Harpies

« Harpies » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : Harpie.

Dans la mythologie grecque, les Harpies ou Harpyes (en grec ancien Ἅρπυιαι / Hárpuiai) sont des monstres mi-femmes mi-oiseau à visage féminin et corps d'oiseau, filles de Thaumas et de l'océanide Électre. Elles sont trois - ou parfois plus - et se nomment Aello (Bourrasque), parfois nommée Nicothoé (Pieds rapides), Ocypète (Vole-vite) et Podarge (Pieds légers), parfois nommée Céléno (Obscure).

Ce sont des êtres de la dévastation et de la vengeance divine. Elles sont invulnérables, dévorent tout sur leur passage, enlèvent les enfants et pourvoient en morts les Enfers. Même les dieux n’étaient pas à l'abri, on retrouve dans l’Odyssée des textes disant que les harpies étaient responsables de toutes les disparitions. Pourtant, les dieux ne les détruisent pas parce qu'ils se servent de leur méchanceté pour tourmenter les mortels, comme l'aveugle Phinée, dont elles ravissent ou souillent la nourriture.

Chassées par les fils de Borée, Zétès et Calaïs, elles s'établissent dans les îles Strophades (archipel grec de la mer Ionienne) .

C'est des Harpies qu'on tient l'expression « être une harpie » qui signifie être une femme agressive, méchante et acariâtre.

Représentation des Harpies, par le peintre suédois Johan Pasch, 1747.
Œnochoé corinthienne à figures noires, vers -600, montrant une Harpie.
La chasse des Harpies, par John D. Batten, 1894.


Portail des légendes —  Les mythes, depuis le déluge jusqu'aux extraterrestres.