Haute-Normandie

« Haute-Normandie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
logo de l'ancienne région Haute-Normandie
Localisation de la Haute-Normandie

La Haute-Normandie est une ancienne région du nord-ouest de la France, dont le chef-lieu est Rouen. Ses habitants, les Hauts-Normands et les Hautes-Normandes, était 1 811 055 en 2006. Sa superficie est de 12 317,31 km² et sa densité de 147,03 habitants par km². Lors du découpage des régions françaises de 2016, elle fusionne avec la Basse-Normandie pour former la nouvelle région Normandie.

Les départements[modifier | modifier le wikicode]

Grandes villes[modifier | modifier le wikicode]

Paysages et activités de la Haute-Normandie[modifier | modifier le wikicode]

La Haute-Normandie

La Haute-Normandie est formée d'un ensemble de plateaux crayeux recouverts d'argile à silex et de limons. Elle est coupée en deux parties par la basse-vallée de la Seine.

Au nord de la Seine[modifier | modifier le wikicode]

La partie au nord de la Seine est formée de trois "pays" :

  • le Pays de Bray, forme une boutonnière verdoyante orientée du nord-ouest au sud-est. Un bombement des couches crayeuses a été déblayé par les cours d'eau (la Béthune, l' Andelle, l'Epte, le Thérain) et les couches sédimentaires inférieures de type argileux ont été mises au jour. C'est un pays d'herbages fournissant lait et fromages en grande partie absorbés par l'agglomération parisienne toute proche. Les villes principales sont Gournay et Neufchâtel-en-Bray).
  • Le Pays de Caux, est un plateau de 100-175 mètres d'altitude. Il est recouvert de limons. Quelques vallées l'entaillent où les petits cours d'eau descendent vers la Seine pu la Manche. C'est une terre de grande cultures (céréales, colza, lin) mais aussi d'élevage laitier associé à des plantes fourragères. L'habitat est dispersé avec les fermes installées dans leurs enclos encadrés de fossés et talus arbustifs. Le Pays de Caux ressent la forte attraction de Rouen.

Le Pays de Caux se termine à l'ouest par un côte formée de falaises crayeuses, qui dominent quelquefois de plus de cent mètres la Manche. Les stations balnéaires, avec leurs plages de galets, y sont nombreuses : Étretat, Saint-Valéry-en-Caux, Veules-les-Roses...), . Elles sont très fréquentées par les habitants de l'agglomération parisienne.

Les ports de Fécamp et de Dieppe disposent d'une activité de pêche et de conserverie. Dieppe assure les liaisons maritimes avec Newhaven sur la côte sud de l'Angleterre.

  • Le Vexin normand entre l'Andelle, l'Epte et la Seine est un plateau cultivé par de grandes exploitations agricoles. La forêt de Lyons, un très belle hêtraie, s'y étend sur plus de 10 000 hectares.

Au sud de la Seine[modifier | modifier le wikicode]

Paysages herbagers du Lieuvin

Au sud de la Seine se succèdent des régions d'openfield (les «campagnes» surtout consacrées à la culture et les régions de bocage surtout destinées aux herbages pour un élevage de vaches laitières.

Le Roumois, la plaine du Neubourg, la plaine de Saint-André, disposent de bons sols limoneux. Elles apparaissent sèches. On y cultive les céréales, les plantes fourragères, les plantes industrielles (betteraves, colza), mas il y a aussi des herbages.

Le Lieuvin, le Pays d'Ouche et le Thimerais sont des pays « humides » consacrés aux herbages.

Les vallées de l'Eure, de l'Iton, sont jalonnées de petites villes Louviers, Bernay, Elbeuf, qui ont des activités commerciales et industrielles. Dans les années 1960, elles ont bénéficié de la «décentralisation» des industries trop à l'étroit dans l'agglomération parisienne.

La basse vallée de la Seine[modifier | modifier le wikicode]

La basse vallée de la Seine correspond à la partie aval du fleuve. Les fleuve y fait 6 méandres entre Rouen et la mer. Les rives concaves sont des falaises crayeuses alors que les rives convexes sont des espaces plats formés d'alluvions caillouteuses souvent recouvertes de forêts.

La pente de la Seine et très faible et les alluvions ont tendance à s'accumuler en marécages (comme le Marais Vernier) le plus souvent aménagés en polders agricoles. La marée remonte l'estuaire et la vallée jusqu'en amont de Rouen. Les liaisons entre les deux rives sont permises par des ponts suspendus ( pont de Brotonne, pont de Tancarville et pont de Normandie) ou des bacs.

La basse vallée de la Seine est navigable par les cargos jusqu'à Rouen, plus en amont le relais est assuré par les péniches automotrices ou les barges fluviales avec pousseurs. Le canal de Tancarville relie le Havre à la Seine et permet d'éviter la houle dans l'estuaire. La basse seine sert de port à l'agglomération parisienne (port du Havre et de Rouen).

C'est une grande région industrielle : raffinage du pétrole, chimie, usines travaillant pour l'industrie automobiles.

Anecdote[modifier | modifier le wikicode]

  • Le nom de commune le plus long de Haute-Normandie est: Les Authieux-sur-le-Port-Saint-Ouen.
  • Le nom de commune le plus court de Haute-Normandie est: Eu.
  • La commune la plus grande en termes de surface la plus grande surface de la région de la Haute-Normandie est: Vatteville-la-Rue (51,14 km ²).
  • La commune la plus petite en termes de surface de Haute-Normandie est: La Ferrière-sur-Risle 0,24 km ²

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Pour les statistique et le nombre d'habitants: [1]

Drapeau de la France Portail France —  Accédez au portail sur la France.

49°30′N 1°00′E / 49.5, 1