Favicon Vikidia.png Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de vous ! Wikimedia France logo.svg

Les associations Vikidia et Wikimédia France ont besoin de votre aide pour participer à une enquête sur les contributeurs et visiteurs de Vikidia. Cela ne vous prendra que 10 minutes et nous permettra de mieux vous connaître et d'améliorer l'encyclopédie.
Vous avez du 12 juillet au 30 septembre pour y répondre. Nous vous en remercions par avance !

Répondre au sondage !

Guerre civile irlandaise

« Guerre civile irlandaise » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

La guerre civile irlandaise suit immédiatement la fin de la guerre d'indépendance irlandaise et s'inscrit dans le contexte conflictuel de l'Irlande lié aux différences religieuses entre catholiques et protestants. Elle débute le 22 juin 1922 pour se terminer moins d'un an après, le 24 mai 1923 après la mort de 4000 irlandais environ.

bombardement en 1922

L'autonomie irlandaise a été signée en décembre 1921 entre les représentants irlandais de l'insurrection et le Royaume-Uni, dont fait partie l'Irlande à l'époque, c'est le Traité Anglo-irlandais. Il aboutit à la partition de l'Irlande : une majorité de l'île est indépendante et forme l'État libre d'Irlande, un dominion dont le roi britannique est le souverain. Le nord-est de l'île reste dirigé par le Royaume-Uni, c'est l'Irlande du Nord. Tandis que l'État libre d'Irlande est catholique, l'Irlande du Nord reste protestante.

Cause de la guerre[modifier | modifier le wikicode]

Du coté des irlandais, le traité a été négocié par une délégation composé du principal groupe politique, le Sinn Féin. Cependant, parmi les différents groupes indépendantistes irlandais, certains sont favorables au traité et d'autres y sont opposés.

Deux leaders indépendantistes de la guerre, Éamon de Valera et Cathal Brugha, sont farouchement opposés au traité et tentent de prendre le contrôle de l'Armée républicaine irlandaise (IRA), un groupe combattant dont les membres veulent également continuer la guerre contre le Royaume-Uni. Ils cherchent à obtenir ce qu'ils veulent : une totale indépendance de l'Irlande vis-à-vis du Royaume-Uni.

A l'issue des élections irlandaises de 1922, les forces pro-traité, menées par Michael Collins sont vainqueurs. Éamon de Valera ne s'avoue cependant pas vaincu et occupe le Palais de justice de Dublin avec 200 de ses hommes dans le but de provoquer la reprise de la guerre.

Le gouvernement britannique menace l'État libre d'une intervention militaire si les troubles ne cessent pas. Il propose d'aider le gouvernement de Michael Collins contre Éamon de Valera. Pour sauvegarder l'autonomie de l'Irlande, Collins décide de bombarder le Palais de Justice le 28 juin 1922.

Forces en présence[modifier | modifier le wikicode]

Les combats opposent donc les partisans du traité qui se battent aux côtés du gouvernement, c'est l'Armée nationale irlandaise. Les opposants au traité, les républicains, se battent sous la bannière de l'Armée républicaine irlandaise.

Les premiers sont moins nombreux mais mieux armés, notamment en artillerie. Ils disposent aussi d'officiers mieux formés et sont aidés par le gouvernement britannique. Les seconds disposent de plus de soldats mais manquent d'armes et d'officiers compétents.

La population soutient l'Armée nationale au début du conflit, car elle soutient la paix.

Déroulement du conflit[modifier | modifier le wikicode]

Les républicains tiennent un territoire plus important au début du conflit. Cependant, leur manque d'armement les poussent à éviter la confrontation directe. L'armée nationale en profite et reprend toutes les principales villes d'Irlande.

Les républicains se lancent alors dans une guérilla, à base d'embuscades, d'attentats et d'assassinats ciblés contre des figures du gouvernement de l'État libre ou des protestants. L'Armée nationale répond par des arrestations et des exécutions.

Le cycle de violence et la perte de soutien de la population pousse les deux camps à signe un cessez-le-feu le 22 mai 1923.

Filmographie[modifier | modifier le wikicode]

Le Vent se lève réalisé par Ken Loach raconte les luttes de la Guerre d'indépendance, et de la guerre civile qui s'en suit. Ce film remporte la palme d'or au festival de Cannes en 2006.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • Article adapté de l'article éponyme de Wikipédia, consulté le 14 janvier 2020.
Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Ireland stub2.svg Portail de l'Irlande —  Accédez au portail sur l'Irlande.