Herbier

« Herbier » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Page d'un herbier

On appelle herbier un album ou un classeur réunissant des plantes séchées (fleurs, feuilles ou petites plantes) collées sur des feuilles de papier rigide.

En effet, les botanistes qui voulaient étudier et comparer des plantes ne pouvaient les conserver sans qu'elles soient rapidement flétries ou fanées. Certes, il était possible de les dessiner et certains botanistes ont laissé de magnifiques dessins, mais ils ne pouvaient pas s'installer n'importe où dans la nature et n'avaient pas le temps de dessiner avec soin plusieurs plantes qu'ils voulaient comparer calmement.

La solution était de cueillir et de déposer délicatement ces plantes dans une boîte retenue à leur épaule par une bretelle. De retour chez eux, ces collectionneurs déposaient chaque plante sur une feuille de papier absorbant, en veillant à ce que les feuilles et les fleurs soient étalées soigneusement pour qu'on en voie bien toutes les caractéristiques. Puis toutes ces feuilles étaient empilées et soumises à une forte compression, par exemple sous une pile de gros livres, et conservées dans un endroit sec, suffisamment longtemps pour que les plantes perdent leur eau sans se faner.

Quand les plantes étaient bien séchées, chacune était fixée délicatement par de toutes petites bandes de papier sur une feuille de papier fort, genre papier à dessin, en notant sur la page à quelle date et à quel endroit chaque plante avait été cueillie, car c'est une information importante pour l'avenir. Certaines plantes ne poussent pas n'importe où et pas à n'importe quelle saison.

Si les botanistes sont les spécialistes qui ont conservés, depuis des siècles dans les muséums d'histoire naturelle, des trésors de plantes parfois disparues de nos jours, chacun de nous est capable de collectionner des feuilles d'arbre ou des fleurs pour réaliser son herbier personnel. Alors, on commence quand ?


Portail de la botanique —  Tous les articles sur la botanique