Hépatite C

« Hépatite C » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

L’Hépatite C, parfois abrégée en VHC, est une infection du foie provoquée par un virus à ARN. Transmise par le sang, elle évolue très lentement, si bien que son diagnostic arrive parfois trop tard, à un stade où la maladie est trop avancée.

Symptômes[modifier | modifier le wikicode]

Prévalence de l’Hépatite C dans le monde en 2014

Le début de la maladie se caractérise par une période d’incubation qui dure entre 2 et 12 semaines. Cette durée varie selon la quantité de virus intégré.
Ensuite, comme pour l’Hépatite B, 90% des cas sont asymptomatiques, donc difficiles à dépister. Le diagnostic de la maladie peut alors se faire grâce au dépistage de l’Hépatite C.
Pour le reste, l’infection peut se manifester par des symptômes grippaux, des urines de couleur foncée, des selles écarlates et dans de rares cas par une jaunisse.

Évolution[modifier | modifier le wikicode]

Au premier stade, on parle d’Hépatite C aiguë. Dans 15 à 30% des cas, elle aboutit à la guérison.
Autrement, elle peut évoluer en Hépatite C chronique.
Dans les cas les plus grave, lorsqu’elle est diagnostiquée trop tard, elle peut dégénérer en Hépatite C fulminante.

Sur le long terme, elle amène à une cirrhose dans 10 à 20% des cas, et au cancer du foie dans 1 à 5% des cas.

Traitements[modifier | modifier le wikicode]

L’hépatite C aiguë ne se traite pas avec des médicaments. Seuls le repos, l’arrêt de certains médicaments, de l’alcool et du tabac peuvent conduire à la guérison.
Un traitement est nécessaire lorsque l’hépatite est chronique, active et documentée, c’est-à-dire qu’elle n’est pas asymptomatique et qu’elle est prouvée médicalement. Dans ce cas là, des antiviraux de type AAD (Antiviraux d’Action Directe) peuvent être prescrit. Les personnes atteintes guérissent alors dans 95 à 100% des cas, avec peu d’effets secondaires.

Prévention[modifier | modifier le wikicode]

Les différentes sources d’infection pour les personnes porteusesdu virus de l’Hépatite C en 2006

Afin de prévenir le virus, qui se transmet par le sang, des précautions et mesures d’hygiène sont conseillées, comme :

  • Ne pas échanger des aiguilles déjà utilisées ;
  • Ne pas échanger de brosses à dents, de ciseaux à ongles ou coupes-ongles, de rasoir ou quelconque outil utilisé pour l’hygiène personnelle ;
  • S’assurer du respect de l’hygiène lorsque l’on se fait faire un piercing ou un tatouage ;
  • Utiliser un préservatif lors des rapports sexuels pour éviter la contamination en cas de lésion interne, ou de partenaires multiples.

Aucun vaccin n’existe à ce jour contre le virus.

Articles connexes[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la médecine —  Tous les articles sur la médecine, les médecins, les maladies...