Griotte

Une page de Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher

Des griottes à jus clair (variété « cerise de Montmorency »).

La griotte est une variété de petite cerise rouge très acide. Elle pousse sur un arbre appelé griottier, beaucoup plus petit qu'un cerisier normal, de nom scientifique Prunus cerasus. La griotte n'est pas un fruit de table, mais elle se consomme « sous l'arbre » et entre dans la préparation de confitures, de glaces, de fruits au sirop et de plusieurs alcools.

Description[modifier | modifier le wikicode]

La griotte est une petite cerise rouge, à la chair très juteuse et très acide, qui se conserve mal. On la trouve rarement sur les marchés, contrairement aux cerises à chair ferme.

Une griotte à jus rouge ouverte.

Il en existe deux types :

  • à jus clair, comme la « cerise de Montmorency »,
  • à jus coloré, parfois appelés morelles.

Les griottiers sont de petits arbres à tronc court, très ramifiés. Ils ne dépassent pas 8 m de haut, rarement 4 m. Leurs feuilles sont plus courtes que celles des autres cerisiers. Ils se multiplient naturellement à partir des noyaux de griottes, ou par multiplication végétative à partir des racines (drageonnement).

Origines et utilisations[modifier | modifier le wikicode]

La griotte est originaire d'Europe ou du sud-ouest de l'Asie, peut-être de l'Asie Mineure ou de la région de la mer Caspienne. Elle était déjà connue des Perses, des Grecs et des Romains. Elle a été introduite en Amérique du nord au XVIIe siècle. Elle pousse spontanément dans la moitié nord de la France, en Allemagne et dans la plupart des pays d'Europe de l'Est.

En Belgique, elle entre dans la composition d'une bière, la kriek. Au Portugal, on les fait macérer dans l'alcool pour produire la ginjinha.

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Prunus cerasus de Wikipédia.

Portail de l’alimentation — Accédez au portail sur l’alimentation.
Portail de la botanique — Tous les articles sur la botanique