Guerre de l'Anneau

« Guerre de l'Anneau » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Guerre de l'Anneau
L'Anneau unique, cause de la guerre.
L'Anneau unique, cause de la guerre.
Informations générales
Dates 3018-3019 T. Â.
Lieu Terre du Milieu
Cause Volonté de Sauron d'annexer la Terre du Milieu
Issue Victoire des peuples libres et défaite de Sauron
Changements territoriaux Annexion du Mordor par le Gondor
Belligérants
Commandants
Forces en présence
Gondor 5 500 hommes
Dol Amroth 3 000 hommes
Rohan (Terre du Milieu) 7 500 hommes
Erebor Inconnues
Forêt Noire (Terre du Milieu) Inconnues
Mordor Environ 150 000 Orques
Isengard 10 000 Uruk-haï
Harad Inconnues
Pertes
Importantes
Totales
voir modèle • modifier

La Guerre de l'Anneau est une guerre fictive racontée dans Le Seigneur des anneaux, de l'écrivain britannique J. R. R. Tolkien. Elle oppose les troupes de Sauron, allié à Saroumane, aux peuples libres de la Terre du Milieu : les Elfes, les Hommes et les Nains.

Causes[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la défaite finale de Morgoth, ses anciens serviteurs (dont Sauron) s'enfuient en Terre du Milieu et s'y cachent, par crainte des Valar. Sauron s'installe en Mordor et rassemble des Orques dont il devient le maître. Il tente de s'attaquer une première fois aux Elfes au Second Âge, mais sans succès. Il essaie une deuxième fois plusieurs années plus tard, mais les armées coalisées des Elfes et des Hommes, commandées par les rois Gil-galad et Elendil, le battent encore une fois et il perd son Anneau. Il se réfugie alors dans sa forteresse secondaire de Dol Guldur pendant près d'un millénaire, avant d'en être chassé par le Conseil Blanc. Après être retourné dans son ancienne forteresse de Barad-dûr, il envoie ses Nazgûl à la recherche de l'Anneau. Ceux-ci apprennent de Gollum le nom et l'endroit où vit le propriétaire de l'Anneau : il s'agit d'un certain Frodon Sacquet... Parallèlement aux batailles qu'il mène, Sauron fait rechercher son Anneau qui lui rendrait sa puissance passée.

Au début de la guerre, Sauron est seul avec ses alliés du sud (le pays de Harad), mais, assez vite, Saroumane, le chef du Conseil Blanc, prend peur pour lui et désire aussi s'emparer de l'Anneau pour ses propres fins, tout en aidant Sauron.

Batailles[modifier | modifier le wikicode]

De nombreuses batailles vont avoir lieu pendant la Guerre de l'Anneau.

Batailles des Gués de l'Isen[modifier | modifier le wikicode]

Les batailles des Gués de l'Isen, au nombre de deux, sont des batailles qui opposent les troupes du Rohan à celles de Saroumane (alliées aux Dunlendings). Elles ont lieu près du fleuve Isen.

Première bataille des Gués de l'Isen[modifier | modifier le wikicode]

Malgré une victoire rohirrim, le fils du roi de Rohan, Théodred, meurt, tué par les Uruk-haï de Saroumane. Une cavalerie inattendue venue de la capitale Edoras permet un victoire coûteuse aux Rohirrim.

Seconde bataille des Gués de l'Isen[modifier | modifier le wikicode]

La seconde bataille des Gués de l'Isen voit cette fois-ci une grande défaite du Rohan, car c'est l'armée entière de Saroumane, composée de 10 000 Uruk-haï qui traverse l'Isen. Les troupes rohirrim, sauvées grâce à une ingénieuse idée de leur capitaine Grimbold, s'enfuient et ne sont rassemblées qu'à grand-peine par le Maréchal Erkenbrand, rejoint par Gandalf.

Bataille de Fort-le-Cor[modifier | modifier le wikicode]

Article à lire Article à lire : Bataille de Fort-le-Cor

La bataille de Fort-le-Cor oppose les armées de Saroumane aux Rohirrim retranchés dans la forteresse de Fort-le-Cor. Le roi Théoden, qui était jusque-là sous l'emprise de Saroumane via des maléfices, est libéré des sortilèges par Gandalf et le combat, longtemps incertain, tourne finalement en faveur des Rohirrim quand le Maréchal Erkenbrand arrive avec une cavalerie de 3 000 hommes ; l'armée entière de Saroumane périt.

