Livre d'or
Livre d'or

la cabane • la boîte à idées
Que pensez-vous de Vikidia ? Venez mettre un message sur le livre d'or !

Guerre d'indépendance espagnole

« Guerre d'indépendance espagnole » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Voir les articles homonymes Attention, à ne pas confondre ! Pour les sujets ou articles dits homonymes, voir : guerre d'Espagne.
Le "Dos de Mayo", le soulèvement des Madrilènes contre l'occupant français.Tableau de Goya

La guerre d'Espagne se déroule de 1808 à 1813. Elle oppose l'armée française de Napoléon Ier et les insurgés espagnols renforcés par les débris de l'armée espagnole et des troupes envoyées par le Royaume-Uni. La guerre est due à la volonté de Napoléon de mieux contrôler l'Espagne afin de renforcer le Blocus continental contre le Royaume-Uni. Après avoir contraint le roi d'Espagne Charles IV et son fils Ferdinand à abdiquer en sa faveur (mai 1808), Napoléon donne le trône d'Espagne à son frère Joseph Bonaparte.

Les Espagnols se soulèvent contre l'occupation française dès mai 1808. La guerre sera atroce entre l'occupant français et la plus grande partie de la population espagnole. Pour la première fois l'armée française rencontre une résistance indestructible et connait des défaites (comme la reddition de Bailen le 21 juillet 1808 ou celle de Cintra le 30 août 1808). Malgré les succès dus à l'intervention personnelle de Napoléon pendant l'automne 1808, les Français reculent progressivement devant leurs ennemis (en particulier l'armée anglaise présente dès 1809 au Portugal). La guerre retient plus de 200 000 soldats français en Espagne, ces soldats très expérimentés manqueront à Napoléon pendant la campagne de Russie en 1812.

La guerre montre aussi aux autres peuples de l'Europe dominée par Napoléon que celui-ci n'est pas invincible.

Pourquoi y a-t-il eu la guerre en Espagne?[modifier | modifier le wikicode]

Napoléon veut contrôler le Portugal. Ce pays est depuis longtemps lié économiquement au Royaume-Uni (exportation des vins de Porto et importation de produits manufacturés britanniques). Le Portugal refuse d'appliquer le Blocus continental qui le ruinerait. Afin d'éviter la contrebande des produits britanniques, Napoléon ne peut laisser une telle brèche dans les frontières maritimes de l'Europe continentale. Il doit donc occuper le Portugal.

L'Espagne depuis 1795 est en paix avec la France; son alliance avec la France (depuis 1796) lui a couté la destruction de sa marine de guerre pendant la bataille de Trafalgar en octobre 1805. Cependant l'Espagne a des problèmes de gouvernement. Le roi Charles IV a laissé le pouvoir à Manuel Godoy amant de la reine Marie-Louise. Godoy intrigue pour se tailler une principauté au Portugal; en octobre 1807 il fait adhérer l'Espagne au blocus continental. Mais Godoy s'oppose durement au prince héritier Ferdinand.


Fin novembre 1807, Godoy laisse une armée française traverser le nord-ouest de l'Espagne pour envahir le Portugal. Les Français sont à Lisbonne le 30 novembre 1807, mais la famille royale portugaise a pu fuir pour aller s'installer dans la colonie portugaise du Brésil. Le Portugal est partagé entre la France et l'Espagne. Pour soutenir ses troupes au Portugal, Napoléon fait entrer des soldats en Espagne; ils occupent Barcelone (en janvier 1808) et Madrid le 22 mars 1808, Cordoue en juin.

La politique pro-française de Godoy est fortement critiquée par les Espagnols. Le 18 mars 1808, une émeute à Aranjuez (près de Madrid) contraint le roi Charles IV à abdiquer en faveur de son fils Ferdinand VII. Le père et le fils demandent l'arbitrage de Napoléon. Celui-ci les convoque à Bayonne. Au début de mai 1808, il contraint Ferdinand VII à renoncer au trône et le retient prisonnier au château de Valençay; Charles IV doit abdiquer en faveur de Napoléon et est retenu prisonnier au château de Compiègne. Napoléon donne le trône d'Espagne à son frère Joseph. Murat remplace Joseph comme roi de Naples.

