Hénanbihen

« Hénanbihen » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher


Hénanbihen
L'église Saint-Nicolas et Saint-Guillaume.
L'église Saint-Nicolas et Saint-Guillaume.
Blason Hénanbihen (Côtes-d'Armor).svg
Administration
Pays France France
Région Bretagne
Département Côtes-d'Armor
Arrondissement Saint-Brieuc
Intercommunalité Lamballe Terre et Mer
Maire Jean-Michel Lebret
(2020-2026)
Code postal 22550
Démographie
Gentilé Hénanbihannais
Population municipale 1 314 hab. (2017)
Densité 42 hab./km²
Géographie
Coordonnées 48° 30′ 14″ Nord
2° 22′ 33″ Ouest Cartes, vues aériennes et satellitaires
Altitude Min. 7 m
Max. 102 m
Superficie 31,65 km2
voir modèle • modifier

Hénanbihen (du breton hénan, « ancien », et bihan, « petit ») est une commune française, située dans le département des Côtes-d'Armor, en région Bretagne.

Ses communes limitrophes sont Hénansal, Landébia, La Bouillie, Pléboulle, Plurien, Ruca et Saint-Denoual.

Ses 1 314 habitants (2017) sont appelés les Henanbihennens et les Henanbihennaises. Sa superficie est de 32 km², et sa densité de 42 hab/km².

La ville est située en bord de mer.

L'élevage porcin est la première activité économique de la commune. Ses principales ressources et productions sont les céréales, les cultures fourragères, porcins, bovins, volailles et les coopératives agricoles.

Hénanbihen contient une école primaire publique, une école primaire privée et une école maternelle privée. Elle possède aussi sa propre fanfare et ses pompiers, sans oublier ses deux boulangeries. On y trouve aussi un garagiste à côté du magasin Vival et de la boucherie.

Hénanbihen est formé de plusieurs lotissements, dont la Rôche couverte, qui borde le terrain de football et sa piste cyclable et le terrain de tennis.

Hénanbihen est une partie de l'ancienne paroisse d'Hénant, dont le chef se trouvait avant à Hénansal. Hénanbihen possède une église dédiée à Saint-Pierre depuis 1163.

La commune de Hénanbihen est chef-lieu d'un canton depuis 1790. Il existe dans cette ville des lieux qui témoignent de la présence des templiers au Moyen Âge et il y avait dans le temps un prieuré dit de Notre-Dame de Miséricorde.

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Portail de la Bretagne —  Accédez au portail sur la Bretagne.