Ginkgo biloba

« Ginkgo biloba » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
Aller à : navigation, rechercher
Gingko au début novembre dans le Wisconsin (États-Unis)

Le gingko (gingko biloba) ou Arbre aux quarante écus ou Abricotier d'argent est une espèce d'arbres qui est la seule représentante actuelle de la famille des Ginkgoaceae. C'est la plus ancienne famille d'arbres connue, puisqu'elle serait apparue il y a plus de 270 millions d'années (soit une quarantaine de millions d'années avant l'apparition des dinosaures). Le ginkgo est un arbre dioïque, c'est-à-dire que chaque arbre est soit mâle soit femelle.

Le Ginkgo biloba est naturalisé dans le sud-est de la Chine. Il s'agit d'une espèce cultivée, la version sauvage a complètement disparu. Au XIIe siècle, le gingko passe au Japon puis en Corée. Un médecin botaniste allemand rapporte des jeunes pousses aux Provinces-Unies dans les années 1690. Le premier ginkgo planté en France l'a été à Montpellier en 1778, un second a été planté dans le jardin des plantes de Paris en 1795. Ces deux individus vivent encore.

Description[modifier | modifier le wikicode]

Le ginkgo est un arbre de taille moyenne à grande, il peut atteindre 20 à 30 m.

La durée de vie est très importante, celui du jardin botanique de l'Université de Sendai est âgé de 1 250 ans. Le gingko n'a pas de prédateurs naturels, ni de parasites ou de maladies..

L’écorce des ginkgos est d’abord lisse puis se craquelle et se fissure avec le temps. Sa couleur varie du brun au gris.

Ses feuilles sont uniques parmi les spermatophytes. Elles sont formées de deux lobes en forme de palmes et ne présentant pas de nervure centrale (alors que la quasi-totalité des plantes modernes en a une). Les feuilles sont dotées d'un pétiole, et se regroupent par 3 ou 4, elles atteignent de 5 à 15 cm de long. Les feuilles sont caduques. La feuille verte du gingko est l'emblème de la ville de Tokyo.

Mode de reproduction[modifier | modifier le wikicode]

Le Ginkgo biloba ne possède pas de graines. C'est une espèce dioïque. Les individus mâles portent des chatons de forme cylindrique, et les individus femelles portent des ovules. Un ovule fécondé par le pollen d'un autre plant de ginkgo mâle germera immédiatement, donnant naissance à une jeune pousse, généralement située au pied du plant mère.

L'ovule est couvert d'un tégument de couleur jaune-brun, charnu extérieurement et coriace intérieurement. Il mesure de 2 à 3 cm de diamètre. Avant l'automne, l'ovule est lisse et attirant. Attention cet ovule est toxique car il contient de l'acide butanoïque. En automne, lorsque l'ovule non fécondé se décompose, il dégage une odeur assez nauséabonde de beurre rance ou de vomis.

Portail de la botanique —  Tous les articles sur la botanique