Hergé

« Hergé » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Hergé
Hergé statue.jpg
Portrait de bronze d'Hergé, à Angoulême.
Naissance 22 mai 1907
Etterbeek, Belgique
Décès 3 mars 1983 (à 75 ans)
Woluwe-Saint-Lambert, Belgique
Nationalité(s) Belge
Profession(s) Dessinateur
Scénariste de bande dessinée

Georges Remi, dit Hergé (né à Etterbeek, le 22 mai 1907 - mort à Woluwe-Saint-Lambert, le 3 mars 1983), est un auteur de bande dessinée belge. Il est surtout connu pour ses Aventures de Tintin et Milou.

Très jeune, il prend pour pseudonyme « Hergé », ses initiales inversées : R. G.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Hergé est né d'une famille belge francophone de la classe moyenne et vit à Bruxelles. Ses quatre années d'école primaire coïncident avec la Première Guerre mondiale (1914-1918), dans la ville alors occupée par les Allemands. Le petit Georges montre déjà une grande capacité pour le dessin : les marges de ses cahiers sont remplies d'aventures.

En 1920, il entre dans la troupe scoute de l'Institut Saint-Boniface de Bruxelles. Là, il devient rapidement chef de la patrouille des « Écureuils » et reçoit le nom totémique de « Renard curieux ». Ses premiers dessins paraissent dans Jamais assez, le journal scout du collège. Dès 1924, il signe ses illustrations du nom d'Hergé. En 1925, Hergé est engagé au service des abonnements au journal catholique Le Vingtième Siècle. En 1926, il crée le personnage de Totor, puis Les Aventures de Flup, Nénesse, Poussette et Cochonnet

Tintin, Milou, Quick, Flupke et les autres[modifier | modifier le wikicode]

En 1929, dans le n° 11 du Petit Vingtième paraît le premier épisode de Tintin au pays des Soviets. Tintin est un journaliste-reporter, toujours accompagné de son petit chien blanc, un fox-terrier nommé Milou. Tintin va parcourir le monde pendant plus de cinquante ans.

En 1930, deux nouveaux personnages font leur apparition : Quick et Flupke, les deux garnements s'amusent dans les rues de Bruxelles. En 1931 s'achève la parution en épisodes des aventures de Tintin au Congo. Vient ensuite Tintin en Amérique. En 1934, l'éditeur Casterman commence à publier les albums de Tintin. Le héros, après l'Amérique, ira en Égypte (Les Cigares du pharaon), en Chine (le Lotus bleu). Pour Hergé, la bande dessinée devient de moins en moins un passe-temps, et de plus en plus un travail très sérieux.

Entre 1935 et 1940 paraissent L'Oreille cassée (en Amérique du Sud), L'Île noire (en Grande-Bretagne), Le Sceptre d'Ottokar (en Syldavie, un pays slave imaginaire). À cause de la guerre, Hergé termine seulement en 1947 Tintin au pays de l'or noir, débuté en 1939. Le capitaine Haddock, devient un personnage important des aventures de Tintin.

L'Occupation[modifier | modifier le wikicode]

Le journal « Vingtième Siècle » pour lequel Hergé travaillait, arrête sa parution. Hergé est embauché par le quotidien belge Le Soir, contrôlé par l'occupant. Les aventures de Tintin continuent tant bien que mal avec Le Crabe aux Pinces d'Or, puis L'Étoile Mystérieuse, puis Le Secret de la Licorne et Le Trésor de Rackham le Rouge, deux volumes d'une fantastique course au trésor menée avec l'aide d'un nouveau personnage, le professeur Tournesol. Puis viennent Les 7 Boules de Cristal (une variante de la malédiction de la momie).

Comme Hergé continue de travailler en publiant Tintin alors que c'est la guerre, certains accusent Hergé de collaboration : il dira qu'il faisait, comme les autres, son métier. De nombreux éléments politiques sont dans les aventures de Tintin, et donc beaucoup d'études ont essayé de faire comprendre la pensée et l'évolution politique du dessinateur.

Le Journal de Tintin et les Studios Hergé[modifier | modifier le wikicode]

Logo du « Journal de Tintin »

En 1946, Hergé est contacté pour créer un journal. Le 26 septembre 1946 paraît le premier numéro de l'hebdomadaire Le Journal de Tintin. De nombreux dessinateurs viennent au magazine. Les aventures de Tintin se poursuivent : Le Temple du Soleil (qui continue le récit des Sept Boules de cristal), Tintin au pays de l'or noir. Dans Objectif Lune et On a marché sur la Lune, Hergé plonge son héros dans un univers scientifique rigoureux et bien documenté. Avec de nombreux dessinateurs dans l'équipe d'Hergé, les aventures de Tintin évoluent en intrigue policière sur fond d'espionnage dans L'Affaire Tournesol, en aventures en Mer Rouge dans Coke en stock, puis en course dans l'Himalaya dans Tintin au Tibet.

Dans les années 1960, Tintin devient un énorme succès mondial. Les albums sont traduits en un grand nombre de langues. Tintin est adapté au cinéma, d'abord avec des acteurs (Tintin et le mystère de la Toison d'or en 1960, Tintin et les oranges bleues en 1964), puis en dessins animés, par exemple le Temple du Soleil en 1969.

D'autres albums sortent encore, de plus en plus espacés : Les Bijoux de la Castafiore en 1963, Vol 714 pour Sydney en 1968 et Tintin et les Picaros en 1976. En 1978, Hergé commence un nouvel épisode de Tintin, mais en 1980, Georges Remi tombe malade et meurt à Bruxelles en 1983. Tintin et l'Alph-Art, sera la dernière aventure du reporter. Cet album inachevé paraît en 1986.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Hergé de Wikipédia.
Portail de la littérature —  Tous les écrivains, les poètes, les romans…