Gouffre de Padirac

« Gouffre de Padirac » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Le gouffre de Padirac

Le gouffre de Padirac est une cavité naturelle, située dans le Lot, en France, dont l'entrée est un immense gouffre de 35 mètres de diamètre et 75 mètres de profondeur. Le gouffre conduit à une rivière souterraine.

Le Causse de Gramat où se trouve le gouffre de Padirac est une région calcaire de relief karstique. Le gouffre est dû à l'effondrement de la voûte surmontant une rivière souterraine. Cette rivière, qui coule à plus de 100 mètres de profondeur, a été découverte et explorée dès 1888 par Édouard Alfred Martel ; l'exploration a continué ensuite.

Au fond de cette grotte coule une rivière souterraine qui forme un grand réseau de plus de 40 kilomètres (22 km actuellement reconnus). Seule une petite partie est accessible à la visite des touristes. Le reste est le domaine des spéléologues. Cette rivière rejoint la Dordogne dans le cirque de Montvalent (source du Lombard et fontaine Saint-Georges).

La légende du gouffre de Padirac[modifier | modifier le wikicode]

Saint Martin fit un marché avec Satan (le diable). Celui-ci lui fournira des âmes à sauver si saint Martin fait franchir à sa mule un obstacle que le diable vient de créer. Satan frappe du pied le sol qui s'effondre en formant le gouffre. La mule arrive à franchir l'ouverture du gouffre, mais ses sabots restent marqués dans la roche. Très en colère, Satan regagne l'Enfer grâce au trou qu'il vient de créer.

Depuis longtemps, l'homme utilise le gouffre[modifier | modifier le wikicode]

Malgré la peur qu'ils avaient de s'aventurer dans le gouffre les habitants du Causse venaient y chercher du salpêtre. Pendant la Guerre de cent Ans et pendant les guerres de religion, le gouffre sert de refuge à la population.

La communication entre le gouffre et la rivière souterraine n'a été ouverte que par une violente crue au cours du XIXe siècle.

En 1984-1985, les spéléologues et les paléontologues ont découvert, à 9 km de l'entrée du gouffre, une galerie (vallée d'un affluent de la rivière souterraine) contenant un gisement d'os de mammouths, de bisons, de lion des cavernes et de cerfs, qu'ils ont datés de 200 000 - 150 000 ans. On a également trouvé des silex taillés datés de 50 000-30 000 ans.

Visite touristique[modifier | modifier le wikicode]

Cette grotte est un haut lieu touristique, comprenant la descente au fond du gouffre (par des ascenseurs ou par un escalier de 455 marches) et une promenade en barque sur la rivière souterraine (la Rivière Plane et le lac de la Pluie où se trouve la Grande Pendeloque, une stalactite de 78 m de longueur, (500 mètres de parcours en barque)). On y est traditionnellement pris en photo ! L'eau est en permanence à 11 °C et a de 0,5 à 4 m de profondeur. L'air de la grotte est à 13 °C (il vaut mieux être couvert et se munir de chaussures imperméables).

La visite se poursuit par un parcours à pied qui mène à la salle des grands gours, bassins naturels séparés par des barrages naturels en calcaire (les gours). On termine par l'ascension de l'escalier qui circule autour de la Coupole du Grand Dôme qui a plus de 97 m de haut. On découvre alors le lac supérieur avec des stalagmites en piles d'assiettes.


Portail de la géologie —  Tous les articles sur la géologie et les sciences de la Terre.
Source : cette page a été partiellement adaptée de la page Gouffre de Padirac de Wikipédia.

44° 51′ 26″ N 1° 45′ 03″ E / 44.857329, 1.750946