Giotto de Bondone

« Giotto de Bondone » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Statue de Giotto au piazzale des Offices

Giotto de Bondone est un peintre et architecte italien, né en 1267 et mort en 1337. Il est considéré comme l'un des pionniers de la Renaissance : son œuvre marque la rupture avec l'art byzantin (sacré et très symbolique) et l'arrivée de l'art de la Renaissance. Giotto se rattache donc au courant de la Pré-Renaissance, qui est aussi celui de Cimabue et Lorenzo Martini.

Peintre de la Pré-Renaissance[modifier | modifier le wikicode]

D'après Vasari et Ghiberti, Giotto était en train de garder les chèvres quand le peintre Cimabue le surprit à dessiner au charbon sur une pierre : impressionné par son talent, il le prit à 12 ans comme élève dans son atelier.

Ses plus grandes et belles fresques sont celles de la basilique Santa Croce à Florence, de la chapelle des Scrovegni à Padoue et de la basilique Saint-François d'Assise qui figurent parmi les chefs d'œuvre de l'art occidental.

Giotto fut un des représentants de la pensée humaniste, qui plaçait l'homme au centre du monde. Il eut une grande influence sur les artistes du siècle suivant.

Giotto est cité dans plusieurs livres, comme le Décaméron de Boccace, la Divine Comédie de Dante Alighieri ou Le Vite de Giorgio Vasari.

Architecte[modifier | modifier le wikicode]

En tant qu'architecte, Giotto a laissé son plus beau monument, le campanile du Dôme de Florence. Ce campanile de 84 m de haut est composé de trois marbres différents, parmi lesquels le marbre de Carrare. Décoré de statues et de bas-reliefs, il est considéré comme l'une des plus belles œuvres du gothique italien.

Quelques œuvres de Giotto[modifier | modifier le wikicode]

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]

Article mis en lumière la semaine du 8 juillet 2013.
Portail des arts —  Tous les articles sur les différentes formes d'art.