Germains

« Germains » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior
(Redirigé depuis Germanie)
Aller à : navigation, rechercher
Une famille de Germains : gravure par un artiste allemand, 1913.

Les Germains sont issus d'un peuple indo-européen du sud de la Scandinavie jusqu'en Allemagne et les rives de la Baltique pendant l'Antiquité.

Ils étaient composés de trois branches principales : les Scandinaves, les Germains occidentaux et les Germains orientaux, répartis elles-mêmes en plusieurs tribus comme les Lombards, les Saxons, les Goths, les Vandales, les Ostrogoths, les Burgondes, les Francs.

Au IIIe siècle, ils envahissent la Gaule, l'Italie, l'Espagne, donc l'Empire romain pour s'y établir et y former plusieurs royaumes aux Ve et VIe siècles. Par exemple, les Wisigoths se sont installés dans le sud de la Gaule, les Francs dans le nord, les Burgondes à l'est, ce qui va causer la chute de l'Empire romain.


Pour les Romains, la Germanie est une région située à l'est du Rhin et au nord du Danube.

Les tribus germaniques viennent du sud de la Scandinavie et du Jutland. A partir de l'an -1000 environ, elles se déplacent vers le sud et l'ouest, et rencontrent les Celtes, qui s'opposent à leur avancée.

Au 3e siècle av JC, des tribus germaniques traversent le Rhin. D'après Tacite, une de ces tribus s'appelait les Germains, et ce nom désigne ensuite tous ces peuples.

En -120, deux tribus, les Cimbres et les Teutons, envahissent le sud-est de la Gaule, puis le nord de l'Italie. Ils sont finalement arrêtées par des armées romaines dirigées par Marius.

Au 1er siècle av JC, des Suèves se dirigent vers le Main et le Rhin. Ils pénètrent en Gaule mais Jules César, en -58, arrive à les repousser de l'autre côté du Rhin et ce fleuve devient alors la frontière de l'Empire romain.

Sous Auguste, les Romains essaient d'envahir le territoire des Germains. A partir de -12, Drusus l'Aîné puis son frère Tibère remportent de nombreuses victoires entre le Rhin et l'Elbe mais, en 9, le chef germain Arminius détruit les troupes romaines dirigées par Publius Quinctilius Varus. A la suite de cette défaite, nommée bataille de Teutobourg ou "désastre de Varus", Auguste abandonne tout idée d'établir un frontière au-delà du Rhin.

Vers 90, Tibère crée les deux provinces de Germanie supérieure, dans le sud, et de Germanie inférieure, dans le nord.

Sous le règne de Marc Aurèle, des Marcomans traversent le Danube et assiège Aquilée, en Italie. La guerre se poursuit jusqu'à la mort de Marc Aurèle et sous son successeur, Commode. Ce dernier doit faire une paix de compromis avec les Germains.

Pendant les trois siècles suivants, des tribus germaniques, notamment les Francs et les Alamans, envahissent souvent la Gaule. Finalement ils franchissent le Rhin, le Danube et les Alpes et font la conquête de la Gaule, de l'Italie et de l'Espagne. Ils pénètrent même en Afrique. Au même moment, d'autres tribus, comme les Angles et les Saxons, s'installent en Grande-Bretagne.

Selon Tacite, les Germains sont un peuple agricole et pastorale (ils vivent d'élevage). Dans certaines tribus, il y a des chefs de clans permanents mais, dans d'autres, les chefs militaires sont élus pour une campagne. Les guerriers prennent les décisions importantes lors d'assemblée, mais le travail de l'assemblée est d'abord préparée un conseil de chefs de clans.

Les dieux des Germains étaient Wotan (Odin), Thor, Frija (Frigga) et Nerthus (Herta). Ils sont adorés en plein air, dans les forêts.

Les Germains n'avaient pas d'alphabet. Peu à peu, ils adoptent l'alphabet romain.


Icone chateau.png Portail de l'Histoire —  Toute l'Histoire, de la préhistoire, jusqu'à aujourd'hui.
Portail de la Rome antique —  Histoire romaine, langues et civilisations italiotes.