Le "Tres de Mayo", les Français répriment le soulèvement des Madrilènes. Tableau de Goya

La guerre d'indépendance[modifier | modifier le wikicode]

L'occupation de Madrid par Murat provoque le soulèvement des Madrilènes le 2 mai 1808. Pour y répondre, le lendemain (Tres de Mayo), Murat exerce une répression terrible. Dès lors partout en Espagne la population se soulève contre l'occupant. Les Espagnols sont appelés au combat par les prédications du clergé catholique qui fait des Français des envoyés du diable. Ils sont indignés par le comportement de Napoléon qui dispose de la couronne, donc de la souveraineté de l'Espagne, comme il le désire. Les Espagnols, animés par un sentiment national et leur foi, vont lutter avec acharnement contre les Français. Un gouvernement insurgé, une junte, s'installe à Séville, puis à Cadix. Elle demande le secours des Britanniques.

L'armée française aventurée dans l'Andalousie révoltée est encerclée à Bailen et contrainte à la capitulation le 21 juillet 1808. L'armée française du Portugal, attaquée par les insurgés portugais renforcés par les Britanniques, doit elle aussi capituler à Cintra le 30 août 1808. Le roi Joseph doit s'enfuir de Madrid en juillet 1808. Les Français ne tiennent plus que les territoires au nord de l'Èbre.

La défense de Saragosse contre les Français

Pour rétablir la situation Napoléon se rend en Espagne. En novembre-décembre 1808, il parvient à repousser les insurgés et réinstalle son frère Joseph comme roi à Madrid. Cependant la ville de Saragosse ne se rend, le 24 février 1809, qu'après quatre mois d'un siège épouvantable qui fait plus de 40 0000 morts espagnols. Pour tenter de gagner la sympathie des Espagnols Napoléon abolit les impôts et droits féodaux ainsi que l'Inquisition, il introduit le code civil. Certains Espagnols (les afrancesados) acceptent de collaborer avec les Français. Mais dès janvier 1809 Napoléon doit quitter l'Espagne afin faire face à la formation de la cinquième coalition à laquelle adhère l'Autriche.

Les maréchaux Soult et Ney sont chargés de reprendre le contrôle de l'Espagne. Entre 1809 et 1812, ils arrivent à reprendre les villes et à repousser les Britanniques; mais ils ont des difficultés à contrôler les campagnes et les axes de communications. En effet les Espagnols inaugurent une guerre d'un type nouveau: la guerrilla. Les détachements français isolés sont attaqués et anéantis, les puits sont empoisonnés. Des atrocités sont commises de part et d'autres. D'octobre 1810 à mars 1811, la tentative du maréchal Masséna de reprendre le Portugal aux Britanniques commandés par Wellington échoue à Torrès-Vedra (au nord de Lisbonne) car ces derniers ont mis au point une nouvelle façon de mener la bataille. Wellington en profite pour lancer de nombreux raids vers Madrid; puis à partir de 1813, il repousse progressivement les Français vers les Pyrénées. Fin 1813 il assiège Bayonne; en avril 1814 les Britanniques assiègent Toulouse.

Fin 1813 Napoleon doit relâcher Ferdinand VII qu'il reconnait comme roi d'Espagne.

Conséquences de la guerre d'Espagne[modifier | modifier le wikicode]

L'échec de Napoléon en Espagne a eu une grande importance sur l'évolution de la guerre en Europe. Les peuples soumis (les Allemands en particulier) ont constaté que Napoléon n'était pas invincible. Ils ont donc préparé leur soulèvement qu'ils déclencheront lorsque l'occasion se présentera; ce fut le cas en Prusse. La nécessité de maintenir plus de 200 000 hommes en Espagne privera Napoléon de ses meilleurs soldats pendant la campagne de Russie qui commence en 1812. C'est une des causes essentielles de son échec final.

La guerre aura aussi beaucoup d'influence sur l'évolution politique de l'Espagne. Les chefs insurgés pour faire face aux Français ont pris des mesures sociales comme l'abolition des privilèges; ils ont donné une constitution au pays afin d'éviter un retour à la monarchie absolue. Dès son retour en Espagne début 1814, Ferdinand VII annule toutes ces mesures. Mais toute l'histoire de l'Espagne au XIXe siècle va voir s'opposer, le plus souvent violemment, ceux qui veulent maintenir la monarchie absolue et les privilèges et ceux qui veulent faire de l'Espagne un pays démocratique et libéral.

Vikiliens pour compléter sur les guerres napoléoniennes[modifier | modifier le wikicode]

Portail Espagne —  Tous les articles sur l'Espagne
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.
Portail de l'histoire militaire —  Tous les articles sur l'histoire militaire, les batailles, les chefs de guerre...