Bataille des Champs du Pelennor[modifier | modifier le wikicode]

La bataille des Champs du Pelennor se déroule le 15 mars 3019 T. Â.. Elle est menée d'un côté par 8 500 Gondoriens de Minas Tirith assiégée et de l'autre 18 000 Orques du Mordor et Hommes sauvages de Harad. L'arrivée imprévue de 6 000 cavaliers Rohirrim commandés par leur roi Théoden permet au Gondor de remporter la victoire, malgré la mort de Théoden et celle de l'Intendant du Gondor Denethor II.

Bataille de Dale[modifier | modifier le wikicode]

La bataille de Dale a lieu le 17 mars 3019 T. Â.. Elle oppose les troupes d'Orientaux envoyés par Sauron aux Nains du roi d'Erebor Dáin II et aux Hommes du roi de Dale, Brand. Ce dernier tombe face aux ennemis supérieurs en nombre, et Dáin, voulant protéger le corps de son ami, tombe à son tour. Les fils des rois défunts, Thorin III et Bard II, parviennent à repousser les Orientaux le 27 mars 3019, soit dix jours après le premier assaut de Sauron et deux jours après la chute de ce dernier.

Bataille de la Porte Noire[modifier | modifier le wikicode]

La bataille de la Porte Noire a lieu le 25 mars 3019 T. Â. devant le Mordor. D'un côté se trouvent une grande armée de Gondoriens (commandés par Aragorn et le prince Imrahil de Dol Amroth) et de Rohirrim (commandés par le nouveau roi Éomer), de l'autre toutes les armées du Mordor et du Harad, soit plus d'une centaine de milliers de soldats. La bataille s'achève lorsque l'Anneau est détruit, et que Sauron perd ses pouvoirs ; son armée se fait massacrer ou s'enfuit.

Bataille de Lézeau[modifier | modifier le wikicode]

La bataille de Lézeau a lieu le 3 novembre 3019 T. Â.. Elle oppose les Hobbits de la Comté aux bandits envoyés par Saroumane, et s'achève avec une victoire des Hobbits et la mort de Saroumane. C'est la dernière bataille de la Guerre de l'Anneau, et la deuxième qui ait eu lieu dans la Comté (la première étant la bataille des Champs Verts). Elle doit son nom à la route de Lézeau, où elle a eu lieu.

Issue[modifier | modifier le wikicode]

Quand Frodon Sacquet jette l'Anneau dans la Montagne du Destin, Sauron perd tous ses pouvoirs et devient un esprit invisible et impuissant à jamais. Les Orques, pris de panique, s'enfuient, se rendent ou se suicident ; les Haradrim encore vivants se rendent. Mais la Guerre de l'Anneau ne s'achève que lorsque les Hobbits chassent les bandits que leur avaient envoyés Saroumane ; alors, les peuples libres gagnent, et la Terre du Milieu redevient calme et prospère, pour un nouvel Âge qui s'annonce : le Quatrième Âge.

Conséquences[modifier | modifier le wikicode]

La Guerre de l'Anneau a de multiples conséquences plus ou moins directes ; par exemple, sans une série d'évènements (la mort de Boromir, puis celle de Denethor II lors du siège de Minas Tirith), le couronnement d'Aragorn n'aurait pas pu avoir lieu. Une autre conséquence est la résurrection du royaume d'Arnor, et le départ progressif des Elfes de Terre du Milieu.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

Source[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Guerre de l'Anneau de Wikipédia.
Les guerres et les batailles dans l'œuvre de J. R. R. Tolkien
Premier Âge

Premier Massacre fratricide • Second Massacre fratricide • Batailles du Beleriand • Nírnaeth Arnoediad • Article de qualité.svg Chute de Gondolin • Guerre de la Grande Colère

Second Âge

Dernière Alliance des Elfes et des Hommes • Bataille de Dagorlad

Troisième Âge

Désastre des Champs d'Iris • Bataille de Fornost • Batailles des Plaines • Bataille des Champs du Celebrant • Bataille des Champs Verts • Bataille d'Azanulbizar • Bataille des Cinq Armées

Guerre de l'Anneau

Batailles des Gués de l'Isen • Bataille de Fort-le-Cor • Bataille d'Isengard • Bataille des Champs du Pelennor • Bataille de Dale • Bataille de la Porte Noire • Bataille de Lézeau

Bataille finale

Dagor Dagorath

(Pour modifier le modèle : voir ici).
Escudo Mordor.svg Portail de la Terre du Milieu —  Tous les articles sur l’univers de J. R. R. Tolkien.