Livre d'or
Livre d'or

Supers articlesarticles à enrichir
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Hindou Kouch

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à la navigation Aller à la recherche

L'Hindou Kouch (en pachto et en persan هندوكش ) est une chaîne de montagnes située en Afghanistan et au Pakistan.

Géographie[modifier | modifier le wikicode]

Le sommet enneigé du Tirich Mir. Photographie prise en avril

L'Ouest de la chaîne ; les sommets[modifier | modifier le wikicode]

Cet ensemble de massifs mesure environ 596 km de longueur pour une largeur maximale de 500 km. Sa surface approximative est de 140 000 km2. Il débute en Afghanistan au nord-est de la vallée de la rivière Kaboul, un affluent de l'Indus. La vallée de Bamyan, puis la vallée de la Darya-ye Kunduz, situées respectivement à l'ouest-nord-ouest et au nord de la capitale Kaboul, constituent les autres limites occidentales de la chaîne. En-deçà, vers l'ouest, prend fin le Koh-i-Baba, un important massif afghan, relié à l"Hindou Kouch par un cordon montagneux, les monts Salang.


Le point culminant de cette puissante chaîne est le Tirich Mir, situé au Pakistan, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa. Son altitude est de 7 708 m. La cîme fut vaincue par le norvégien Pier Kvernberg le 21 juillet 1950. Ses coéquipiers parvinrent au sommet le lendemain. Le Noshaq est aussi une montagne importante située à la frontière entre le Pakistan et l'Afghanistan dont il est le plus haut sommet. Il culmine â 7 492 m d'altitude. En troisième position, l'Istor-o-Nal se trouve entièrement au Pakistan et atteint 7 403 m.

Le corridor de Wakhan[modifier | modifier le wikicode]

Vers l'est, l'Hindou Kouch déborde au Pakistan, puis se poursuit dans le corridor de Wakhan, une étroite bande de territoire du Nord-Est de l'Afghanistan. Ce couloir naturel est frontalier du Tadjikistan, du Pakistan et de la Chine. À l'ouest du Wakhan, la rivière Piandj, affluent de l'Amou Daria, sépare le Pamir de l'Hindou Kouch. Plus à l'est la chaîne rejoint aussi le Karakoram à l'est-sud-est et l'Himalaya au sud-est. La limite la plus orientale de la chaîne est représentée par la rivière Karambar puis par le Gilgit, deux cours d"eau pakistanais. Tributaires de l'Indus, ils séparent l'Hindou Kouch du Karakoram.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Cette chaîne de montagnes était sur l' itinéraire de deux routes de la soie. L'une provenait d'Iran.et l'autre du Sindh (Sud de l'actuel Pakistan). Mais elles n"étaient pas les seules utilisées, certains marchands préférant passer plus au nord, ce qui leur faisait éviter aussi une partie du Pamir. Le roi de Macédoine Alexandre le Grand traversa ces montagnes en 329 avant J.C. alors qu'il était â la poursuite de Bessos, satrape de Bactriane et coupable du meurtre de Darius III Codoman, grand roi achéménide. Il les franchit une seconde fois en 327 avant J.C. pour rejoindre l'Inde qu'il avait l'intention de conquérir. L'érudit et voyageur marocain Ibn Battûta visita la chaîne en 1333 alors qu'il se rendait dans le Sindh.


Portail de la montagne —  Tous les articles concernant les montagnes et collines.
Portail de l'Asie —  Tous les articles concernant l'Asie.
Portail de la géographie —  Tout sur les continents, le climat, le relief...

36° 29′ 17″ N 71° 51′ 18″ E / 36.488137, 71.855073