Hard-discount

« Hard-discount » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Présentation[modifier | modifier le wikicode]

Un magasin Lidl, à Nottingham, en Angleterre.

Le hard-discount est une forme de commerce d'alimentation au moindre coût, présente dans de nombreux pays sous diverses enseignes, comme Aldi ou Lidl.

Les produits à vendre sont souvent présentés sur des palettes, dans leurs caisses en carton et emballages de livraison. Cette méthode de vente permet de réduire les frais de matériel de présentation et de personnel puisqu'il n'y a plus à ranger et organiser les produits dans les rayons.

Les produits vendus sont en très grande partie des produits fabriqués pour l'enseigne de hard discount. Les produits des marques internationales sont peu présents. Cela permet de réduire les coûts d'achat des produits aux marques internationales puisque la chaîne de magasins fabrique ses propres produits.

Apparition[modifier | modifier le wikicode]

Le concept du hard-discount est apparu vers 1950 en Allemagne avec les frères Theo et Karl Albrecht, les fondateurs des supermarchés Aldi. Au début, leur idée était de ne pas dépenser d'argent en décoration, éclairage, rayonnages chers pour faire des économies. Ensuite, grâce aux économies réalisées, ils pouvaient vendre les produits moins cher.

Ce concept a très bien marché en Allemagne où d'autres chaînes de magasins hard-discount sont apparues, comme Lidl par exemple. Par la suite, dans les années 1980, ce concept s'est étendu à d'autres pays européens, et plus récemment, d'autres pays du monde comme les États-unis ou l'Australie.

Portail de l'économie —  Tous les articles sur l'économie.