeux assez connus sortent tels que Super Mario Bros. 2 et Super Mario Bros. 3 qui sortent la même année, en 1988. Square Enix sort également un jeu considéré comme l'un des meilleurs RPG (jeu de rôle) à ce jour, Chrono Trigger qui sort en 1995. C'est aussi le début des consoles portables avec la Game Boy, toute première console portable de l'histoire des consoles de jeux vidéo. Elle sort en 1989 et elle eut un énorme succès, étant à ce jour la troisième console la plus vendue du monde dans l'histoire des jeux vidéo, avec 118,69 millions de ventes. C'est la première console à atteindre un tel nombre de ventes. Sur cette console sort surtout des jeux adaptés de la version NES ou SNES, le but étant de pouvoir y jouer partout.

Cinquième génération[modifier | modifier le wikicode]

La Sega Saturn avec sa manette.
L'Atari Jaguar avec sa manette.
La PlayStation.

La cinquième génération marque le début d'un nouveau géant du jeu vidéo, Sony avec la PlayStation qui sort en 1995. Elle fut un énorme succès et s'est vendue à 104,25 millions d'exemplaires, c'est la quatrième console la plus vendue dans le monde aujourd'hui. Elle domine largement la cinquième génération, même face à ses concurrentes. La principale a été la Nintendo 64, sortie en 1996, qui n'a pas été un échec, mais n'a pas fait le poids face à la PlayStation en se vendant qu'à 32,93 millions d'exemplaires. Pendant la cinquième génération sort aussi la Sega Saturn, qui sort en 1994. Celle ci connut un énorme échec, encore une fois, avec seulement 9,4 millions de ventes. Sega devient de moins en moins populaire, et n'est plus la principale concurrente de Nintendo. Sega est donc remplacé par Sony. Pendant cette génération, la reine des jeux d'arcades à l'époque a également essayé de se faire une place, Atari. Elle sort l'Atari Jaguar, avec un style de manette très particulier. Sur la manette, il y avait des touches avec les numéros de 1 à 9 (un peu comme dans un ancien téléphone portable). Elle sort en 1993, vers le tout début de la génération, elle était totalement révolutionnaire, mais le catalogue de jeu était tout petit, et, selon l'avis des joueurs, il n'y avait aucun bon jeu dessus. L'autre problème venait de la manette. Beaucoup de joueurs trouvaient la manette très peu attirante et très moche. Elle a donc été un échec total et ne dépasse même pas le seuil des 1 millions de ventes. Elle ne se vend qu'à 250 000 exemplaires.

Sixième génération[modifier | modifier le wikicode]

La Sega Dreamcast avec sa manette.
La PlayStation 2.
La Nintendo GameCube avec sa manette.
La Xbox.
La Game Boy Advance.

La sixième génération est de nouveau dominée par Sony avec la PlayStation 2. Celle ci est une PlayStation améliorée et elle sortit en 2000. Elle connut un succès encore plus grand que celui de son prédécesseur. Elle se vend à 157,68 millions de ventes, et c'est la console la plus vendue de toutes. Nintendo, pour essayer de rattraper l'échec de la cinquième génération, sort la Nintendo GameCube, elle sort en 2001 mais elle a dû sortir deux fois en Amérique, car la première fois, c'était le 18 Septembre 2001, en sachant que 7 jours plus tôt, un énorme attentat a frappé les Etats Unis (plus précisément New York) et tout le monde parlait de cet attentat, ce qui fait que la sortie de la GameCube a été presque totalement ignorée. Elle se vend en tout à 21,74 millions d'exemplaires, ce qui était (comme son prédécesseur) pas un échec commercial, mais ne concurrence pas la PlayStation 2. À cause de ce semi échec, Nintendo perd sa réputation de "reine des consoles". La GameCube était la première console de Nintendo à utiliser des disques optiques. La sixième génération marque aussi l'arrivée d'un nouveau géant du jeu vidéo, Microsoft avec la Xbox. Elle sort en 2001 également et marque aussi la démocratisation du jeu en ligne (car il existait déjà avant) avec le Xbox Live. La console de vend à 24,65 millions, ce qui n'était pas un échec commercial mais elle n'a pas concurrencé la PlayStation 2. Enfin Sega décide de retenter sa chance une nouvelle fois et sort la Sega Dreamcast. Elle sort avant toutes les autres, en 1998. Mais elle n'a encore pas marché à cause de son peu de puissance comparée aux autres consoles, et aussi à cause de sa manette peu séduisante. Elle ne se vend qu'à 10,60 millions d'exemplaires. Après cet échec, Sega commence à miser surtout dans les jeux d'arcades, mais c'était la fin de cette ère. Alors Sega disparaît totalement et finit par se faire racheter par sa concurrente, Nintendo. Du côté des consoles portables, Nintendo sort une version améliorée de la Game Boy, la Game Boy Advance. Celle ci est une Game Boy avec des couleurs, elle est plus puissante et donc on peut jouer partout à des jeux très volumineux (des jeux prenant beaucoup de place sur un disque dur).

