Grand-duché de Varsovie

« Grand-duché de Varsovie » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Situation du duché de Varsovie en 1812.

Le grand-duché de Varsovie (plus exactement le duché de Varsovie) a été créé par Napoléon Ier en 1807 à la suite du traité de Tilsit signé avec l'empereur de Russie et le roi de Prusse. Il a existé jusqu'en 1813 (date de son occupation par l'armée russe lancée aux trousses des français se repliant sur l'Allemagne). Il était formé d'une partie des territoires peuplés de Polonais qui avaient été répartis par la force entre les puissances voisines au cours des partages de la Pologne du XVIIIe siècle. Le grand-duc était le roi de Saxe Frédéric-Auguste Ier (dont le grand-père était le roi de Pologne Auguste III). Mais Napoléon Ier en était le « Protecteur » et était représenté sur place par un « Résident ».

La formation du grand-duché[modifier | modifier le wikicode]

Le territoire du grand-duché de 1809 à 1815

Le territoire du Grand-duché a été formé en deux étapes. En 1807, il regroupe les territoires polonais enlevés à la Prusse (Mazovie, Cujavie, Posnanie). Puis après la défaite autrichienne de Wagram en 1809, des territoires polonais appartenant à l'empire d'Autriche (Galicie occidentale, Cracovie et Lublin). Les territoires devenus russes pendant les partages de la Pologne restèrent sous contrôle du tsar (dont Napoléon Ier était l'allié depuis 1807).

L'organisation du grand-duché[modifier | modifier le wikicode]

En 1809 (extension maximale) la superficie du duché est de 155 000 km² et la population est de 4 300 000 habitants.

L'organisation est calquée sur celle de la France napoléonienne.

Napoléon remet aux Polonais le texte de leur constitution. Le grand-duché est bien alors un pays satellite de la France.

Une constitution est donnée le 22 juillet 1807. Le pouvoir législatif est partagé entre deux assemblées : un Sénat de 18 à 30 membres nommés par le duc et une Diète de 100 députés dont 60 nobles (élus par les assemblées nobles de district) et 40 roturiers (élus par les assemblées communales). Pour les roturiers le système est censitaire (lié à la fortune) mais on ajoute la prise en compte des personnes ayant des « capacités » (les prêtres et les militaires). Le grand-duché est divisé en départements.

L'introduction de mesures révolutionnaires[modifier | modifier le wikicode]

Le servage des paysans est aboli. Les privilèges de la noblesse sont abolis. L'égalité de tous devant la loi est déclaré. La liberté religieuse est entière. Le Code civil français est introduit avec adaptation aux conditions locales en 1808. L'égalité de tous les citoyens devant la loi. Un état-civil laïc rédigé en polonais est mis en place. Cependant si le personnel laïc fait défaut localement c'est le curé qui fait fonction d'officier d'état-civil.

Une armée polonaise recrutée par le système de la conscription est formée ; elle doit renforcer l'armée française. Elle est de 33 000 hommes en 1807 et forte de 100 000 hommes en 1812 ; elle est sous commandement polonais, avec en particulier le prince Joseph Poniatowski. Elle participera aux côtés des Français à la campagne de Russie (1812) et par la suite aux campagnes d'Allemagne (1813) puis de France (en 1814).

Disparition du grand-duché de Varsovie[modifier | modifier le wikicode]

En 1815, après la défaite Napoléonienne, la plus grande partie du grand-duché devient le royaume de Pologne dont le souverain est le tsar Alexandre Ier de Russie. La Posnanie est rendue à la Prusse, tandis que Cracovie devient une ville libre placée sous la protection de la Russie, de la Prusse et de l'Autriche (qui annexera la ville en 1846).

Portail du Premier Empire —  Tous les articles concernant le Premier Empire.
Journal-des-chemins-de-fer-image-titre.png Portail du XIXe siècle - Tous les articles concernant les années 1801 jusqu'à 1900.