Glasgow

« Glasgow » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
La Navigation sur la Clyde, par J.A. Grimshaw, 1881

Glasgow est la plus grande ville d’Écosse (580 000 habitants), mais non la capitale, qui est Édimbourg.

Glasgow est un grand centre industriel, situé à l'ouest du pays, près de l'embouchure de la Clyde.

Ville prospère depuis le XVIIIe siècle, Glasgow a vu sa population diminuer au cours du XXe et son économie péricliter jusqu'aux années 1980 qui ont marqué un véritable renouveau économique.

Ce nouvel essor économique et culturel a créé des structures architecturales remarquables, comme le palais des expositions, au bord de la Clyde.

Palais des expositions

Musées[modifier | modifier le wikicode]

Kelvingrove Art Gallery and Museum[modifier | modifier le wikicode]

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Kelvingrove Art Gallery and Museum.

La Kelvingrove Art Gallery and Museum est le plus grand musée de Glasgow. Comme souvent en Grande-Bretagne, c'est un musée polyvalent qui présente aussi bien des avions ou des animaux naturalisés (deux éléphants, une girafe, une autruche), que des galeries d'art où sont exposés des tableaux de Salvador Dalí, Claude Monet, Paul Cézanne ou d'artistes écossais du XIXe siècle.

Tramway à chevaux, au musée des Transports.

Musée des Transports[modifier | modifier le wikicode]

Le musée des Transports présente de nombreux véhicules ayant servi à Glasgow : des voitures à chevaux, des automobiles de différentes époques, et surtout une étonnante collection de véhicules de transport en commun : bus et tramways à impériale, navires fluviaux et même une rue des années 1930 et une station de métro, avec son décor ancien et ses voitures d'origine.

Métro de Glasgow[modifier | modifier le wikicode]

Glasgow possède un des plus anciens métros au monde (1896). Son parcours forme une boucle autour du centre-ville. La nature granitique du terrain a rendu le percement du tunnel très difficile : il fut donc décidé de creuser deux tunnels circulaires très étroits, encore plus petits que ceux du tube londonien. Le minuscule matériel ferroviaire épouse au plus près la forme du tunnel, au point qu'il n'est possible de se tenir debout qu'au centre des voitures.

À l'origine, ce métro était entraîné par un câble en mouvement, agrippé par une pince selon les besoins de la conduite, comme dans les Cable Cars de San Francisco. Les voitures n'avaient de portes que d'un côté, et les stations étaient toutes à quai central. Puis la traction fut électrifiée en 1935, et le réseau modernisé à partir de 1977. Les stations les plus fréquentées ont été agrandies, avec des quais latéraux beaucoup plus rassurants.

Pour en savoir plus Pour en savoir plus, lire l’article : Métro de Glasgow.
Article mis en lumière la semaine du 31 novembre 2015.
Portail du Royaume-Uni —  Tout sur l'Angleterre, l’Écosse, le Pays de Galles, l'Irlande du Nord !

55°52′00″N 4°15′00″O / 55.866667, -4.25