Septième génération[modifier | modifier le wikicode]

La Xbox 360 avec sa manette.
La Wii avec sa manette (Wiimote).
La PlayStation 3 avec sa manette.
La PlayStation Portable.

La septième génération est une grande génération pour les consoles portables et est cette fois ci, dominée par Nintendo. En particulier avec la sortie de la Nintendo DS en 2004, ayant pour particularité d'avoir deux écrans dont un tactile. Il était aussi équipé d'un microphone. Un stylet est fourni avec. La Nintendo DS marque aussi le début du vrai jeu en ligne chez Nintendo (après quelques tentatives ratées comme le Satellaview ou le 64-DD) avec la CWF Nintendo (ou Connexion Wi-Fi Nintendo). La console marche très bien, avec 154,02 millions de ventes. C'est actuellement la deuxième console la plus vendue du monde. à peu près au même moment, Sony arrive dans le marché des consoles portables avec la PlayStation Portable, qui elle, marche beaucoup moins bien que la Nintendo DS. Elle fut quand même une réussite avec 80,82 millions de ventes. Elle proposait également un écran tactile, ainsi qu'une image de grande qualité. Du côté des consoles de salon, c'est encore dominé par Nintendo avec la Wii, sortie en 2006. Celle ci est une console ayant une grande nouveauté, la reconnaissance de mouvements. Elle marchait avec une sorte de télécommande, appelée Wiimote, et elle était équipée d'un capteur. Cette console a aussi révolutionné le jeu vidéo, car c'est une console pas uniquement pour des joueurs qui aiment les jeux vidéo, mais aussi pour jouer en famille. La Wii a donc révolutionné le jeu vidéo en famille. De l'autre côté, Sony sort la PlayStation 3 la même année. Celle ci est encore une PlayStation améliorée, avec une image de meilleure qualité, ainsi que le début du jeu en ligne sur la PlayStation avec le PlayStation Network. Microsoft, lui, sort la Xbox 360 en 2005. Celle ci est la suite (donc une version améliorée) de la Xbox, et marche encore mieux que celle ci, notamment grâce à son énorme catalogue de jeux. Elle se vend à 84,58 millions d'exemplaires. Grâce à cette génération avec la Wii et la DS, Nintendo réussit à reprendre sa réputation de "reine des consoles". En 2005, le jeu Minecraft par Mojang sort et devient très vite un incontournable du jeu vidéo. Il existe sur beaucoup de plateformes, mais la version principale est sur ordinateur, appelée Minecraft Java édition (il en existe d'autres mais celle ci est la principale). Il se vend à 176 millions d'exemplaires actuellement (toutes plateformes confondues), et devient le jeu le plus vendu de l'histoire.

