Guerre de Hollande

« Guerre de Hollande » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La guerre de Hollande s'est déroulée de 1672 à 1678. Elle oppose la France de Louis XIV aux Provinces-Unies, à l'Espagne, à l'empereur du Saint-Empire romain germanique. Le but de Louis XIV est de punir les Provinces-Unies de leur attitude envers la France. En fait l'Espagne, alliée des Provinces-Unies, au traité de Nimègue, va devoir céder, à la France, la Franche-Comté et des villes en Flandre.

Pourquoi la France attaque-t-elle les Provinces-Unies ?[modifier | modifier le wikicode]

Louis XIV au siège de Maastricht en 1673

Louis XIV a de nombreux motifs de mécontentement vis à vis des Provinces-Unies (les Hollandais).

D'abord dans la guerre de Dévolution en 1667-1668, les Provinces-Unies se sont inquiétées de voir la France, en guerre contre l'Espagne, progresser en Belgique (alors appelée Pays Bas espagnols) et approcher leurs frontières sud. Les Provinces-Unies menacent alors de s'allier à l'Espagne. Avec l'aide de l'Angleterre et de la Suède, au traité d'Aix-la-Chapelle, elles imposent à Louis XIV, victorieux, qu'il cesse les combats et limite ses conquêtes à une dizaine de villes en Flandre.

Par ailleurs Louis XIV est furieux contre les livres, pamphlets et autres libelles qui critiquent sa politique. Ces écrits qui sont imprimés en Hollande sont introduits clandestinement en France. Louis XIV souhaite tarir la source de ces attaques. De plus les Provinces-Unies sont un bastion du protestantisme, ce qui déplait fortement au roi qui est un catholique fervent.

Les Provinces-Unies sont un grand pays commerçant. Amsterdam est un important centre de redistribution en Europe pour les produits d'outre-mer. Colbert, ministre chargé des affaires économiques et financières, pousse Louis XIV à ruiner par la guerre la puissance hollandaise. Il pense que la France pourra alors récupérer une partie de ce commerce maritime et les revenus considérables qu'il procure.

La guerre[modifier | modifier le wikicode]

La porte Saint-Denis élevée à Paris en 1672 pour célébrer les victoires de Louis XIV sur le Rhin

Louis XIV attaque les Provinces-Unies par les Pays-Bas espagnols. Il traverse le Rhin avec succès en juin 1672. Mais l'attaque échoue car les Hollandais inondent leur pays en ouvrant les digues qui protégeaient leur pays contre les cours d'eau. L'armée française est bloquée.

Le gouvernement néerlandais, jusqu'alors dirigé par la grande bourgeoisie change de mains après l'assassinat du Grand Pensionnaire Jean de Witt. Désormais c'est Guillaume d'Orange représentant le monde rural et la noblesse militaire qui prend le pouvoir. Guillaume parvient à s'allier avec l'Espagne de Charles II, et l'empereur germanique Léopold Ier.

La guerre se poursuit en Franche-Comté (appartenant à l'Espagne) qui est conquise et en Alsace, envahie par les Impériaux qui sont battus par Turenne après une surprenante campagne militaire en plein hiver 1674-1675. Dans les Pays-Bas espagnols, Vauban assiège les villes et s'en empare. En mer Méditerranée, l'amiral français Duquesne triomphe de Ruyter son éternel rival hollandais. Mais en 1674, le roi d'Angleterre Charles II doit abandonner son alliance, très profitable financièrement, avec Louis XIV : les Anglais sont inquiets de la puissance économique grandissante de la France.

La paix[modifier | modifier le wikicode]

Les adversaires se réunissent à Nimègue, dans les Provinces-Unies et signent la paix en 1678. Les Provinces-Unies ne perdent rien et obtiennent même la levée du tarif douanier protecteur que Colbert avait institué en 1667, pour gêner le commerce hollandais. L'Espagne est la grande perdante. Elle doit céder, à la France, la Franche-Comté et de nouvelles villes 1 dans les Pays-Bas espagnols, ce qui permet le renforcement de la fortification de la frontière nord du royaume.

Article à lire Article à lire : Traité de Nimègue

Contrecoup de la guerre pour la France[modifier | modifier le wikicode]

Pour financer la guerre Louis XIV crée de nouveaux impôts indirects. En 1673 et 1674, il taxe la consommation du tabac, l'utilisation de la vaisselle en étain et surtout l'utilisation du papier timbré qui sert à officialiser les affaires entre les particuliers. Cette augmentation des impôts royaux va provoquer en 1675 la révolte des Bonnets rouges en Bretagne.

Note[modifier | modifier le wikicode]

  1. Cambrai, Maubeuge, Valenciennes

Vikilien pour compléter sur les guerres de Louis XIV[modifier | modifier le wikicode]

Portail des Pays-Bas —  Tous les articles sur les Pays-Bas
Portail de l'Espagne —  Tous les articles sur l'Espagne
Francestubmap.png Portail de la France —  Accédez au portail sur la France.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.