Hercule (mythologie)

« Hercule (mythologie) » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Hercule.
Images sur Hercule Vikidia possède une catégorie d’images sur Hercule.
Héraclès combattant l'hydre de Lerne (céramique grecque)

Hercule est un demi-dieu romain fils de Jupiter (roi des dieux), qui apparait dans la religion romaine au début du IVe siècle av. J.-C.. Ses origines et ses aventures sont copiées sur celles de l'Héraclès des Grecs. Mais les fonctions religieuses d'Hercule sont sensiblement différentes de celles d'Héraclès.

Article à lire Article à lire : Héraclès
Article à lire Article à lire : Douze travaux d'Hercule
Lumière !Les douze travaux d'Héraclès
Le lion de Némée - L'hydre de Lerne - Le sanglier d'Érymanthe - La biche de Cérynie -
Les oiseaux du lac Stymphale - Les écuries d'Augias - Le taureau de Crète - Les cavales de Diomède -
La ceinture d'Hippolyté - Les bœufs de Géryon - Les pommes d'or du jardin des Hespérides - Cerbère


Chez les Romains Hercule apparait comme un dieu agricole, de l'abondance et de la bonne foi (les Romains juraient le plus souvent«  par Hercule » pour renforcer une affirmation).

Introduit en Italie par les Grecs le héros s'y rattache à des héros et divinités locales : avec une fille du roi Evandre, civilisateur du Latium, il a un fils Palas qui est le dieu des bergers ; de la très ancienne déesse Fauna il a le roi Latinus, (fondateur mythique du peuple latin et beau-père d'Énée). C'est à Rome qu'Hercule triomphe du géant Cacus et met en place son propre culte. Chaque année, le 12 août, sur le Forum boarium on célèbre le culte du dieu par des sacrifices. Les paysans, les généraux vainqueurs offraient souvent des sacrifices spéciaux et un banquet en l'honneur d'Hercule afin de le remercier des récoltes ou de la victoire militaire et du butin qu'elle permet.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Livres[modifier | modifier le wikicode]

  • Héraclès, un héros grec
  • Dictionnaire de la mythologie grecque et romaine.
Portail des religions —  Fêtes religieuses, textes sacrés, fondateurs des religions...

Tuer le lion de Némée[modifier | modifier le wikicode]

Le lion de Némée n’était pas un simple lion, mais le fils du dieu Typhon. D’une taille et d’une force extraordinaire, ce lion ne pouvait être blessé par de simples armes. Eurysthée pensait piéger Hercule avec ce premier travail, mais il n’en fut rien.

image: http://www.les-12-travaux-hercule.fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/02/le_lion_de_nemee_1-150x150.png La première tâche ordonnée par Eurysthée fut de se rendre dans la forêt de Némée et de tuer le lion qui dévore les troupeaux des bergers. Apercevant enfin l’animal, Hercule lui décoche une flèche puis une autre et encore une autre sans résultat. Il défis ensuite l’animal avec son glaive et essaye de le transpercer. Mais la peau de l’animal était tellement dure que le glaive se tordit.

Le lion était d’origine divine : c’était le fils de Typhon (fils de Gaïa, la Terre et du Tartare, des Enfers), nourrit par Junon en personne. Depuis plusieurs générations, il ravageait les troupeaux, dévastait les villages et dévorait les habitants de la région.

image: http://www.les-12-travaux-hercule.fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/02/le_lion_de_nemee_3-150x150.png En se promenant dans la forêt, Hercule ramasse une branche d’olivier et s’en fait une massue pour assommer le lion. Il pénètre ensuite dans une caverne, qui aux vues des ossements entassés à l’entrée, s’avérait être l’antre du lion. Hercule aperçut le lion s’enfonçant dans l’obscurité de la caverne. Il le suivit jusqu’à aboutir à l’air libre. Le lion lui ayant échappé, Hercule décida le bloquer l’une des entrées de la caverne et d’attendre le retour du fauve. Quand le lion apparut, Hercule attendit quelques instants avant de pénétrer dans la caverne pour défier son adversaire qui comprit qu’il était pris au piège. 

image: http://www.les-12-travaux-hercule.fr/wp-content/uploads/sites/2/2016/02/le_lion_de_nemee_2-150x150.png Hercule lui asséna ensuite plusieurs coups de massue qui étourdirent à peine le fauve. Il lui sauta sur le dos et l’enserra autour de la gorge avec ses bras jusqu’à l’étouffer. Il avait vaincu le lion de Némée. Il devait ensuite ramener la peau de l’animal à Eurysthée pour lui prouver sa réussite. Son glaive ne transperçant pas la peau du fauve, il utilisa une de ses griffes pour le dépecer. Il ramena la peau à Eurysthée qui le chassa de la ville. Jupiter fier de son fils créa des étoiles, et c’est ainsi que naquit la constellation du lion.

Accéder au 2ème des 12 travaux d’Hercule : Tuer l’hydre de Lerne

80 En savoir plus sur http://www.les-12-travaux-hercule.fr/les-12-travaux/le-lion-de-nemee/#3uZRzIUltfXqXM2q.99