Huitième génération[modifier | modifier le wikicode]

La Wii U et le Gamepad
La PlayStation 4 et sa manette
La Xbox One et sa manette
La Nintendo Switch et les joy cons sur un support de manette
La Nintendo 3DS
La PlayStation Vita

La huitième génération débute avec la Wii U, sortie en 2012. C'est une console ressemblant à la Wii, mais mettant en avant un accessoire nouveau, le Gamepad. Celui ci est une manette équipé d'un écran tactile. Mais elle n'a pas très bien marché, car trop de gens la confondait avec la Wii d'origine. Comme beaucoup d'accessoires ont été conçus sur la Wii, trop de gens ont crus à un simple accessoire de la Wii, et non une nouvelle console. Donc peu de gens l'ont acheté mais beaucoup de gens achetaient des jeux Wii U, persuadés qu'ils marcheraient sur la Wii. Elle se vend donc seulement à 13,56 millions d'exemplaires, et n'aura été en vente que 6 ans. 1 an plus tard, en 2013, sort la PlayStation 4. Celle ci est la suite de la la série des PlayStation avec toujours plus d'améliorations. Elle est toujours en vente actuellement et atteint presque les 100 millions de ventes et marche toujours aussi bien. La même année, quelques jours plus tard sort la Xbox One. C'est une console paressant beaucoup plus moderne que ses prédécesseurs, et est aussi nettement améliorée. Elle est encore en vente actuellement et atteint les 45 millions d'exemplaires vendus. Des années plus tard, en 2017, essayant de rattraper son échec avec la Wii U, Nintendo sort une nouvelle console révolutionnaire. La Nintendo Switch. C'est une console dite hybride car elle est à la fois de salon et portable. Elle est de base portable mais elle est vendue avec un autre accessoire que l'on branche à la télévision, et où l'on peut mettre la console pour avoir l'écran sur la télévision. Les contrôleurs sont appelés joy-cons. Elle est encore en vente et atteint presque les 40 millions de ventes. Du côté des consoles portables, Nintendo sort une version améliorée de la Nintendo DS, la Nintendo 3DS. Celle ci utilise le nouveau service online (en ligne) de Nintendo, le Nintendo Network et elle a une fonctionnalité particulière, celle de mettre en 3D un jeu quelconque, et ce sans lunettes. La console en soi a assez bien marché (bien que quand même moins de ventes par rapport à la DS d'origine), mais la fonctionnalité 3D n'a pas bien marché, elle, car il y a eu des plaintes comme quoi elles faisaient trop mal aux yeux. Elle sort en 2013 et est encore en vente. Elle atteint les 85 millions d'exemplaires vendus. Sony sort en 2011 la PlayStation Vita, ayant comme particularité un endroit tactile à l'arrière de la console. La console a mal marché surtout à cause de cet endroit tactile à l'arrière qui était peu ergonomique (pas très pratique). Elle se vend à 16,11 millions d'exemplaires.

Neuvième génération[modifier | modifier le wikicode]

La sortie de la neuvième génération est prévu aux alentours de 2020 ou 2021 maximum.

Elle comprendra la Xbox Scarlett, une nouvelle Xbox de chez Microsoft et la PlayStation 5. une nouvelle PlayStation de chez Sony. Du côté de Nintendo, il n'y a pas encore de consoles annoncées.

Liens[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Livre : Video games de la cité des sciences

Cet article a été partiellement adapté d'articles Wikipédia :

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Consoles_de_jeux_vid%C3%A9o_de_troisi%C3%A8me_g%C3%A9n%C3%A9ration

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Consoles_de_jeux_vid%C3%A9o_de_quatri%C3%A8me_g%C3%A9n%C3%A9ration

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Consoles_de_jeux_vid%C3%A9o_de_cinqui%C3%A8me_g%C3%A9n%C3%A9ration

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Consoles_de_jeux_vid%C3%A9o_de_sixi%C3%A8me_g%C3%A9n%C3%A9ration

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Consoles_de_jeux_vid%C3%A9o_de_septi%C3%A8me_g%C3%A9n%C3%A9ration

- https://fr.wikipedia.org/wiki/Consoles_de_jeux_vid%C3%A9o_de_huiti%C3%A8me_g%C3%A9n%C3%A9ration

Portail sur les jeux vidéos — Tous les articles concernant les jeux vidéo.