Garçon devant un ordinateur.jpg
Hollie Little Pink Laptop.jpg
les articles à compléter  • le Livre d'or
Ce sont des enfants, des adolescents et des adultes qui écrivent et qui font la maintenance de Vikidia. Participez vous aussi !

Hangeul

« Hangeul » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Hangul Chart 2.jpg

L’alphabet hangeul (aussi orthographié hangul) est le système d’écriture utilisé en langue coréenne. Cet alphabet a été inventé par un roi, Sejong le Grand, vers 1443 (il y a plus de 575 ans), afin de permettre à la population de la Corée d’apprendre à lire et à écrire plus facilement. Avant, les Coréens utilisaient des caractères chinois. Cependant, les hangeul ne sont utilisés officiellement dans la langue que depuis la fin du XIXe siècle.

Cet alphabet a été créé de façon systématique, ce qui le rend facile à apprendre : chaque caractère représente une syllabe, composé lui-même de lettres appelés jamos, qui représentent un son chacun. Par exemple :

  • 한글 (hangeul) = 한 (han) + 글 (geul) = ㅎ (h) + ㅏ (a) + ㄴ (n) + ㄱ (g) + ㅡ (eu) + ㄹ (l)

Jamos pour les sons voyelles[modifier | modifier le wikicode]

jamo transcription officielle description
eu un seul trait horizontal
i un seul trait vertical
a un trait vertical et un petit trait horizontal à droite
eo (prononcer comme dans école) comme a, mais le petit trait est à gauche
o (prononcer comme dans eau) comme un a, mais le grand trait est horizontal, sous le petit trait
u (prononcer comme dans ou) comme un o, mais le petit trait est en bas
ae (prononcer un peu comme dans maison) comme un a et un i collés ensemble
e (les Coréens le prononcent comme ㅐ) comme un eo et un i collés ensemble
ㅑ, ㅕ, ㅛ, ㅠ, ㅒ, ㅖ ya, yeo, yo, yu, yae, ye comme ㅏ, ㅓ, ㅗ, ㅜ, ㅐ, ㅔ mais avec un petit trait double, qui symbolise le son y

Jamos pour les sons consonnes[modifier | modifier le wikicode]

jamo transcription officielle description
g (prononcer sans faire vibrer les cordes vocales, mais plus doucement qu’un k) Représente le dos de la langue sur le palais, ce qu'on fait quand on prononce ce son.
k Comme g, mais avec un trait horizontal de plus, qui durcit la consonne.
n Représente la langue appuyée contre les dents, comme quand on prononce le son "n".
d (prononcer sans faire vibrer - voir g) Comme n, mais avec un trait au dessus.
t Comme d, mais avec le trait supplémentaire qui durcit la consonne.
s Représente une dent (stylisée), car c'est enter les dents que le son "s" est sifflé.
j (prononcer dj, mais sans vibration des cordes vocales) Comme s, mais avec un trait au dessus.
ch (prononcer tch) Comme j, mais avec le trait supplémentaire qui durcit la consonne.
m Représente les lèvres collées au moment de prononcer le m.
b
p
r ou l (se prononce presque comme un l, mais parfois comme un r roulé)
h (prononcer en contractant un petit peu sa gorge, mais très légèrement)
RIEN ou bien ng (dépend de la position, voir plus tard) Facile : c’est un rond !

Il existe d’autres jamos, qui sont le doublement d’autres jamos (ㅃ, ㅉ, ㄸ, ㄲ, ㅆ) et qui se prononcent presque comme le jamo simple, mais en bloquant l’air une fraction de seconde avant de prononcer.

Combinaison de jamos[modifier | modifier le wikicode]

Les jamos se combinent pour donner des caractères qui correspondent à une syllabe.

  • Un caractère commence toujours par un jamo consonne. Si on veut commencer par une voyelle, on met le jamo ㅇ (qui ne se prononce pas quand il est au début)
  • Ce jamo consonne est toujours suivi d’un jamo voyelle, qui sera placé juste à droite (si son grand trait est vertical) ou juste en dessous (si son grand trait est horizontal).

Un caractère peut ne contenir que deux jamos. Par exemple, ㅇ (RIEN) + ㅏ = 아 (a) ; ㄴ + ㅏ = 나 (na) ; ㄴ + ㅗ = 노 (no). Mais on peut rajouter encore :

  • Une voyelle, à droite, dans certains cas seulement : ㅇ + ㅡ + ㅣ = 의 (eui ; prononcer ui) ; ㄱ + ㅗ + ㅏ = 과 (koa ; prononcer kwa)
  • Une ou deux autre(s) consonne(s), en dessous : 도 + ㅇ = 동 (dong) ; 구 + ㄱ = 국 (gug ; prononcer guk) ; 아 + ㄴㅎ = 않 (anh ; prononcer ann)
    Vous avez remarqué : si le ㅇ est tout en bas d’un caractère, il se prononce ng, comme dans ping-pong.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Le Coréen sans peine, André Fabre et Eui-Jeong Song. Collection ASSIMIL.

Portail des langues —  Tout sur les langues et la linguistique
Portail de la Corée —  Tous les articles concernant la Corée.